Racisme

Je ne vais pas vous entretenir longuement du racisme, ni vous dire qui a raison, qui a tort, je ne suis ni assez stupide, ni assez maligne pour ça. Simplement, je déteste toutes les formes d'exclusion et je dis bien "toutes" ! Je suis aussi énervée par le refus opposé à ces jeunes d'origine africaine qui demandent un logement ou un travail ou l'entrée en boîte de nuit que par l'attitude épouvantable de certains de ces mêmes jeunes vis-à-vis des femmes, jeunes ou pas, ou des homos, par exemple. Souffrir de l'exclusion ne dispense pas du respect qui est dû à chacun, pas plus que de s'ouvrir l'esprit et le cœur à son prochain. L'angélisme est aussi nuisible que le racisme, ils se rejoignent d'ailleurs puisqu'ils consistent à établir des hiérarchies dans le genre humain.

Je suis donc terriblement énervée quand j'entends le foin qu'on fait à propos de la phrase de Sarkozy ("Si certains n'aiment pas la France,...") alors qu'il y a des choses beaucoup plus sérieuses. Au passage, j'ai l'impression désagréable qu'en désignant des boucs émissaires (Le Pen, Sarkozy, Pasqua et d'autres) et en les accusant d'être de nouveaux nazis, certains se sentent déchargés de leur devoir citoyen. Bien sûr, ces désignations et ces séances de dénigrement sont faites en suivant les meneurs, sans réfléchir, sans étudier les personnes, les idées, les écrits, sinon, vous comprenez, ce serait fatigant. Le même raisonnement permet de suivre docilement des leaders sans chercher à les connaître, ni eux, ni leurs idées, ni leurs passés, ni leurs amitiés (troubles ou nettes).

J'en reviens à mes moutons, les choses beaucoup plus graves. On fait un foin incroyable à propos du concept d'immigration choisie comme si on faisait le choix d'un racisme de la pire espèce. Je ne peux pas être d'accord. La France n'a pas les moyens d'accueillir le monde entier. Je le regrette, j'aimerais dire aux gens qui meurent de faim, de froid, de conflits : "Je vous envoie un avion, venez chez moi, vous y serez bien." mais ma maison fait moins de 100m², plus de 3 familles, ça serait impossible. Déjà à 3 familles, ce serait terriblement inconfortable : il n'y a qu'une cuisine, qu'une salle de bains, qu'un cabinet de toilettes... Je n'ai pas les moyens d'entretenir 3 familles, il faut que tout le monde participe aux dépenses. Et ces 3 familles, sur quels critères les choisirais-je ? Les 3 premières arrivées ? Tant pis si les personnes suivantes ont plus besoin de mon toit ? Les 3 familles les plus en danger ? Mais que vont-elles devenir si elles sont sans ressources ? Je suis bien obligée d'établir des critères et de m'y conformer. Cette idée m'attriste profondément mais il m'est impossible d'agir affectivement, je suis obligée d'être raisonnable.

Si vous l'admettez pour moi, pour ma maison (qui n'est pas à moi en plus, je ne fais que la louer, pas dit que les proprios apprécient...), ne serait-il pas logique de l'admettre pour notre pays ? N'est-il pas immonde de faire croire à des étrangers en situation épouvantable qu'ils peuvent venir en France et de les soumettre à des marchands de sommeil et des esclavagistes patrons véreux, souvent eux-mêmes issus de l'immigration et réduits à cette solution pour s'en sortir ?

Cette illusion dont on laisse les autres se bercer et qui conduit tout droit à la ZAPI... Quoi ? Vous ne connaissez pas la ZAPI ? Un lieu si charmant, si confortable, si positif, un lieu qui sent bon la terre d'accueil de notre beau pays... C'est un lieu si souvent accusé que je vais laisser un avocat en parler. Maître Eolas, c'est à vous ! :)

  • Introduction au sujet : Bienvenue en France, le Journal d'un Avocat,
  • Episode 1 : Zapi days, le Journal d'un Avocat,
  • Episode 2 : Acceptons les étrangers à ce blog, le Journal d'un Avocat,
  • Episode 3 : Air Chiotte, le Journal d'un Avocat,
  • Episode 4 : Air Chiotte est-il possible ?, le Journal d'un Avocat.

Comme d'habitude, il faut lire aussi les commentaires. Je sais, ça vous fait beaucoup de lecture, mais s'informer est un devoir et ce n'est pas souvent que vous trouverez des sources d'une telle qualité. Non, je ne brosse pas les pompes du susnommé avocat, il ne me lit pas, sa modestie ne risque pas de souffrir ! :)

Homophobie

J'avais dit en intro que je vous parlerais aussi d'homophobie. C'est encore l'UMP Vanneste qui fait honte à son parti, honte à toute la classe politique, honte à tous les Français en une seule déclaration. Je cite l'article du Nouvel Obs (merci Jimini pour le lien ;)) :

Interrogé mercredi sur Europe-1, Christian Vanneste a estimé que les "comportements" homosexuels "sont objectivement désordonnés". "Moi je n'ai rien contre les homosexuels", a-t-il ajouté, mais "je suis tout à fait hostile aux mouvements homosexuels qui sont des mouvements intellectuellement terroristes".

Sa condamnation par la 6e chambre du tribunal correctionnel de Lille (Nord) pour avoir tenu des injures publiques à l'encontre des homosexuels est selon lui "un véritable attentat contre la démocratie, attentat fait au profit d'un lobby qui est un lobby terroriste sur le plan intellectuel (...) C'est ce qu'on appelle les khmers roses".

Si vous vous rappelez qui sont les Khmers rouges, vous apprécierez le sens de la nuance de cet homme sans cœur ni cervelle...

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : exclusion, racisme, homophobie