Recherche

  RSS

  Fil Twitter

Trappaspam

  • La trappaspam souhaite 2009 muffins aux invités de la trappaspam ! (au boulot, Rikko !)

Liens

Nuage de tags

Favicon www.Redacbox.fr   Le blog du Monde qui avance

   

  • Aménager un petit espace
  • Daum : avec Ultraviolet, le cristal change de couleur !
  • Figurines Designertoyz, le Japon, c’est bon, c’est beau
  • Wave : le hamac grand luxe
  • St Valentin : douceurs au chocolat

   Eldiz.net

  • Conférence “Libertés numériques et droit d’auteur” par Richard Stallman l …
  • Claire Malaurie, présidente de chambre à la Cour des comptes
  • Françoise-Hélène Jourda, la militante du développement durable
  • Journée internationale de lutte contre l’excision
  • Françoise Huguet-Devallet, business angel
12
jan

Accorder “on” (sans jeu de mots)

-|- Par Delphine Dumont dans Général -|-

J’ai voulu faire un titre sérieux et ça me donne un jeu de mots lamentable, je suis maudite. :’(

Bref, j’ai été saisie d’un doute hier. Quand j’étais ado, j’avais un ami plus âgé (un vieuuuux de 45 ans) et nous avions un jeu qui consistait à ne se parler qu’en utilisant le pronom personnel “on”. Ça donnait “On va bien aujourd’hui ?” ou “On a soif ?”. C’était un type adorable et qui avait toujours à cœur que ses invités soient à l’aise. Régulièrement, il me demandait “On est heureuse ?” et je lui répondais avec un grand sourire “On est heureuse !”.

Pourtant, en consultant par hasard la page sur les pronoms indéfinis de la Wikipédia, je lis :

« Bien que susceptible de désigner plusieurs individus, de sexe masculin ou féminin, il est toujours neutre, et toujours à la troisième personne du singulier »

Je pense que la faute de conjugaison que j’ai commise est de l’ordre de la licence poétique ou ludique, mais un linguistique en chef pourrait-il me confirmer que c’est une faute et non une exception. C’est bête mais ça me travaille vaguement. :)