Encore une fois, je le redis, je ne veux pas accuser un homme ou un groupe. Je ne suis pas juge et je n'oublie pas à quel point les souffrances vécues peuvent amener un homme ou une femme à commettre des choses épouvantables. Mais l'indifférence, j'ai du mal, j'ai vraiment du mal à la supporter. Je voudrais juste qu'une minute, rien qu'une minute, nous pensions à Sabah, Laurent et Nicolas, victimes avant tout.

Casser du pédé, c'est tellement fun !

C'est encore une fois à Jimini que je dois cette info. Deux homosexuels ont été agressés par un cocktail molotov lancé chez eux, puis ont dû fuir leur quartier en urgence à cause des menaces de mort. Banale histoire d'homophobie ? Imaginez... Vous reprenez le même texte en remplaçant le mot "homosexuels" par "juifs" ou "maghrébins" et ça donne quoi ? Oui ! La une du 20 heures, des reportages spéciaux sur l'antisémitisme ou/et le racisme, des sondages, un gouvernement interpellé, une déclaration officielle du Premier Ministre et/ou du Président, etc...

Pour Laurent et Nicolas, rien de tout cela. Pour Laurent et Nicolas, la solidarité française se traduit par l'aide de quelques amis et un article de Têtu. Enorme...
Lire l'article de Têtu : Agression homophobe au cocktail Molotov

C'est reparti comme en 40 !

Quand je lis qu'une mère a été arrachée à sa famille, qu'elle a été séparée de son bébé de 5 mois qu'elle allaitait, j'ai l'impression qu'il s'agit des sinistres années noires du IIIème Reich. Sauf que non ! En fait, ça vient de se passer à Cholet (Maine et Loire). Alors, je veux bien admettre qu'il faille s'attaquer au problème de l'immigration et de façon urgente parce que l'heure est grave. Je veux bien admettre qu'il est possible (je n'en sais rien) que Sabah ait traîné pour accomplir les formalités de naturalisation ou qu'elle ne remplisse pas les conditions nécessaires à sa régularisation. En bref, je veux bien admettre qu'elle ait des "torts". Mais rien ne justifie la méthode employée. On voudrait créer des martyrs qu'on ne s'y prendrait pas autrement !

J'espère que l'Etat français reconnaitra ses fautes dans cette affaire et qu'elle servira de leçon à tous les intervenants dans le processus de lutte contre l'immigration illégale. Quelques soient les torts (éventuels, je le rappelle) de Sabah, elle ne méritait pas un tel traitement et son enfant encore moins.
Lire l'article du Nouvel Obs : Menace d'expulsion pour une mère sans-papiers

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : homophobie, immigration, indifférence