Recherche

  RSS

  Fil Twitter

  Moi sur Twitter

Nuage de tags

Réclame

Combien tu m'aimes ?

Un cadeau ?

   Le blog du Monde qui avance

   LinKzat

cURL error 28: connect() timed out!

  • Soldes design, couleurs et petits prix
  • Chèque-cadeau, le cadeau parfait pour chacun !
  • Stickers Pantone, un mur trendy et coloré
  • Boutis en velours, doux, chaud et chic !
  • Lego Architecture, les monuments cultes chez vous
28
nov

Open-space : l’enfer dénoncé

-|- Par Delphine Dumont dans Ah oui !,Grrrr -|- Tags : , , , , , .

50 personnes dans la même pièce, parfois même sans bureau attribué, et vous voudriez que ces gens aiment leur travail et leur entreprise ? Tous ?

Autant certains se satisfont très bien de cet aménagement, autant il ne peut pas être considéré comme LA meilleure solution. C'est juste un truc d'architecte feignasse.

»» : «L'open space fabrique du contrôle social»www.lefigaro.fr

J'ai bossé dans 2 entreprises qui pratiquaient l'open-space et je déteste ça. D'abord, je déteste devoir sans cesse ré-organiser mon espace de travail. Ensuite, je déteste ne pas disposer du moindre moment d'intimité, sauf à m'enfermer dans les toilettes. Enfin, le brouhaha permanent me saoule plus sûrement qu'une soirée étudiante.

Flattr this!

Commentaires (8)

 
  • Rikko  :

    Ben moi j'aime les open space, sinon, où est ce qu'on ferais des bastons épique de boulette de papier, des courses en chaises à roulette, des foot avec corbeille , des concours de lancer de souris?

    L'open à cela de populacier avec son regroupement de pauvres travailleurs qu'il en est attendrissant de représentativité... Mais évidemment les télétravailleurs agoraphobes ne peuvent gouter à la joie de la panurgité laborieuse !


  • Rikko  :

    Par ailleurs et plus sérieusement, je trouve l'article totalemnt débile !

    Un entreprise est composé d'un objectif business, d'une organisation de production et de laborieux...

    Mettes une bande d'abrutis dans un open space, des bureaux séparés, dans le désert ou sur une chaloupe, ça restera une bande d'abrutis !

    C'est un peu facile d'accuser l'espace quand c'est l'organisation du travail et le respect de l'être humain qui génèrent de bonnes conditions de travail... pas l'espace !


  • Delphine Dumont  :

    Merci de me traiter d'abrutie.
    Nous ne sommes pas tous pareils et imposer un fonctionnement en open-space à tous est stupide. En formule d'espace partagé, j'ai connu l'open-space à 15 et le bureau pour 3, la seconde formule était infiniment plus efficace et agréable.


  • Rikko  :

    Meuhhhhhhhhhhhhhhhh naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaann... tu te méprend mon adorable tête bien remplie et fort jolie...

    Tu ne fais pas patyie de la bande d'abruti !!!
    Toi tu es l'agoraphobe télétravaillante !

    Je suis d'accord avec toi pouyr dire que les employés devrait avoir le choix... il devrait aussi pouvoir choisir leur salaire.... du coup je crois que ça va pa


  • Rikko  :

    Ben... c'est coupé ???

    ... que ça va pas être possible !

    Mon propos : ne diabolosons pas les open space, c'est une organiosation parfois efficace qui possède de nombreux avantages!


  • Antoine  :

    Certes, il ne faudrait pas confondre la création d'open-space avec une gestion managériale. (joli doublon) ;-)
    Mais à chaque fois que j'entends parler d'open-pace, je ne peux oublier la phrase de Churchill :
    "We shape our buildings, thereafter they shape us"


  • AA  :

    eh rikko ! c'est comme ça que tu t'apelles?

    de une ce que tu dis ca n'avance à rien dans la démarche, de deux on ne parle pas de s'amuser on parle de travailler en paix. Si tu veux jouer ou mettre d'autres commentaires, il y a d'autres sites, ici c'est pour les grands qui ont un minimum d'intelligence.
    Merci de ton attention


  • Delphine Dumont  :

    Hé AA ! La modération, c'est moi qui la fait ici. OK ? :)


Ecrire un commentaire