Grace souffrait (je cite Sciences et Avenir) "d'une hypoplasie du ventricule gauche. Le ventricule gauche du cœur ne se développe pas suffisamment et ne peut assurer sa fonction de pompe. Le cas de la fillette était aggravé par le fait que la cloison entre les deux cavités supérieures du cœur, les oreillettes droite et gauche, était fermée. Conséquence : le sang de l’oreillette gauche refluait vers les poumons, abîmant les fragiles alvéoles.".

Plusieurs opérations sur des foetus, donc in utero, ont déjà été réalisées pour ce type de malformation, mais sans garantir jusqu'à ce jour, une fin de grossesse et une naissance heureuses. L'innovation a donc été d'implanter un stent afin d'éviter que l'ouverture pratiquée ne se rebouche et donc, de protéger la bonne circulation du sang.

La réussite de l'opération in utero du 7 novembre 2005 est totale, une nouvelle intervention a eu lieu 3 jours après la naissance et une troisième aura lieu dans quelques mois. C'est bien sûr un peu difficile à vivre pour un bébé, ce n'est déjà pas simple pour un adulte, mais cette chance qui a été offerte à Grace est presque un miracle ! :)

Grand bravo donc aux équipes de chirurgie et de pédiatrie de Boston ! :)

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags: Grace, stent, Boston