D'abord, je ne remercie pas Koz pour m'avoir donné un coup de blues, ce matin, même si, pfff, je suis bien obligée d'admettre que je suis d'accord avec lui sur toute la ligne pour son billet Je ne verrai jamais les neiges “éternelles” du Kilimandjaro.

Lire la suite