Recherche

  RSS

  Fil Twitter

Trappaspam

  • Bientôt Noël : muffins aux houx pour les hôtes de la trappaspam ! :D

Liens

Nuage de tags

Favicon www.Redacbox.fr   Le blog du Monde qui avance

   Eldiz.net

  • Au bonheur des dames
  • Poncifs pansus
  • Forum « Contraception » avec Martin Winckler
  • Soyez tendus vers le futur ! En arrière toute !
  • Christian Vanneste : condamnation annulée par la cours de cassation

   

  • Billards et baby-foot insolites
  • Crèches de Noël : vive l’exotisme !
  • La lumière des enfants
  • Des bottes en caoutchouc pour CSP+
  • Noël : les figurines y ont droit aussi !
07
août

Le blog qu’il est pro mais pas trop

-|- Par Delphine Dumont dans Grrrr -|-

Dans son billet “Deux (petites) nouveautés sur le blog“, Laurent Supply nous informe que l’on peut désormais lui écrire (je vais enfin pouvoir lui déclarer ma folle passion !) et que pour les commentaires, les lecteurs devront en passer par le supplice du captcha.

Ma première réaction a été de me demander pourquoi un captcha plutôt que l’excellent Akismet ? Je ne suis pas la seule à me faire la réflexion puisque Martin le dit aussi dans le premier commentaire. Laurent Supply lui répond qu’il aurait bien aimé mais que, pour une utilisation commerciale, Akismet est payant.

D’abord, ce n’est pas cher (150$/mois pour l’ensemble des blogs du Figaro). Ensuite, si Le Figaro veut montrer que ses blogs ne sont pas des gadgets, mais ont une vraie valeur, c’est incontournable. Je crois que la direction du Figaro.fr vient de montrer qu’elle ne prend pas les blogs au sérieux malgré la réelle qualité de leurs auteurs. Dommage…

Commentaires (9)

 
  • Rikko  :

    Welcome to geek land!


  • effigy  :

    ouais pour un mec qui s’apelle supply il en fournit pas beaucoup, mais du coup on voit que tu te laches sur les blogs extérieurs


  • Rikko  :

    La présidente du WWW a le droit de sortir (c’est constitutionnel), mais aujourd’hui il pleut…


  • Delphine Dumont  :

    Effigy : En fait, je suis très déçue. Pour la plupart, les blogueurs du Figaro jouent le jeu avec talent et intelligence. Ils méritent que le Figaro fasse un petit effort en contrepartie.
     
    Rikko : Non, non, après la petite pluie qu’on a eue vers 9h, il fait très beau maintenant.


  • Rikko  :

    Ok, de toute façon, je suis pas chargé de ta sécurité et j’ai beaucoup à faire avec la First Lilou !
    Bonne journée ensoleillée donc !


  • Martin  :

    Je viens de regarder de nouveau la licence Akismet et il apparaît qu’elle est proposée à $5 par mois pour un blog commercial dont les revenus dépassent $500 de revenus. En parallèle, une licence entreprises est proposée à $50 par mois pour un blog d’entreprise ou un réseau de blogs d’une entreprise.

    Bref, on dirait que Le Figaro veuille économiser $600 par an.

    Ceci étant, il existe d’autres alternatives à Akismet qui se basent sur le principe que l’essentiel des spammeurs utilisent des robots spammeurs très basiques qui ne gèrent ni cookies, ni JavaScript notamment, permettant de rejeter l’essentiel du spam avec un taux de faux positifs minime.

    Mon expérience (depuis 2004) dans les blogs m’a appris qu’en rejetant systématiquement les commentaires contenant [url=, on se débarrassait de plus de 95 % de spam sans un seul faux positif (sur près de 10.000 commentaires humains validés publiés sur mon réseau de blogs jusqu’à présent).


  • Delphine Dumont  :

    Hello ! Désolée pour ton séjour dans la trappaspam, ça doit être tous ces “$” qui ont affolé Akismet. ;)
     
    Effectivement, il y a plusieurs méthodes très satisfaisantes. Bravo pour le résultat sur ton blog ! :)
    Sur Dotclear, je n’utilisais pas Akismet, mais Spamplemousse qui faisait de l’excellent boulot.
     
    Il existe aussi la technique du “champ caché” que seul les robots voient, quand le champ est rempli, on sait qu’il s’agit d’un robot et ça part dans la trappaspam direct. Bref, les ressources ne manquent pas et le choix du captcha était vraiment le pire. :(


  • Martin  :

    Akismet est parfois très bête en matière d’identification du spam et les faux positifs sont loin d’être rares avec ce système, en particulier lorsqu’on publie des blogs sur des thématiques liées aux domaines souvent promus au travers du spam (comme la pornographie, les médicaments, sonneries de téléphones et autres jeux d’argent), en particulier en anglais, même si le spam en français commence à pointer le bout de son nez depuis quelques mois (cela en devient même très inquiétant).

    Quoi qu’il en soit, il est clair que l’essentiel des robots spammeurs de blogs sont particulièrement simplistes et il est vraiment dommage que cela ne soit pas pris en compte par les plateformes de blogs suffisamment sérieuses pour faire réagir les lecteurs en nombre, mais suffisamment discrètes pour ne pas rendre le développement de solutions de spam spécifiques rentable.

    D’ailleurs, pour lutter contre l’utilisation de CAPTCHA, j’ai presque envie d’exploiter la voie indiquée par l’équipe même de reCAPTCHA, à savoir craquer les CAPTCHA (quels qu’ils soient : graphiques, audio, logiques, etc.) par des êtres humains en les affichant sur un site tiers en échange, par exemple, de l’affichage d’une fille dénudée (ah, que ne feraient pas certains Internautes pour voir une jolie fille toute nue !)

    D’ailleurs, sur les plateformes d’outsourcing, on trouve semble-t-il régulièrement des offres et demandes de craquage de CAPTCHA manuel en nombre… Le location d’une main d’oeuvre bon marché pour craquer des CAPTCHA est loin d’être onéreuse !


  • Martin  :

    Tiens, quelque chose me dit que les sujets abordés dans mon commentaire précédent ont fait paniquer Akismet et généré un faux-positif… Comme quoi, cette solution mériterait un concurrent plus sérieux basé sur un principe similaire (aucune modification du contenu des pages, analyse des commentaires soumis uniquement), voire même une validation des commentaires soumis par des êtres humains !


Ecrire un commentaire