Chaque été, Paris se couvre de sable, de touristes et de farniente. Dans les bureaux, une tenue plus décontractée est admise, dans les rues, il y a de la place pour se garer, dans les bistrots, ça parle plus de Vélib que de politique. Et pourtant...

Lire la suite