Les faits ne sont pas très graves, mais ça continue à m'agacer. Je résume :

  • L'émission : On a tout essayé
  • Le coupable : Ruquier (en sa qualité d'animateur principal de l'émission)
  • L'autre coupable : la députée européenne UDF invitée ce soir et dont je n'ai pas retenu le nom
  • les faits : la députée UDF a dit que les députés UMP n'étaient pas venus sur les bancs pour voter le rejet de la motion de censure, ce qui équivaut à la soutenir et donc à devoir être placés dans le temps de parole de l'opposition par le CSA.

Qu'elle ait du mal à digérer que l'UDF soit classée dans l'opposition par le CSA, c'est son affaire. Personnellement, je trouve ça assez normal, on s'oppose au gouvernement publiquement en votant sa censure, on est bien "dans l'opposition". Mais très sincèrement, je m'en contrefous. Je ne crois pas que le "temps de parole" soit déterminant, la qualité de parole est à mon sens bien plus importante. Pour l'instant, pas de souci, c'est mauvais partout. Si le CSA devait trancher entre ceux qui disent des trucs intelligents et proposent des projets qui tiennent la route et ceux qui font de la pure démagogie, il aurait bien du mal à trouver des gens pour le premier camp. Mais bref...

Ce qui est important, c'est que l'absence des députés UMP qui ne votaient pas la motion de censure ne signifie pas qu'ils sont dans l'opposition. Cela signifie seulement qu'ils trouvent que Villepin sent le souffre, mais ils ne s'opposent pas au gouvernement, donc ne soutiennent pas la motion, donc n'ont pas à être classés dans l'opposition. Rappelons que seuls les votes pour la motion de censure sont comptés, pas les votes contre. Donc, que les députés UMP ne soient pas venus soutenir leur petit camarade Galouzeau, ce n'est pas très sympa, mais c'est tout.

Madame la députée européenne UDF a donc dit une énorme connerie et c'est passé comme une lettre à la poste. Pas une protestation, personne pour rappeler la vérité, rien. Tout le monde a approuvé cette partialité du CSA qui classe les députés UDF signataires dans l'opposition et pas les députés UMP abstentionnistes. Et chacun de renchérir sur cette magouille de vils complices.

Je ne me sens pas chargée de défendre l'UMP, ni ses membres. Mais ce manichéisme qui voudrait qu'à droite, les politiques soient tous pourris et à gauche, blancs comme neige, comme tous les manichéismes, ça m'agace. Et pour ceux qui n'auraient même pas fait la distinction droite-gauche, ça m'agace qu'ils puissent croire que tous les hommes politiques sont pourris. Oui, certains le sont ! Oui, ils sont trop nombreux ! Oui, ils sont souvent trop peu punis ! Mais non, ils ne sont pas tous d'immondes crapules, ni à droite, ni à gauche ! J'en profite pour rappeler que Guy Drut a été amnistié mais qu'il avait purgé sa peine puisqu'il a payé l'amende qui lui avait été infligée. Il n'a donc été dispensé que de l'inscription au casier judiciaire, ce qui lui permet de continuer à participer au comité olympique. Je n'approuve pas mais ça me gène moins que de voir certains faire les poches des étudiants.

C'était donc un petit coup de gueule sur une pécadille qui est venue sur la fin d'une journée stressante. Pfff ! Même pas finie en plus cette journée... Je reste une indécrottable optimiste ! :)

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : UDF, On a tout essayé, CSA