Comme je le disais dans ce commentaire, j'ai suivi l'émission en direct, assez péniblement. Si je n'avais pas été internaute, je n'y aurais appris qu'une chose : "Internet, c'est hyper dangereux ! Mettez une armure pour vous connecter !"... :s

Message perso pour JLD : "Si tu cherches quelqu'un pour te parler du vrai web, je suis disponible et même, ça me ferait très plaisir !". Oui, je tutoie Jean-Luc, ça fait des années qu'il vient chez moi, il apparaît et disparait en un clin d'œil ! :)

Dew en a fait un billet aussi cruel que de mauvaise foi. On sent bien que ce garçon est aussi énervé que moi par la présentation partiale du net à la télévision. Vous pourrez même y écouter quelques extraits de l'émission, ce qui vous permettra de vous faire une idée des caricatures invités présents sur le plateau.

Je ne reviendrais pas sur le pathétique jeune homme de 23 ans qui ne se sent exister que quand quelqu'un chatte avec lui. Pathétique... Le mot n'est pas encore assez fort... Je suis d'ailleurs assez étonnée qu'on ait pas eu le psy de service qui nous explique que ce garçon ne va pas fort et qu'il souffre d'une pathologie de type amibe ascendant skyblog. Mince, je ne voulais pas en parler et je l'allume quand même... :p

La première partie de l'émisson, la plus intéressante à mon avis, parlait des enfants sur Internet. Je ne parle pas de celui-là, mais de ceux qui, laissés seuls et sans informations de leurs parents et référents éducatifs (huhuhu ! je savais bien que j'arriverais à la placer, cette expression !), se retrouvent à la merci du premier taré venu. Non pas que les pervers soient plus nombreux sur Internet qu'ailleurs. Je rappelle quand même que les pervers ne cessent pas d'être pervers quand ils se déconnectent, hein ! Simplement, ils peuvent approcher les enfants beaucoup plus facilement que dans la vie réelle car les enfants se baladent sur Internet comme ils ne pourraient jamais se balader dans la vie réelle. Alors, les parents ? On dit quoi, là ? Et les référents éducatifs ? Vous attendez quoi pour faire votre taf ? Hmmm ??

Il y a quand même eu un refrain que j'ai été ravie d'entendre ! Je vous résume ce refrain : "Aucun logiciel, ni aucun filtre, ni aucun contrôle technique, ne vaut une surveillance et une information parentale ! Les parents doivent se former et s'intéresser à ce que leurs enfants font sur internet." C'était assez bonheur d'écouter ça ! :')

Pour les femmes qui ont voulu rencontrer l'amour sur Internet, comment dire... Je vais employer un terme cru, mais c'est celui qui résume le mieux ma pensée : c'était chiant. Ces femmes qui cherchaient un prince charmant auraient connu les mêmes déconvenues avec des petites annonces, des clubs de rencontres, "Tournez manège", etc... Aucun intérêt, aucun rapport.

Jean-Luc, Voici me chuchote dans l'oreillette que tu as rencontré l'amour, j'en suis ravie, tout à fait ravie ! Maintenant, j'aimerais vraiment que tu rencontres Internet. ;)

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : Réservoir prod, Delarue, internet