Recherche

  RSS

  Fil Twitter

Trappaspam

  • La trappaspam souhaite 2009 muffins aux invités de la trappaspam ! (au boulot, Rikko !)

Liens

Nuage de tags

Favicon www.Redacbox.fr   Le blog du Monde qui avance

   

  • Aménager un petit espace
  • Daum : avec Ultraviolet, le cristal change de couleur !
  • Figurines Designertoyz, le Japon, c’est bon, c’est beau
  • Wave : le hamac grand luxe
  • St Valentin : douceurs au chocolat

   Eldiz.net

  • Françoise-Hélène Jourda, la militante du développement durable
  • Journée internationale de lutte contre l’excision
  • Françoise Huguet-Devallet, business angel
  • Faire sa part des tâches ménagères, c’est tout bonus !
  • Le bateau de l’IVG fait des vagues
04
août

C’est quoi, des otaroques ?

-|- Par Delphine Dumont dans Ah oui ! -|-

Pour avoir la réponse, on peut consulter le PRC* en espérant une réponse**. Ou alors consulter l’album de l’exploratrice qui est partie à la découverte de ces étonnants animaux :

»» : Otaroques au soleil

De bien belles photos comme on aimerait en prendre soi-même. :)

* : Portnawak Research Center
** : Réponse qui n’aura aucun rapport avec la question et qui devrait arriver dans les 2 ans…

Commentaires (1)

 
  • Rikko  :

    Une telle mauvaise foi de la part de la maîtresse des lieux est à la hauteur de son talent.

    Sachez qu’en cherchant bien dans le tiroir du bas, nous avons trouvé au PRC un dossier complet sur les Otaroques.

    Nous nous faisons fort de vous en donner quelques bribes zé morceaux choisi :

    Otaroques :
    de Ota qui en finois oriental signifit : si on allais au sauna et de roques qui comme chacun sait ne veut rien dire sauf en groupe.

    L’otaroque est au riz ce que l’otarie est au rock, c’est à dire qu’il s’en balance, ou qu’elle s’en balance celon que c’est elle ou il !

    Car L’otaroque n’est point comme l’escargot ! Outre qu’il est plus rapide (on a mesuré des groupes d’autaroques à plein de décibels) il n’est pas hermaphrodite, et donc elle non plus pour le coup !

    La gestation de l’otaroque est fonction du sexe, d’abord parce qu’il en faut ,et ensuite parce celle du mâle est très courte (la gestation bien sûr, il ne nous appartiend pas de juger ici, à une heure de grande écoute de la taille des attributs virils de Monsieur Otaroque que nous appelerons Mimille par convention*)

    L’otaroque en quelques chiffres :
    2 : quand il y en a deux on dit que c’est une paire
    460 : c’est le nombre d’autaroques présents dans un hypothétique troupeau composé de 460 individus
    3 : comme la ville mais pas pareil
    8 : nombre de nageoires par otaroque… Autant pour moi, là ils sont deux… mais qu’est ce qu’il font !!!

    Voilà, si vous avez des questions…???

    Pas de questions…

    Bonsoir !!!

    [c'était un communiqué du Portnawak Research Center]

    * Convention : station de métro parisien (et par toutatis aussi)


Ecrire un commentaire