Recherche

  RSS

  Fil Twitter

  Moi sur Twitter

Un cadeau ?

Liens

Nuage de tags

   Le blog du Monde qui avance

   LinKzat

  • Offrez une Swatch femme pour Noël !
  • -40% chez Quelle et la livraison à 2 euros !
  • Cadeaux de Noël : la montre femme
  • -20% chez Poopoopidoo !
  • 20% de remise chez Abikid !

   Eldiz.net

  • On ne lit pas qu’avec nos yeux et notre cerveau
  • Et hop ! la princesse se métamorphosa
  • Les victimes invisibles des violences conjugales
  • Bilan du livre à prix unique
  • La it prostituée existe-t-elle ?
13
août

Luc Bronner, tu en fais trop

-|- Par Delphine Dumont dans Général -|- Tags : , , .

Luc Bronner du Monde s'émeut de ce que la mort d'un SDF, le mois dernier, soit passée inaperçue. Il est gentil, Luc Bronner, mais il veut quoi ? Qu'on fasse les gros titres avec chaque décès de SDF ? Je ne suis pas indifférente à ce décès mais je suis aussi consciente du peu d'intérêt de cette info. À ce compte, il faudrait parler de chaque décès de personne âgée (alors que nous n'avons pas de canicule, cette année), d'enfant (même pas oublié dans une voiture), d'homosexuel (même pas victime d'homophobie), d'étranger (même pas asphyxié dans un centre de rétention) ou de n'importe quel autre anonyme.

»» : Pour un SDF, mieux vaut mourir en hiver qu'en étéwww.lemonde.fr

Attention ! L'indignation automatique peut amener à dire ou écrire des conneries.

Commentaires (13)

 
  • Rikko  :

    Attention ! Le manque d'indignation aussi (comme Félicie)
    ...
    Mais dans le fond (de la piscine) je te rejoins (mais pas avec un pull marine... j'aime pô le bleu)...
    ...
    D'ailleurs, si c'étais un SDF, maintenant ila unj chez pti chez lui ! On progresse dans la réduction des fractures sociales !
    ...
    Je prends du pain...


  • Delphine Dumont  :

    Prends un morpion pour Luc, il l'a bien mérité. Merci. :)


  • Rikko  :

    Ok, Aut' Chose ?


  • Bronner Théo  :

    Arrêtez de dire n'importe quoi. Si Luc en faisait trop comme tu le dit, Delphine, il n'aurait pas reçu le prix Albert Londres... Peut tu en dire autant? Et de toute façon, si tu ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans cette information, car s'en est une, il serait temps d'aller en HP... Tu n'est pas contente, OK! Fais ton journal, et on verra combien d'exemplaires tu vendra...10? 20? 30? Ou bien put être que, vu ta vision de l'information, un seul: celui que tu gardera en souvenir.
    P.S.: Les gens qui critiquent sans savoir de quoi il retourne ne savent pas ce qu'ils disent... Luc, c'est mon oncle


  • Delphine Dumont  :

    Un jour, Luc Bronner a reçu un prix prestigieux. Il faudrait en déduire que tout ce qu'il écrit est génial ? En perdre tout esprit critique ? En faire un intouchable ? Je comprends et respecte ton affection pour ton oncle, mais il n'est pas mon idole. Je n'ai pas d'idole et m'arroge le droit de relever les erreurs de tout un chacun tout comme je reconnais à tout un chacun le droit de relever les miennes. C'est déjà arrivé et je n'ai pas crié au scandale. Si c'était justifié, j'ai corrigé dans la mesure du possible et présenté mes excuses. Si ça ne l'était pas, j'ai opposé mes arguments, mais je n'ai jamais nié à personne le droit de contester ce que j'écris. Je n'en fais pas une gloire, je considère que c'est le minimum lorsqu'on publie. Qu'en dit ton oncle ?


  • Bronner Théo  :

    Je ne demande pas de l'idolâtrie. Juste du respect. Du respect pour un homme exceptionnel, qui va jusqu'à mettre sa vie en danger (je me permet de citer Villier-le-Bel en exemple) afin que tous puissent accéder à une information objective et réelle.
    Il y a contestation et dépréciation. Je vous cite: "Il est gentil, Luc Bronner, mais il veut quoi ?" rien que ce passage illustre bien ce que je viens de dire.
    C'est dire que, parce qu'il montre un fait révoltant bien que "banal", il n'informe pas, ne fait pas son travail? Et si, dans le fond, il voulait offrir aux S.D.F un moyen d'être mieux aidés? Car, je ne vous l'apprend sûrement pas, de nos jours, il vaut mieux être médiatisé afin d'être pris en compte: on ne voit que ce qu'on nous montre. Alors où est le mal dans le fait de s'émouvoir sur un tel sujet?
    A défaut de ressentir des sentiments humains, ne vous arrogez pas la prérogative de juger ceux des autres, surtout en ne connaissant pas leur motivation.
    Cordialement, Théo Bronner.


  • Delphine Dumont  :

    J'aime bien les leçons de morale, ça nettoie très bien les vitres et j'en mets aussi dans la litière de mon chat, il n'y a pas plus étanche ! =)


  • Rikko  :

    Je reviens du pain juste à temps pour changer la litière !


  • ducon  :

    Ben quel site de merde! Avec ton sondage à 2 balles de super pouffe parisienne et tes répliques pseudo cassantes, t'as l'air bien gratinée toi...


  • effigy  :

    il porte bien son pseudo, quoiqu'un peu sous évalué


  • Rikko  :

    L'absence de majuscule me semble adapté aussi


  • Sarasure  :

    Sauf qu'un SDF n'est pas n'importe quel anonyme: les SDF ont malheureusement une esperance de vie inférieure à la moyenne, et rappeler que des SDF meurent, dans la rue, oubliés de tous, c'est leur redonner un peu de leur dignité!


  • Delphine Dumont  :

    Et le monsieur de la rue voisine, c'est n'importe qui ? Il a eu une belle vie d'agriculteur, pas facile tous les jours, il a eu des satisfactions mais il a dû se battre, ne jamais lâcher et il n'a jamais rien demandé en échange.

    Il est mort l'hiver dernier dans l'indifférence générale et sa famille le comprend très bien et n'y voit aucun mépris. Les indignés professionnels ne leur arrivent pas à la cheville.


Ecrire un commentaire

WP SlimStat