Sur son blog ("Nouchema blog"), un certain Nouchema a publié un billet sur le net 3.0 dont il affirme qu'il sera 3.0 ou ne sera pas.

Vous ne connaissiez pas Nouchema ? Moi non plus ! Et pourtant, des net-people, j'en connais un nombre certain et un certain nombre, qui est donc cet expert ? Voila sa présentation :

Vous en une ligne

« Je suis un indépendant, spécialisé dans l’analyse économique et le diagnostic d’entreprises que je fais pour le compte des Comités d’entreprise, et ce, pour les aider à mieux apprécier le monde économique, et la place de leur entreprise vis à vis de cet environnement. »

On avait pas dit "en une ligne" ? (NDLR)

Centres d’intérêt

« Fan du Débats et des questions d’Actualité, j’ai fait ce BLOG, pour y référencer mes points de vues et coups de gueule, et pour également les proposer en discussion.

J’aime aussi les voyages qui permettent de s’ouvrir les yeux vers l’extérieur, et y voir ce qu’on ne voit pas chez soi. (J’aime aussi cette phrase = “on ne fait pas un voyage, c’est plutot le voyage qui nous fait”).

J’aime par ailleurs la photo, le cinéma, la lecture, les jeux vidéo où on se bastonne, et les documentaires à la TV. »

Ok, les choses sont claires, il est expert en lui-même mais pas en web. Sinon, ce serait Grégoire et ce n'est pas Grégoire. Nous avions déjà un indice, un expert du web sur un blog du Monde, c'est aussi vraisemblable qu'une crème-minceur efficace.

Bref, Nouchema nous affirme tout de go : "Le meilleur du WEB 3.0 sera payant, ou ne sera pas". Dire que sa démonstration prend l'eau serait passer sous silence qu'elle est faite d'éponge. Nous avons une succession de contre-vérités, d'affirmations gratuites et une pincée d'opposition "journaliste vs blogueur" qui nous rappelle fort à propos que les blogueurs sont des kikoololeurs à tête creuse alors que les journalistes sont des demis-dieux.

Bref, j'ai bien rigolé et, étant d'humeur charitable, je n'ai pas tenu à assassiner ce monsieur en commentaire. Ce n'était pas l'envie qui me démangeait, plutôt une sorte de pitié face à ce genre de sommité... :)

Il m'en reste quand même un soupçon d'agacement. Quand je vois le potentiel d'Internet surmultiplié par le web 2.0 et la maturation de la participation collective, lire ce genre d'âneries me chiffonne toujours un peu. Je vais me repasser pendant que vous écrivez vos commentaires constructifs...

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : Internet, blog, web 2.0