Je ne reviendrais pas sur les bons aspects du CPE, ni sur les mensonges qui ont été proférés sur son compte, j'accepte toujours aussi bien qu'on le refuse (même si j'ai de plus en plus de mal à comprendre pourquoi), mais cette volonté de faire plier le gouvernement juste pour le faire plier, ça, je ne l'accepte pas. La loi a été votée démocratiquement sans déranger le profond sommeil des socialistes 2, le Conseil constitutionnel vient de la valider et malgré tout, les opposants au CPE continuent de proclamer qu'il s'agit d'une loi inique ! Pire, la désinformation coure et s'amplifie, les braves gens qui défilent au nom de la démocratie et de la protection des jeunes ne prennent même pas le temps de lire et de se documenter ! Non, ils avalent tout rond la soupe empoisonnée et les journalistes ne font pas de contre-enquête. Maître Eolas3 l'a démontré à plusieurs reprises, cette loi est bien meilleure que ce qui a été dit au début, elle mérite au minimum que les syndicats fassent preuve de bonne volonté, au minimum ! L'attitude de Villepin a été choquante ? C'est plus que vrai ! Est-ce une raison pour se conduire encore plus stupidement au risque d'aggraver la situation des jeunes sans qualification ?

Il me semblait pourtant clair qu'il fallait agir vite pour remédier aux années d'inaction et de mauvaises idées qui ont conduit à ce merveilleux taux de chômage, à ces délocalisations, à cette hausse des prix (bien réelle même si elle est toujours minimisée officiellement), à cette pollution, à cette intolérance, etc... Non, je ne mélange pas tout. Les peurs protectionnistes (racisme, sexisme, homophobie) sont des réactions classiques aux malaises sociaux.

Je ne prétends pas que chacun doit renoncer à ce en quoi il croit, à ses principes les plus chers, ni que moi, j'ai raison et tous les autres tort. Non. Je demande simplement à ce que les partisans et les opposants au CPE se rencontrent calmement et discutent. Je leur demande de ne voir en 2007 que l'année CPE+1 (ou no-CPE+1) et non l'année des élections. Je leur demande de se conduire en adultes responsables, tout simplement, d'écouter l'autre avec respect et de lui répondre vraiment, sans propagande. Je demande aux journalistes de ne pas être de simples perroquets qui répètent ce qu'a dit l'un, ce qu'a dit l'autre. Je leur demande de bouger leurs petites fesses molles et d'aller enquêter sur la réalité du chômage de la jeunesse et tant qu'ils y sont, qu'ils collent leurs juristes sur le CPE, leurs analystes économiques, etc... Être journaliste, ce n'est pas qu'avoir le droit d'avoir son nom en bas de page, il y a un véritable devoir d'informer. Pour l'instant, le 4ème pouvoir a juste une gueule d'écho, il répète et déforme... :(

  • 1 : Pour illustrer cet article, le Nouvel Obs reprend cette photo où Chirac a l'air plutôt ridicule et qui avait déjà été utilisée la semaine précédente. Faut-il y voir une volonté de décrédibiliser le chef de l'Etat ou une maladresse journalistique ? En tous cas, ce n'est pas à l'honneur du Nouvel Obs... - remonter au texte
  • 2 : le 49-3 n'a pas été utilisé pour le CPE, mais pour le reste de la loi sur l'Egalité des chances, pour passer les centaines d'amendement déposés par le PS et qui n'avaient d'autre but que de freiner le gouvernement dans son action, très constructif, non ? - remonter au texte
  • 3 : URL des billets de Maître Eolas par ordre chronologique :
    1. Faisons le point sur le CPE
    2. CPE : le conseil constitutionnel rend sa décision jeudi prochain
    3. Sifflons la fin de la récré
    4. Remettons en une couche avec le CPE
    5. Le CPE est conforme à la constitution
    Lisez aussi les commentaires, de nombreux points de détails sont abordés et éclaircis - remonter au texte

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : CPE, emploi, obstination