Recherche

  RSS

  Fil Twitter

Trappaspam

  • Bientôt Noël : muffins aux houx pour les hôtes de la trappaspam ! :D

Liens

Nuage de tags

Favicon www.Redacbox.fr   Le blog du Monde qui avance

   Eldiz.net

  • Poncifs pansus
  • Forum « Contraception » avec Martin Winckler
  • Soyez tendus vers le futur ! En arrière toute !
  • Christian Vanneste : condamnation annulée par la cours de cassation
  • “Les Bureaux de Dieu”

   

  • Billards et baby-foot insolites
  • Crèches de Noël : vive l’exotisme !
  • La lumière des enfants
  • Des bottes en caoutchouc pour CSP+
  • Noël : les figurines y ont droit aussi !
21
sept

Tu t’es vu quand tu crois que tu as bu ?

-|- Par Delphine Dumont dans Nan ? -|-

Ce ne serait pas l’alcool qui rendrait violent, mais la certitude d’avoir bu. Etonnant, n’est-il pas ?

La preuve par le Tabasco :
»» : Alcool et violence: un lien jusqu’où ? sur L’Express

Commentaires (6)

 
  • Rikko  :

    Allez tous à la flotte de chez Placebo ! Et après on va tout casser !
    .
    Moi je veux bien, mais du coup, ça change quoi ?
    Si on ne boit pas… ça a le mêm résultat, à moins de boire à l’issue de son plein gré… du coup on sait pas qu’on a bu et on est pas violent…
    .
    On en déduis qu’un alcoolique non violent est probablemnt atteins de la maladie d’Alzheimer !
    .
    .
    Messieur les marchands de spiritueux, je viens de vous trouver une niche d’utilisateurs non violent… qu’est ce qu’on dit ?


  • Delphine Dumont  :

    C’est quand même très intéressant pour tous ceux qui ont “le vin mauvais”, on sait que le vin n’y est pour rien et ça permettra probablement d’avoir des thérapies plus efficaces.


  • Rikko  :

    Je suis d’accord, si vous avez le vin mauvais… passez au RHUM !!!


  • Antoine  :

    Sans vouloir ramener ma science, il y a un biais qui saute aux yeux : on a exclu les addicts surs. Ça me gène un peu.
    Je vais essayer de me la procurer cette étude mais éviter les 31,50 $ de ma poche !
    Pour lire les publication d’elsevier, faut être riche !


  • Delphine Dumont  :

    L’exclusion des addicts me parait logique. On sait que l’alcoolisme attaque le cerveau et provoque des changements de comportement même à jeun. L’étude aurait été biaisée aussi.


  • Rikko  :

    O_o !!! ???
    .
    Pardonnez moi de ramener ma “pas science”, mais c’est quoi un addict sur ???
    .
    Et pis … sur quoi d’abord ???


Ecrire un commentaire