Recherche

  RSS

  Fil Twitter

  Moi sur Twitter

Nuage de tags

Réclame

Combien tu m'aimes ?

Un cadeau ?

   Le blog du Monde qui avance

   LinKzat

cURL error 28: connect() timed out!

  • Soldes design, couleurs et petits prix
  • Chèque-cadeau, le cadeau parfait pour chacun !
  • Stickers Pantone, un mur trendy et coloré
  • Boutis en velours, doux, chaud et chic !
  • Lego Architecture, les monuments cultes chez vous
19
fév

123people, le site qui pue

-|- Par Delphine Dumont dans Ah oui !,Grrrr -|- Tags : , , .

Ce site agglomère les données publiées sur Internet sur une personne précise. Où est le mal ?, me direz-vous. C'est fait à la louche. Des photos et des infos qui n'ont rien à voir avec vous mais qui concernent un homonyme se trouvent présentées sous votre soi-disant portrait. Imaginez le massacre pour un candidat dont le profil est examiné par un recruteur !…

Ajoutez à cela la monétisation de contenus produits par d'autres et, ce, quels que soient les droits concernant ce contenu.

»» : Pourquoi 123people est un non-service (qui pue)soymalau.com

(via Adrien Larouzéewww.labuanderie.net (qu'il faut vraiment suivre) sur Twittertwitter.com)

Flattr this!

Commentaires (5)

 
  • Rikko  :

    Donc 123moncul... c'est du poulet !


  • effigy  :

    c'est pour assurer la survie de ton blog que tu y fait du follow-friday ? ;)


  • Rikko  :

    Le Coyotte fait de l'humour !


  • Erick Hostachy  :

    Bonjour,

    123people présente en effet de manière structurée de l'information concernant une personne et issues de données publiques ou fournies par des partenaires.

    Voilà qui est dit.

    On peut être d'accord ou pas avec le service offert par 123people : il faut de tout pour faire un monde et je ne m'inscris pas du tout contre le débat, bien au contraire.

    Pour ce qui concerne les bandeaux publicitaires, c'est pour l'instant ce qu'123people a trouvé de mieux pour permettre de faire vivre une entreprise de 30 personnes. Ce service est gratuit, accessible à tous, en sept langues différentes... mais il faut payer les salaires des employés :)

    Ceci dit, 123people tente le lancement d'un service premium, payant cette fois-ci, en plus du service gratuit. Nous verrons avec le temps si il s'agit d'une solution viable (qui pourrait alors permettre de se passer de bandeaux publicitaires, pourquoi pas).

    Ensuite, les problèmes d'homonymie sont en effet un des grands enjeux des développements futurs des services de recherche de personnes. Aujourd'hui, l'homonymie est quelque chose de techniquement assez difficile à gérer. Et il arrive donc en effet que des informations concernant plusieurs personnes soient associées dans un seul résultat de recherche.

    Cependant, il n'existe pas encore à ma connaissance de précédent où un recruteur ait choisi de ne pas recruter un candidat sur la base de données trouvées sur un site de recherche de personnes et liées à un homonyme.

    Je suis très largement ouvert au débat, aux questions. Je n'ai pas réponse à tout, loin de là, mais je suis prêt à discuter sur des sujets aussi vastes qu'123people, les services de recherche de personnes, la gestion de son eReputation, etc. Nous commençons d'ailleurs à aborder ces sujets sur notre blog.

    Je suis néanmoins très peiné (pour ne pas dire plus) par la manière dont je suis traité personnellement et de manière assez ordurière dans le billet de baptiste fluzin que vous citez.

    Ne pas être d'accord est une chose que je comprends, insulter et traîner dans la boue en est une autre que je ne comprends pas. Comprenez-vous Delphine ? :)

    Bonjour chez vous et à bientôt


  • Delphine Dumont  :

    Merci d'être venu commenter. Je vais vous répondre point par point.

    * "On peut être d'accord ou pas avec le service offert par votre site". Vraiment ?
    Quel service ? Vous agrégez du contenu créé par d'autres en nuisant à leur référencement. Vous détournez leur trafic sans le moindre scrupule.

    Je ne suis pas d'accord avec votre service, je n'ai rien demandé et je souhaite que cela cesse au plus vite. Quelles sont mes possibilités pour y mettre fin ? Rien n'est indiqué sur votre site !

    * « les bandeaux publicitaires, c'est pour l'instant ce qu'123people a trouvé de mieux pour permettre de faire vivre une entreprise de 30 personnes »
    Faire vivre 1 ou 30 personnes avec le travail d'autres personnes sans valeur ajoutée, ça s'appelle du proxénétisme et ça n'a rien d'un service.

    * « Cependant, il n'existe pas encore à ma connaissance de précédent où un recruteur ait choisi de ne pas recruter un candidat sur la base de données trouvées sur un site de recherche de personnes et liées à un homonyme. »

    Pour vous, il est évident que les recruteurs auraient tenu à vous en informer personnellement si tel était le cas ? Les recruteurs sont d'une part, des gens trop occupés et trop prudents pour faire connaître sur la place publique les motifs réels du refus d'une candidature, d'autre part, ils sont certainement dans l'ignorance totale du fait que cela puisse vous intéresser.

    Je comprends que vous n'appréciez pas les termes du billet de Baptiste Fluzin mais je comprends aussi sa colère. En tant que freelances présents sur le web, nous sommes lui et moi sans cesse confrontés au vol de nos œuvres. J'ai déjà dû me battre avec d'autres agrégateurs qui reprenaient mes contenus malgré la mention "Tous droits réservés" et en voir apparaître un nouveau ne m'est aucunement agréable.

    Je passe beaucoup de temps à gérer mon image en ligne, à limiter la disponibilité de certaines informations, ce n'est pas pour que des petits malins récupèrent le tout pour le mettre à la disposition du premier venu et en faire du profit.

    Je vous demande donc ici officiellement de retirer tout ce qui me concerne de votre site dans les délais les plus rapides et je serai particulièrement attentive aux suites que vous donnerez à cette demande.

    Je suppose que vous comprendrez aisément maintenant pourquoi je vais m'empresser de refuser votre proposition d'amitié sur Facebook et tout autre site où vous auriez la naïveté de la renouveler.


Ecrire un commentaire