Recherche

  RSS

  Fil Twitter

  Moi sur Twitter

Nuage de tags

Réclame

Combien tu m'aimes ?

Un cadeau ?

   Le blog du Monde qui avance

   LinKzat

cURL error 28: connect() timed out!

  • Soldes design, couleurs et petits prix
  • Chèque-cadeau, le cadeau parfait pour chacun !
  • Stickers Pantone, un mur trendy et coloré
  • Boutis en velours, doux, chaud et chic !
  • Lego Architecture, les monuments cultes chez vous
30
juil

Veux-tu m’épouser ?

-|- Par Delphine Dumont dans Ah oui ! -|- Tags : , , , .

Non, pas toi, ami lecteur ! D'abord, tu es déjà marié. Ou pas. Ensuite, tu es une fille. Ou pas. Enfin, là n'est pas la question. Ou plutôt ce n'est pas moi qui la pose.

»» : Le créneau des demandes en mariage extravaganteswww.lefigaro.fr

Je ne crois pas que ce soit, comme le dit Sylvain Mimoun, une commercialisation des sentiments. Ou alors, il faudrait accuser du même délit, tous les fleuristes, bijoutiers et parfumeurs... Vous en pensez quoi ?

Flattr this!

Commentaires (6)

 
  • Rikko  :

    dammit... I am découvert !
    ...
    ...
    Oui mais des couverts en inox !
    ...
    Sinon OUI !... Mais non...


  • Rikko  :

    Je viens de voir que ton billet se termine par une question... yerk yerk yerk...
    J'ai donc toute latitude (et longitude) pour répondre (bipolairement ça va de soit)
    ...
    Or donc :
    Je trouve le concept rigolo et l'dée du conte fée me semble effectivement bien vu par le journaliste.
    Par contre, pour le plan "Prince Charmant" sur le cheval blanc, il vaut mieux avoir un petit niveau en équitation (ça le fait pas de s'éclater la tronche parce que Tornado n'aime pas qu'on lui tire sur la bouche) et il faut aussi avoir un physique à porter le collant (et par pitié mettez une coque ou on va deviner votre religion !!!)
    ...
    Par contre, je ne suis pas super adepte de l'épate, l'esbrouffe et de l'étalage de richesse...
    Sachant que le "pic d'émotion" risque vite de devenir une piste de bobsleigh sans bobsleigh et la tête en avant si Mamzelle dit (au choix) :
    NON (très douloureux)
    J'ai besoin de réflechir (moitié de la piste seulement)
    Pov' con (vulgaire)
    Je suis déjà marié (uh ?)
    Mais ... je suis un homme (arrêtez de boire)
    Arrête [prénom] tu me fais pitié là ! (faites deux fois la piste)
    C'est qui Karen ? (au cas ou la société c'est gouré de prénom)
    ...
    Donc j'en pense que quand c'est le moment, c'est le moment, que ce n'est pas en déplaçant les montagnes que l'on conquiert des sommets (pas d'allusions graveleuse à l'escalade svp... on parle de sentiments !)
    ...
    Il vaut mieux faire battre son coeur
    ...
    On la choque !
    à 200 !!
    Chargé !
    On s'écarte !
    SCHLOPFFFFFFFFFFFFFFFF !
    ...
    ...
    Bip...
    Et voilà !


  • Delphine Dumont  :

    Absolument. La limo, ça me laisserait de glace. Franchement, l'étalage de richesse, j'ai toujours trouvé ça ultra-vulgaire.
     
    En même temps, la bague à 1€ chopée dans un distributeur à l'entrée du centre commercial et offerte après le burger au McSol, ça le ferait pas non plus.
    Oui, j'assume, je suis chieuse et fière de l'être.


  • Rikko  :

    je reconnais bien là ton côté extrémiste !!!
    ...
    il existe forcément un moyen terme adapté à sa propre situation, et proportionnelle aux sentiments éprouvés (au sens de ressenti, pas "ayant fait ses preuves".
    ..;
    Donc, confier ce moment très zintime à un tiers...
    ...
    C'est un peu comme Kato qui vient combattre Clouzo jusque dans le lit de Jacqueline Bisset (La panthère Rose)..;
    ...
    J'ose espérer que Trouvtoo zé autres sont plus discrets que Kato (mon jaune ami) !!!
    ...
    Synthèse : fabrique ton propre moment quand tu es près, ne fait pas cheap, mais ne fait pas d'épate, il vaut mieux être sincère et passer pour un con qu'être épousé pour sa fortune !
    ...
    La proposition décallée que tu proposes, c'est du vécue ?
    Il est où que je botte le butt à ce goujat !


  • Delphine Dumont  :

    Qu'un impudent eût seulement songé à cette demande en mariage plus cheap que cheap et je le passais moi-même par le fil de ma lame, morbleu !
     
    Et ventre-saint-gris, d'ailleurs.


  • Rikko  :

    Bien parlée mousaillone, te laisse pas marcher sur les fancy boots par des midshipmen avares qui n'en veulent qu'à ton petit trésor !
    Choisi un vrai un pirate un borgne un violet !!!!....
    ...
    Hein ?
    ...
    Je vous laisse ma femme veux me parler !!!


Ecrire un commentaire