Ce n'est pas parce que je manque de temps pour écrire des billets qui déchirent par leur justesse et leur profondeur, que j'ai mis mes neurones en stand-by. Je leur ai même alloué une salle de réunion où ils brainstorment comme des fous pendant que je fais tourner la production. Voici les sujets de mes réflexions, mais pas les fruits, sinon ce billet comprendrait 3 milliards de signes. ^^

Lire la suite