C'est tout bête, mais je viens de voir une image qui me montre la force de l'image, de l'apparence. Voici cette image :

Sarko n'est pas très Web 2.0
Sarko n'est pas très Web 2.0

Regardez ce panel de politiques. Ils ont tous derrière eux un panel de conseillers, de dir'com', de stylistes, etc... Au final... Sur ce comparatif, Royal parait très actuelle, elle est pile dans les teintes Web 2.0 alors que Sarkozy fait petit bonhomme gris triste. Ça craint du boudin...

En plus, elle sourit et lui tire la tronche. Ça n'arrange pas ses affaires à Nico, tsss ! Bien sûr, il n'est pas difficile de capturer un mur d'images à un moment où les expressions sont inversées. Il suffit qu'elle se relache 2 minutes pour que Ségolène Royal ait l'air d'avoir mangé un caca pas frais. De même, Sarkozy peut avoir un sourire assez ravageur, carnassier mais ravageur. Pas aussi bien que Chirac mais pas mal quand même. :)

Bref, si Ségolène Royal devrait bientôt avoir des idées (c'est pour le 11, normalement), Nicolas Sarkozy pourrait, lui, avoir une image positive, ce serait bien. Sans vouloir le commander bien sûr. Et actuelle aussi. Il n'est pas confronté à René Coty... :-/

Lire l'article d'où est tirée cette image :

  • Politoscope : la campagne déçoit les Français sur Le Figaro en ligne.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : image, marketing, apparence