Certains esprits égarés n'hésitent pas à le traiter de "facho" mais sans justifier précisément ce qualificatif. Il semble qu'il suffise qu'il veuille s'attaquer à l'immigration illégale pour le mériter. Nous étions un des rares pays à ne pas le faire, nous étions donc l'un des derniers pays non facho. Grâce à la Wikipédia, je relève que, si limiter l'immigration en se basant sur des critères d'intégration est fasciste, alors les Pays-Bas et le Canada sont des pays fascistes. Pouah !

Nicolas Sarkozy est un grand garçon, de plus, il est avocat. Il n'a pas besoin de moi pour le défendre, il peut se débrouiller tout seul. Je ne vais donc pas éplucher chaque attaque gratuite et infondée dont il est victime et montrer en quoi, elle est gratuite et infondée. Ça serait un peu long, en plus. Je vais juste vous parler du nouveau joujou des anti-sarkos : sa prétendue volonté eugéniste.

Pour être sûre d'être bien comprise, je commence par vous inviter à lire, si ce n'est pas déjà fait, la page de la Wikipédia qui parle de l'eugénisme. Cette page est si bien faite que sa simple lecture pourrait suffire à montrer à quel point l'accusation se met le doigt dans l'œil jusqu'au coude, elle irait bien plus loin même, mais son bras est trop court.

Eugénisme ou intelligence ?

Ce qu'a dit Nicolas Sarkozy dans l'entretien qu'il a eu avec Michel Onfray pour la revue Philosophie Magazine est pour moi, une preuve de son intelligence et non d'intentions perverses. Je cite l'extrait d'où tout est parti :

M. O. : Je ne suis pas rousseauiste et ne soutiendrais pas que l'homme est naturellement bon. À mon sens, on ne naît ni bon ni mauvais. On le devient, car ce sont les circonstances qui fabriquent l'homme.

N. S. : Mais que faites-vous de nos choix, de la liberté de chacun ?

M. O. : Je ne leur donnerais pas une importance exagérée. Il y a beaucoup de choses que nous ne choisissons pas. Vous n'avez pas choisi votre sexualité parmi plusieurs formules, par exemple. Un pédophile non plus. Il n'a pas décidé un beau matin, parmi toutes les orientations sexuelles possibles, d'être attiré par les enfants. Pour autant, on ne naît pas homosexuel, ni hétérosexuel, ni pédophile. Je pense que nous sommes façonnés, non pas par nos gènes, mais par notre environnement, par les conditions familiales et socio-historiques dans lesquelles nous évoluons.

N. S. : Je ne suis pas d'accord avec vous. J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200 ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d'autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l'inné est immense.

Je commence par relever le premier point, qui a visiblement échappé aux moutons-détracteurs, c'est Nicolas Sarkozy qui insiste sur la liberté de chacun, les choix personnels. Pour quelqu'un qu'on accuse de déterminisme, ce sont de curieux propos.

Ensuite, s'il est couramment admis que les caractéristiques physiques (faiblesses et forces) sont partiellement dûes à l'inné, n'est-il pas absolument stupide de le nier pour les caractéristiques mentales ? Celui qui affirme qu'il ne peut pas y avoir de mur parce que c'est impossible, point barre, ne courre-t-il pas le risque de foncer dedans ? Et celui qui dit qu'il n'est pas exclu qu'il y ait un mur ne fait-il pas preuve de sagesse ? Pour moi, le second qui réfléchit, envisage plusieurs hypothèses, n'exclut pas a priori est bien plus intelligent que le premier.

Pour en revenir à cette accusation d'eugénisme, pour qu'elle tienne la route, il faudrait que Sarkozy ait dit ou laissé entendre qu'il fallait opérer une sélection in utero ou parmi les adultes en âge de procréer afin de sélectionner les futurs parents aryens. On en est plus que loin ! Tout ce qu'il dit est qu'il existe des prédispositions innées à nos aspects mentaux, que tout ne relève pas que de l'acquis. C'est tellement évident que je l'aurais plutôt accusé de lapalissade que d'eugénisme, personnellement.

Si tout est du domaine de l'acquis, pourquoi des frères et sœurs élevés par les mêmes parents, fréquentant les mêmes écoles et participant aux mêmes activités extra-scolaires sont-ils si différents à l'âge adulte ? Parce qu'ils ont reçu des gènes différents à la naissance. Ça parait évident, non ? Leur capital de départ conditionne donc partiellement leur développement, leur aspect et leur caractère. C'est exactement ce que dit Nicolas Sarkozy. Il n'y a strictement rien de scandaleux, là-dedans.

Le nouveau procès qui lui est fait m'écœure au plus haut point car il participe d'une malhonnêteté intellectuelle absolue. Que monsieur ou madame Lambda de Troussy en Palaiseau n'ait pas lu l'article et le commente sans savoir me chatouille un peu, mais sans plus. Mais que les autres candidats jouent les vierges effarouchées ou que les journalistes instruisent à charge, ça, ça me donne la nausée. Les procès staliniens m'ont toujours terrifiée, celui-ci n'y fait pas exception.

Edit : Au Journal de la Santé sur France 5, Axel Kahn est venu commenter cette déclaration de Sarkozy. Connaissant l'engagement anti-sarkoziste de Kahn et les approximations scientifiques dont il est coutumier, je suis très déçue par la rédaction d'une émission que j'avais trouvé jusque là quasiment parfaite... Que dira le CSA de cette intervention maintenant que chaque mention d'un candidat doit être minutée et comptée, sera-t-elle comptée pour Sarkozy (après tout, on parle de lui), ou contre lui ?

Edit encore : à lire sur le même sujet :

  • Sarkozy, la pédophilie, le suicide, l'inné et l'acquis par Xavier ;
  • De la prédestination à l’hystérie, en campagne chez Koz.
  • (12/04/07) Je rajoute le pod-édito de Christian Barbier qui commence en rappelant qu'on "nait poète" et poursuit en arffirmant que dire "naître pédophile" est une bêtise. Pourquoi l'un et pas l'autre ? En voulant réfuter l'argument de Sarkozy, il étaye mon billet, merci à lui ! :)

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : Nicolas Sarkozy, eugénisme, élections 2007