On le sait, en France, on n'aime pas beaucoup les gens qui sortent trop de la norme. Très beau ou très moche, très bête ou très intelligent, très drôle ou très sinistre, très grand ou très petit, il faut s'accrocher pour se faire accepter. C'est comme si cette différence marquante suffisait à catégoriser les hors-normes.

Lire la suite