Le mot magique était "blog". Si j'ai bien compris, Rachid Arhab (ou sa rédaction) vient de comprendre qu'ils pourraient bien peser dans la prochaîne campagne présidentielle comme ils ont pesé pour le référendum l'an dernier. Donc là, ça été ultra-puissant. Il aurait pu y avoir une interview des membres de Lieu Commun, cet ensemble de blogs d'opinions différentes mais très bien écrits. Plus que de l'intérêt, ç'aurait eu du sens. Montrer que des blogueurs arrivent à créer un débat dans lequel ils se respectent mutuellement et que chacun apporte sa pierre à l'édifice d'une vraie démocratie dans laquelle chaque citoyen peut trouver à s'informer, ça, ç'aurait été puissant !

Au lieu de ça, c'est un certain Yannick, auteur du mondialement connu "Sarkostique (le blog officiel satirique de Nicolas Sarkozy)" qui a été interviewé. Au milieu d'un paquet de "euuuhhh..." et de "ben....", nous avons appris que Yannick était "surveillé de près" parce que dans ce pays, "quand on s'exprime sur le Ministre de l'Intérieur, on est surveillé de près".

J'ai immédiatement éclaté de rire. Je ne peux pas résister à ce genre de délires. Ces gens qui sont persuadés que la France est un pays KGBiste, ça me fait toujours rire aux larmes. Je suis allée voir le site en question. Honnêtement, si Nicolas Sarkozy a peur de ce blog, c'est qu'il est vraiment bien plus vulnérable qu'on ne le croit ! Et s'il est plus vulnérable qu'on ne le croit, pourquoi les médias le redoutent-ils et ne l'attaquent-ils pas comme ils le devraient ? Ou alors, c'est que tout le monde est aveugle sauf le-dit Yannick. Docteur, qu'en dites-vous ? :)

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

[Rachid, j'ai beaucoup d'admiration pour toi et pour ton travail. La prochaîne fois que tu veux parler de blogs dans ton émission, demande-moi conseil avant, ça me fera plaisir et ça t'évitera ce genre de boulettes. Pour les blogs politiques, sincèrement, regarde du coté de Lieu Commun" ! ;)]

Technorati Tags : paranoïa, politique, Sarkozy