Je n'y crois plus, je suis persuadée que cette loi sera votée après-demain, que personne ne peut rien changer à cela. Je crois que nous allons tous beaucoup y perdre, en liberté, en culture, en ouverture d'esprit, en progression de notre société. Je n'avais pas la solution idéale, je ne l'ai toujours pas, mais je sais que ce n'est pas cette loi qui va répondre au problème du téléchargement illégal. J'étais assez favorable à la licence globable, je considère que payer 1 € le titre, c'est trop cher. Ce n'est pas moins cher que d'acheter un CD pourtant on n'a ni support, ni pochette, ni bonus, ni la même qualité, rien !

Je n'ai pas envie de faire des prédictions sur les conséquences de cette loi, je suis trop en colère pour en faire une analyse juste. Je sais seulement que nous avons un outil formidable, Internet, que nos décideurs (de tout poil, de tout bord, de toute origine) n'ont aucune conscience de la richesse du potentiel de cet outil et qu'ils essayent de le contrôler comme s'ils le comprenaient. La plupart ne font même pas la différence d'avec le minitel ! D'autres n'y voient qu'une immense base de données. Je ne suis pas pour la liberté infinie sur le net, je suis pour des lois qui encadrent l'utilisation de cet outil, mais ces lois ne peuvent être élaborées sans que soient consultés des professionnels qui maîtrisent le sujet.

Nous sommes nombreux à nous être élevés contre cette loi, nous serons encore plus nombreux à souffrir de son vote. Dans quelques années, on se rappellera des péripéties qu'a connues ce projet, du premier vote dont nous nous étions réjouis à tort, etc... Que se sera-t-il passé d'ici là ? Des centaines de personnes auront-elles vu leur vie ruinée par des poursuites indignes ? Les artistes y auront-ils gagné ? Qui pourra mesurer la déchéance de la culture ? Ou bien, un nouveau gouvernement annulera-t-il cette loi pour la remplacer par une autre plus intelligente ? Pour l'instant, tout ce que nous avons, c'est un beau gros gachis et si les téléchargements.com sont à l'image de ce qui nous attend, je vais aller prendre un Xanax et un Alprazolam, un Temesta et un peu de tout de ce qu'on me propose tous les jours... [-(

Renaud Donnedieu de Vabres, l'Histoire ne se souviendra pas seulement de vous comme le ministre aux mains sales, mais aussi comme le promoteur de cette loi. Je serais vous, j'irais soigner les lépreux pour contrebalancer ça...

N'oubliez quand même pas de signer la pétition de l'EUCD ! Ils ne pourront pas dire que les Français n'ont pas réagi...

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : EUCD, DADVsI, connerie