Par exemple, une très belle femme se doit d'être stupide, surtout si elle est blonde. Un homme très laid, à l'inverse, se doit d'être particulièrement acide, voire méchant, en société. Belle et intelligente ou laid et gentil et c'est le rejet garanti. Je ne vous donne pas de nom comme exemple, je suis sûre que vous en connaissez déjà beaucoup. :)

Les hommes et les femmes particulièrement intelligents font peur, je ne sais pas pourquoi. Évoquent-ils le monstrueux docteur Mabuse ? Ou s'agit-il d'autre chose, je n'en sais rien. Ce que je sais par contre, c'est que, comme je le disais à un ami il y a quelques temps, « Il vaut mieux dire qu'on a des morpions que d'avouer qu'on a un QI au dessus de la moyenne. ».

Les profs n'aiment pas ça, les autres élèves non plus. Au boulot, certains collègues se sentent dévalorisés par celui ou celle qui réussit mieux. Enfin, pour séduire, il vaut mieux miser sur d'autres atouts. « Tu la sens ma grosse intelligence ? » est à éviter impérativement.

La connerie, c'est la proximité

Je suppose qu'il y a un tas de raisons solides que des sociologues, des psychologues, des ethnologues et peut-être aussi des éthologues pourraient nous fournir pour expliquer ce rejet des gros Q.I. Si certains veulent s'exprimer, les commentaires leur sont ouverts. :)

En attendant, je vous explique ce qui a motivé ce billet. Il s'agit d'une petite phrase relevée dans un article de La Libre Belgique de ce jour sur "Paris Enquêtes criminelles", l'adaptation française de "New-York Section Criminelle".

On nous explique en quoi consiste la frenchisation de la série : tout d'abord, un Paris "de carte postale" (chouette ! on va revoir la Tour Eiffel !), la musique (électro), l'adaptation à "à la réalité française, à sa culture, à sa morale". Ils ont par exemple écarté la Mafia dont tout un chacun sait qu'elle n'existe pas en France, les héritiers des Brigades du Tigre ont toujours su barrer la route à la Pieuvre, non mais ! Ensuite, on a introduit la banlieue avec "le personnage d'une jeune femme d'origine algérienne" (sic !). Déjà, jusque là, on est dans le savoureux, l'exquis, le sublime presque...

"Quel rapport avec l'intelligence ?" me demandez-vous. Je vous réponds : "À part cette manie de prendre les téléspectateurs pour des imbéciles, vous voulez dire ?" et j'en viens au fait : il y est aussi expliqué que Vincent Perez a repris le rôle de Vincent D'Onofrio qui interprète l'inspecteur Robert Goren, un homme très intellectuel et très cultivé. Il faut le voir psychanalyser les suspects, c'est toujours un délice... :D

Mais ce n'est pas français, ça, coco ! Donc :

« On a rendu aussi le personnage de Revel moins cérébral, plus proche des gens »

Ben oui, nos flics, faut pas qu'ils soient trop malins, ça les rend pas sympas. Après, on va se demander d'où vient cette réputation de stupidité de nos hommes en bleu (ou en civil)...

Quelque chose me dit que je vais avoir piscine ce soir et que je ne pourrais pas regarder. Zuuuuteuuuuh...

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : TF1, Paris Enquêtes criminelles, intelligence