Ce sont les chiffres que j'ai lu dans l'article du Figaro d'aujourd'hui. Bon, passons sur la petite erreur, ce n'est pas un rapport mais une thèse ("Identification et description des trois principales écoles d'organisation des services ayant en charge de répondre aux situations d'urgence.") écrite par Jean-François Schmauch, ancien colonel des sapeurs-pompiers. Bref, 49 pompiers pour 100 km² en France contre 350 en Allemagne et en Autriche, ça fait faiblard...

Lire la suite