Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mercredi 26 septembre 2007

Toubib, Sécu, médocs et plus si affinités

Dans un article intitulé "L'UFC dénonce le "gâchis" des labos et des médecins", Le Figaro expose les reproches de l'association de consommateurs. Certains points sont bien vus mais j'ai l'impression que l'UFC a du mal à ne pas appliquer un raisonnement petits-pois/carottes au secteur pharmaceutique.

Lire la suite

lundi 24 septembre 2007

Rendons à l'OFPRA ce qui appartient au droit d'asile

À savoir le délai d'un mois, ce qui n'a déjà rien d'extraordinaire, pour le recours contre une décision. Pour tous les détails, je vous renvoie à mon premier billet sur le sujet : Mariani fait l'âne, donnons-lui le bâton. Vous avez été nombreux à écrire à vos sénateurs, mais il y a encore à faire.

Lire la suite

samedi 22 septembre 2007

Le rugby et les filles - version du Figaro

L'autre jour, dans mon billet "Conne et cochonne", je vous expliquais comme j'appréciais la façon dont L'Express me proposait de traverser la Coupe du Monde de Rugby. Le Figaro a une autre vision...

Lire la suite

mardi 18 septembre 2007

Conne et cochonne

D'ordinaire, L'Express n'est pas le pire des canards. Les éditos de Barbier sont intéressants et souvent rigolos (même si ça me saoule que ce soit en vidéo), bref, c'est plutôt un canard qui me botte. D'ordinaire...

Lire la suite

mercredi 5 septembre 2007

L'autisme, une grande cause internetationale

Moi, Delphine Dumont, présidente du WWW, déclare officiellement en ce mercredi 5 septembre 2007 que l'autisme est la grande cause internetationale pour les cinq ans à venir. J'ajoute que, si dans cinq ans, des progrés notables n'ont pas été accomplis, j'ajouterais cinq ans de plus. Qu'il en soit ainsi. Rikko, fais sonner les trompettes !

Lire la suite

La sclérose en plaques

Mon cousin et filleul, Antoine, avait une passion pour le dictionnaire médical quand il était petit. Les éruptions, les membres déformés, les plaies purulentes, rien ne l'écœurait, le domaine le fascinait. Le dico était chez ma grand-mère, chaque fois qu'il venait la voir, il se précipitait pour le lire. Il n'avait pas de préférence pour le gore, simplement, tomber dessus en tournant la page lui faisait le même effet que quand, vous et moi, nous arrivons à la planche "Poissons et mammifères marins" du Larousse. Lui, il aurait pu parler de la sclérose en plaques sans faire de recherches au préalable. Moi, il a fallu que je me renseigne...

Lire la suite