Un peu de latin, ça le fait toujours... :)

Et la réponse est...

La demoiselle s'appelle Aggie Mack et elle a été créée en 1947 par le dessinateur Hal Rasmusson. Après la mort de celui-ci en 1962, la série continua sous d'autres plumes mais elle avait définitivement perdu son charme. La vraie Aggie a beaucoup de points communs avec Cendrillon :

  • Aggie a perdu sa mère et vit avec une odieuse belle-mère pourvue d'une odieuse fille d'un premier mariage ;
  • Aggie aime tout le monde ;
  • Tout le monde aime Aggie (sauf Marâtre&co)  ;
  • Aggie aime les animaux, surtout les chiens perdus sans collier ;
  • Aggie est ravissante mais n'en fait pas une montagne, c'est à peine si elle s'en rend compte...
  • Aggie fait les plus durs travaux sans gants mais garde des mains impeccables.*

Troublantes ressemblances... [insérer ici un air énigmatique]

Podium

Bravo à Balise et à Djails ! Brillantissimes réponses ! :)

Podium du jeu N°5 - Gagnants : Balise et Djails

En savoir plus sur Aggie

C'est une BD pleine de charme, terriblement vintage. Aggie est très combative, pas le genre à toujours essayer de trouver un mari pour faire un beau mariage mais plutôt prête à dévorer le monde. Si Aggie paraissait aujourd'hui, de nombreux clichés sexistes me hérisseraient le poil mais c'étaient d'autres temps. En tous cas, pour une petite mamie de 60 ans, elle est toujours aussi bien faite ! :)

Les bons liens qui vont bien :

  • LE site francophone consacré à Aggie, super riche en bonnes infos.
  • La Bédéthèque
  • ComicsPage où vous pourrez lire les (toutes ?) premières planches d'Aggie, encore en noir et blanc.
  • L'Aggie post-Rasmusson, rien à voir. C'est d'une banalité affligeante.
  • Un petit dessin rigolo où Aggie semble rencontrer Bela Lugosi.
  • Une couverture d'Aggie où on la découvre amoureuse de Burt Lancaster... :)
  • Acheter les ré-éditions d'Aggie à la Fnac ou chez Amazon.
  • L'amusant travail autour du thème d'Aggie par Audrey Gautier, maquilleuse de talent (visiblement).

Vous pourrez retrouver de bonnes citations latines comme celles du début Ab Nihilo.

À tout de suite pour le nouveau jeu !

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

  • * : On me dit dans l'oreillette que c'est grâce à Pxxxxxxive**. - remonter au texte
  • ** : Il faut que j'aille dire au gars de l'oreillette qu'il regarde trop la pub... - remonter au texte

Technorati Tags : Aggie Mack, Hal Rasmusson, bande dessinée