Recherche

  RSS

  Fil Twitter

  Moi sur Twitter

Trappaspam

  • La trappaspam voudrait être un gus dans le garage mais elle n’est qu’une trappaspam.

Liens

Nuage de tags

Favicon www.Redacbox.fr   Le blog du Monde qui avance

   

  • Les TwittZat du 2009-07-23
  • Les TwittZat du 2009-07-22
  • Les TwittZat du 2009-07-21
  • Les TwittZat du 2009-07-20
  • Les TwittZat du 2009-07-19

   Eldiz.net

  • De la petite politique … le droit des femmes et internet
  • Emploi : les femmes boudent toujours les carrières dans les TIC
  • Les premières dames boycotteront-elles le G8 de Berlusconi?
  • Pourquoi y a-t-il de plus en plus de mastectomies aux Etats-Unis?
  • Les femmes des «évêques»
21
juil

SpoonKey, l’astuce e-commerce

-|- Par Delphine Dumont dans Ah oui ! -|- Tags : , , , .

J’ai découvert ce service aujourd’hui, totalement par hasard (sous une feuille de salade). C’est plutôt malin. En bonne parano, je ne l’utiliserai probablement pas, mais les personnes plus zen l’apprécieront sans doute.

SpoonKey vous propose de vous créer une identité pour plusieurs boutiques en ligne d’un seul coup. Pas bête !
»» : SpoonKey

Et puis, c’est une boîte de ch’Nord, ça ne peut pas être tout à fait mauvais… ^^

Commentaires (17)

 
  • Rikko (wot else ?)  :

    Encore des intermédiaires d’intermédiaires d’intermédiaires qui se rémunèrent dans vot’ poche*…

    Ne pourrait on pas tenter d’innover plutôt que parasiter ?

    (* ils vont vous dire que non !
    Que c’est la boutique qui paye…
    J’en ris encore…
    Et avec quoi elle vit la boutique ????
    AVEC MON POGNON PARASITE !!!)


  • Delphine Dumont  :

    C’est un peu comme les cartes bancaires. Les boutiques payent pour que tu utilises ta carte chez eux…


  • Rikko (wot else ?)  :

    Je met CB dans le même panier !

    Mais je ne met pas le code avec !


  • Mcru  :

    @ Rikko :
    Pas de bol, sur ce coup là c’est gratuit aussi pour les boutiques :)
    Pas de spam, pas de pub intenpestive, c’est gratuit pour les utilisateurs et pour les sites de E-commerce.

    Comment vivons-nous? simplement avec d’autres produits.

    Enfin, concernant les « parasites », très concrètement, c’est totalement illusoire comme discours. Je m’explique : petit exemple : si je suis embauché par un seul site de Ecommerce pour réaliser un tache précise, mon salaire sera totalement reporté sur votre commande. D’accord?
    En revanche, si je conçois un produit pour plusieurs sites, mon salaire est donc reparti sur chacun d’entre eux, et cela coute donc moins cher pour le client final.

    Très concrètement, le E-commerce ne peut se résumer à « producteur-client final » car dans ce cas, le producteur devrait internaliser toute la chaine logistique et commerciale, ce qui, à moins d’avoir de très gros volume, couterait très cher et ne permettrait plus au client d’acheter à un prix raisonnable.
    Les « Parasites » deviennent donc des centres de réduction des couts et de profits pour l’entreprise ou d’économie pour le client.

    @ vous lire


  • Delphine Dumont  :

    Merci pour ces précisions ! :)

    Il ne faut pas se frapper pour ce qu’écrit Rikko, il parle d’abord et il réfléchit ensuite. :)


  • Rikko (wot else ?)  :

    @ Mcru
    Merci pour ces précisions, mais j’ai vu (et à ma grande honte collaboré à) quelques projet beaucoup moins bien ficelés ! Je ne dis pas que le e-commerce doit se limiter à un espace producteur consommateur… Je ne suis pas bien malin certes, mais au point de croire à un tel monde utopique.
    Ce que je voudrais voir plus souvent, c’est des projets qui permettent une offre vaste, ma


  • Rikko (wot else ?)  :

    oooops mauvaise manip’ …

    je reprends

    @ Mcru
    Je disais, une offre vaste (ce que permettent des plateformes qui regroupent des boutiques comme la votre) mais avec un vrai service en plus. Il y a trop de simple tiroir caisse, donc, je maintiens… de parasites !!!

    @ Delphes

    En fait je parle sans réfléchir mais l’un n’empêche pas l’autre !
    Et je maintiens que sur la toile, il ya trop de systèmes d’aggrégation commerciale qui ne sont que des couches de vernis commerciale dont l’objectif est la marge et pas le service !

    J’ai poussé un coup de gueule… pas pris la bonne cible (peut être) désolé !


  • Mcru  :

    no problemo :)

    c’est un ressenti parfois éprouvée par certains sites que l’on rencontre.
    Je leur réponds la même chose : « si vous savez tout faire seul et à moindre cout, c’est génial pour vos clients :) »
    si ce n’est pas le cas, chacun son métier.
    Le fait de mutualiser des solutions est un principe de base d’une collectivité pour en tirer des économies d’échelle.
    ce qui est très bien finalement.

    pour les parasites, il y en aura toujours…


  • Rikko (wot else ?)  :

    @ Mcru

    Je vois donc que nous sommes à peu près d’accord, bonne chance dans cette entreprises.


  • Delphine Dumont  :

    Mcru : Tu vois ? Rikko parle d’abord, après il réfléchit (mais il ne s’en rend pas compte) et la seconde sortie est toujours beaucoup mieux, même livrée en pièces détachées. :)

    Rikko : Même que c’est pour ça que je t’aime tellement si fort ! =)

    Nath : AAAAIIIIIEEEEE !… C’est que fraternel, tout cet amour, je le jure !


  • Rikko (wot else ?)  :

    @ Delphes

    Ma position entre ma remarque N°1 et la N°2 et 2bis n’a pas changé d’un iota. Je laisse cependant à Mcru le bénéfice du doute (on reconnait là ma gigantesque honêteté intelectuelle) alors que ma première remarque était efefctivement plus…. épidermique !

    On notera cependant que mon coup de gueule a le mérite d’avoir clarifié le business model de SpoonKey et donc de fournir un complément d’information aux milliards d’internautes qui te lisent…

    CQFDelphes !

    A part :
    Dois-je t’appeler mon frère ou ma soeur ?
    Je ne voudrais « écornette » le protocole !


  • Delphine Dumont  :

    “Delphes”, “Choupinette” et “Madame la Présidente” iront bien, as usual. :)


  • Rikko (wot else ?)  :

    Ok madame la Présidente Delphes (alias Choupinette)

    On change rien mais tout se transforme !


  • Delphine Dumont  :

    Ouais, plus qu’hier mais moins que demain, quoi. :)


  • Rikko (wot else ?)  :

    ha bon pas choupinette le vendredi alors ?

    Soit !


  • Delphine Dumont  :

    Si, si ! C’était juste une façon habile de te faire une déclaration sans risquer la volée de poêle. J’espérais passer à travers le système de veille de Nath…


  • Rikko (wot else ?)  :

    Ouahhhhhhhhh super bien joué !!!

    Mais tu sais, nous ne sommes plus si…. enfin pas autant…. enfin bon….

    Donc… c’est quand tu veux !!! =)


Ecrire un commentaire