Je passe une bonne partie de mon temps à travailler pour la compatibilité des sites, leur accessibilité, leur ergonomie, etc... Je suis donc dans une démarche tournée vers le public, vers l'accès. Je considère qu'il est normal que la communication soit tournée vers l'humain, que l'information et l'échange sont indispensables pour que notre planète ait une chance. Bref, je vis dans un monde ouvert. Je suis consciente que c'est une chance inouïe alors que ce devrait être la norme.

C'est pour cette raison que chaque fois que je vois des lois comme la DADVsI qui vont exactement dans le sens contraire, je suis révoltée. Tandis que certains développent des outils et des techniques pour progresser, d'autres dépensent des sommes hallucinantes et déploient une énergie considérable pour tenter de contrôler les populations, les industries, les produits... Je pense que cela est voué à l'échec. La communauté du libre gagne chaque jour du terrain face aux Micro$oft-like. Les artistes prennent leur communication en main et font leur promotion tout seul. Les citoyens prennent la parole sur les forums ou les blogs. Bref, les messies et gourous s'effondrent, rongés par la racine. Ils résistent, persuadés qu'ils peuvent lutter. En apparence, les fusions les rendent si solides... Ils ne font que freiner une force, pas l'anéantir.

Ce qui motive ce billet ? Cet article sur ZDnet : Les DVD haute définition n'échapperont pas au zonage. Christophe Guillemin, l'auteur de l'article garde une neutralité totale, c'est tout juste s'il cite Romain Corler, analyste chez GFK (« Il y aura probablement des lecteurs dézonés comme ce fut le cas avec les DVD classiques »). Les commentaires, eux, pointent immédiatement l'absurdité de la démarche. Extraits choisis :

« Jusqu'à ce que ce soit craqué ... Qu'ils continuent comme ça et après , il s'étonneront de voir les films partagés en peer to peer ! Y en a qui sont prêts à tout pour posseder un film dans les premiers.Par principe , moi même , j'ai horeur des restrictions "culturelles" même si on est assez loin de la culture en parlant de la production mondiale cinématographique. Fabriquez des frustrés du paysage audiovisuel au lieu de les abreuver est un jeux bien dangereux... (Tophe) »

« Il est toujours amusant de voir ces compagnies nous faire la morale sur les bienfaits de la mondialisation et eux meme ne pas jouer le jeux. Une regle de mondialisation pour les multinationales et une regle pour le petit consommateur..... (DrXXXy) »

« Déja il n'existe pas de format unique (no comment...) et maintenant on rajoute une couche avec le zonage. Donc, si on veut acheter un dvd en hd ou blu-ray, il faudra trouver le bon format et ensuite la bonne zone... bref, ce sera bien plus simple de le telechager. Enfin ce n'est que mon avis... (Yannick) »

Les grands perdants de cette stratégie seront, dans un premier temps, les consommateurs qui achèteront légalement leurs supports culturels ; dans un second temps, les employés de ces entreprises à la vue si basse. On accusera les pirates, ils ont tellement bon dos. Les boss de ces multinationales viendront pleurer qu'ils se donnent à fond pour faire vivre leurs sociétés et que des individus sans foi ni loi viennent les piller au détriment de tous.

Sans vouloir faire de la démagogie facile, je pense qu'il y aurait beaucoup mieux à faire de l'argent dépensé en développement de mesures de protection sans intérêt et de celui dépensé pour traquer les vilains peertopeeristes.

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

* : Je ne parle pas de moyens illégaux, de craquer des restrictions d'accès, mais de trouver les bons mots-clés pour les moteurs de recherche ou même juste les bons moteurs de recherche.

Technorati Tags : maisons de production, protection des DVD HD, lutte anti-P2P