Ce matin, le premier titre que mon autoradio a joué, c'était "Putain, putain" d'Arno. Autant le refrain ("Putain, putain, c'est vachement bien, on est quand même tous des Européens") que certains extraits ("Il y a des gens qui parlent beaucoup mais qui disent rien du tout", par exemple) collent idéalement à mon sentiment d'aujourd'hui.

Lire la suite