Censure informatique 2 (le retour)

Par Delphine Dumont, le 23 septembre 2005 | Internet |

Dominique (vous permettez que je vous appelle Dominique ?), soyons un peu sérieux, deux minutes. J'ignorais ce côté grand déconneur chez vous, c'est une vraie surprise. Mais là, quelques instants, cessons la plaisanterie et raisonnons, vous voulez bien ?

J'apprends ce matin ici même que vous avez tranché la question : les logiciels de contrôle parental vont devenir obligatoires. Vous êtes premier ministre, c'est votre boulot de prendre des décisions, je ne vous conteste pas ce point. Cependant, naïvement, j'attendais de vous que vous les preniez avec sagesse... Naïvement...

Je lis, dans le même article, que vous avez réuni les (je cite ZDNet qui vous cite) "«principaux acteurs de la politique familiale», les partenaires sociaux, les institutions et les associations qui défensent les familles". Tiens donc ! Ne vous semble-t-il pas qu'il manque quelques personnes ? Par exemple, des professionnels de l'Internet ? Au hasard, comme ça ? Non ? Ne me répondez pas que vous avez rencontré les FAI parce que cela me désolerait tout à fait ! Il faudrait alors que je vous apprenne qu'il existe d'autres professionnels de l'Internet : des développeurs, des chercheurs, des journalistes, des concepteurs, des designers et une pimenteuse de web, moi ! :)

La pimenteuse de web que je suis aurait pu vous apprendre par exemple qu'il existe au moins, écoutez-moi, je ne plaisante pas !, une méthode gratuite pour protéger les petiots des démons d'Internet ! OUI ! gratuite ! C'est fou, non ? Avouez que c'est une vraie surprise pour vous ! Avouez-le, sinon cela voudra dire que... que vous le saviez et que vous avez préféré assurer les ventes de logiciels de filtrage, bref, que vous êtes corrompu ! Oui, les mots sont forts, mais ils seraient exacts, malheureusement...

Bref, Dominique, je vous résume la situation simplement parce que je pense que vous n'êtes pas un crétin sans cervelle mais une personne sensée abusée par un crétin sans cervelle ou/et corrompu et quelques personnes sympas mais qui parlent sans savoir. Il y a donc quelques points essentiels à retenir :

  1. Internet n'est pas le seul repère des pédophiles et des terroristes, ils utilisent aussi le téléphone (allez-vous le censurer ?), la poste (vite, la vapeur ! ouvrons ces lettres !) et même... horreur !!! ils se rencontrent ! Allez-vous rendre obligatoire la présence des forces de police dans toutes les réunions ??? Ciel ! Une amicale des Chiffres et des Lettres ! C'est sûrement un repère de pédophiles, cernons-les ! Oh ! Mon Dieu ! Le concours de miss Tee-shirt mouillé, c'est certainement un leurre d'Al-Qaïda ! Traquons-les, traquons-les ! Ca vous semble sérieux, ça, hein, Dom ?
  2. Les enfants apprennent plus vite à désactiver les logiciels de filtrage que leurs parents à les activer... Hu hu hu, dirais-je si la situation n'était pas si tragiquement absurde...
  3. Un logiciel de filtrage, c'est cher, il faut bien que quelqu'un paye. Croyez-vous qu'en ces temps de crise pétrolière, il soit de bon ton d'imposer un surcoût aussi inutile ????
  4. Le meilleur filtre, ce sont les parents. Pourquoi les inciter à déléguer leur responsabilité ??? Je vous croyais attaché aux valeurs familiales ?
  5. Dernier point mais non des moindres : nous avons un retard important et même lourd de conséquences dans le domaine d'Internet. Il y a là un vivier d'emploi incroyable et vous le diabolisez ???? Dom ??? Tu déconnes ??? Oups, pardonnez-moi cette familiarité, mais là, franchement, Dominique, de vous à moi, hein ??? J'ai raison ou j'ai raison ?

Dominique, je vous fais parvenir le lien de ce post via votre site Internet. Montrez-moi que vous êtes un homme du 21ème siècle, pas un de ces horribles réactionnaires, contactez-moi que je vous parle de cet Internet que j'aime, que je connais mieux que ma poche et que je suis si heureuse de faire découvrir à mes enfants et ce, sans autre filtre que moi-même... :)

Je prouve mes dires en vous donnant ce lien qui explique comment filtrer gratuitement et facilement la navigation sur Internet :

[Edit : je viens, comme promis de poster un mail à Dominique de Villepin sur son portail. En voici la copie :

Monsieur le Premier Ministre,
J'ai l'honneur par la présente de vous informer de la publication d'un billet sur mon blog, dans lequel je vous prends directement à partie sur un ton un peu léger.

Je le fais par désespoir, j'ai tellement l'impression de travailler dans un milieu presque toujours condamné par la classe politique et les médias dits traditionnels : Internet.

J'aimerais aider la France à rattraper et même à dépasser son retard dans ce domaine. Il y a beaucoup à faire et, paradoxalement, cela coûterait peu pour un bénéfice potentiel important.

Je vous en prie, Monsieur le Premier Ministre, honorez-moi de votre attention ainsi que mes confrères et consœurs d'Internet.

Dans l'attente de votre réponse,
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Premier Ministre, mes salutations respectueuses.

P.J. : Le lien vers mon billet :

http://www.redacbox.fr/Blog/2005/09/censure-informatique-2-le-retour/

Je vous tiens informés des suites. :)
[J'ai édité le lien vers mon billet puisque mon blog a déménagé entre temps mais tout le reste est la copie conforme de ce que j'avais envoyé à Domi (oui, on est intimes depuis qu'il ne me répond pas)].

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Flattr this!

À lire aussi sur ce blog :

65 commentaires pour “Censure informatique 2 (le retour)”

  1. -|- Delphine Dumont dit :

    De rien, Throbounet ! ;)
    Sinon, le beau Domi n'a pas encore répondu, mais la mobilisation devenant plus grande chaque jour, il sera bien forcé d'écouter les gens d'Internet un jour ou l'autre ! Seule sa capacité à le faire à temps prouvera sa volonté de gouverner de la façon la plus intelligente possible... :)



  2. -|- tonton ravachol dit :

    Monsieur le Premier Ministre,

    Contrairement aux autres "bourgeois" de la gauche caviar
    qui viennent de vous gratifier d'une prose connue et emmerdante,
    moi je soutiens votre initiative.
    Vous et Monsieur Sarkozy êtes de véritables génies visionnaires.
    Surtout continuez dans cette voie Monsieur le Premier Ministre et comme votre Rocky Balboa d'Arthur de fils, nous combattrons pour vous avec nos poings.
    Surtout ne consultez pas le site du tonton Ravachol trop dioxiné
    pour votre frêle silhouette de diplomate planqué.
    Pour les autres : http://www.boismesvinciply.viabloga.com
    l'actu moins con le cul en plus !

    @++++
    Tonton Ravchol



  3. -|- Delphine dit :

    Hahaha ! Quel honneur ! Un jet d'acide de Tonton Ravachol sur mon blog ! merci, m'sieur ! ;)



  4. -|- TEMPO92 dit :

    Bonjour,

    Entre la Droite pouvoir et la Gauche caviar franchement, je me demande encore pourquoi ils nous demandent de voter si ce n'est pour leur remplir un peu plus les poches. Les deux me donnent la nausée. La politique n'est plus qu'un moyen pour certains de s'enrichir et il faut être naïf pour croire encore qu'ils se battent pour nous, pour ce peuple dont ils se foutent et même qu'ils méprisent. Dommage, je ne suis pas pêcheur (sauf devant l'Eternel, et encore, si l'on a la foi et que l'on veut bien croire à son existence) sinon, j'irais prendre l'air au bord de l'eau en taquinant les poissons, que d'ailleurs je rejetterais à l'eau si par malheur l'un d'entre eux venait se prendre à ma ligne. Je préfère aller à la chasse.... aux champignons... si j'en trouve quelques uns de dangeureux... je les garderai précieusement... ça peut toujours servir...



  5. -|- Delphine dit :

    Au lieu d'aller à la pêche ou à la cueillette des champignons, ne vaut-il pas mieux lutter contre ce qui te déplait ? Tu n'es pas sûr de réussir, mais tu te donnes plus de chances qu'en dormant.

    Les politiques veulent se faire réélire, ils sont à l'écoute des voix. Quand les voix disent "non", dans la rue ou sur la toile, ils l'entendent.

    Rejoins-nous sur http://www.plusdenet.net , participe au forum, écris des propositions. Tu seras toujours plus entendu que si tu te tais ! ;)



  6. -|- Pragmaclic dit :

    Censure informatique 2 (le retour)

    Ça y est le gouvernement prend des décisions pour protéger les droits de l'enfant... Sauf que l'on croit rêver. Il aurait diminué de moitié le budget de l'armée pour financer l'enseignement, la recherche, l



  7. -|- Akynou/racontars dit :

    C'était très intéressant, ta note comme le débat en dessous. Même si je pense plutôt pour une responsabilisation des parents comme toi. La peur n'exclue pas le danger, une prévention intelligente et l'éducation des enfants tend à le limiter.
    Mais… est ce que ce cher Dominique t'as répondu en final de compte ?



  8. -|- ylyad dit :

    Bonjour, je découvre ton blog (et ses archives) via un commentaire chez koz, et je dois avouer être assez surpris par sa réaction à ce billet. Je suis entièrement d'accord avec toi, tes arguments sont excellents, inutile de compléter.
    Je répondrai toutefois à koz sur sa phrase "quand les parents faillissent, il me semble légitime que la communauté prenne le relais." Oui, mais il ne faut pas confondre l'Etat et la communauté. ni inverser le raisonnement. Ici, on part du principe que les parents vont faillir (certains? tous?) et on impose un filtrage à tous, à priori. Et ceci n'est pas acceptable, par principe déjà. Sans compter tous les arguments de Delphine.
    Et en tant que père d'une petite fille, je suis bien plus effrayé par ce que tu racontes que par les "risques" d'Internet!



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah ce cher Koz ! :)
    Moi aussi, j'avais été surprise par sa réaction. Je suis d'accord avec lui sur le fait que les parents sont mille fois plus mal à l'aise avec l'outil informatique et Internet, que leurs enfants. Cependant, pourquoi nous imposerait-on de payer ce qui peut se faire gratuitement ?

    Effectivement, la vie réelle est bien plus dangereuse qu'Internet. Il faut préparer les enfants à affronter les risques et non pas essayer de les enfermer dans un cocon, ce qui est impossible de toutes façons.
    Merci pour ton commentaire et merci à Koz (s'il me lit ?) de m'envoyer de si bons lecteurs ! :)



  10. -|- ylyad dit :

    Merci pour le compliment :)

    Par contre, sur l'aise avec Internet entre parents et enfants, 1000 fois pour les parents, je ne te suis pas, même si je ne crois pas à la généralisation des hackers de 6 ans. Pour les risques, j'ai encore espoir de trouver un boulot de geek en habitant un chalet au fin fond de la montagne avec home-school. En attendant, nous sommes franciliens (d'adoption) et nous ferons de notre mieux pour la préserver (je n'ai pas dit protéger).

    J'ai pas lu toutes tes archives (141.11...) mais j'aime beaucoup :), presque de quoi m'inciter à lire zdnet (oh, un troll)



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    1000 fois, c'est peut-être un tout petit peu exagéré, ok ! ;)
    Mais pas tant que ça. Les enfants d'aujourd'hui ont, pour beaucoup, toujours connu le pc à la maison. Leurs parents n'en ont peut-être même jamais utilisé un pour autre chose que surfer et prendre leurs mails. Si on regarde la rubrique "trucs et astuces informatiques" de L'Internaute, magazine très grand public s'il en est, on s'aperçoit que les conseils sont vraiment terriblement basiques. C'est un assez bon reflet de l'état des connaissances et des questions de l'utilisateur lambda.

    Les enfants s'échangent d'autres types de trucs et astuces dans les cours d'école. Les forums d'ados regorgent de bonnes adresses pour feinter les logiciels de surveillance et/ou de filtre. Si on essaye de lutter, à part pour les pros de l'info, peut-être, on ne peut pas gagner. Un peu comme si on essayait d'empêcher un ado de voir un magazine porno. A cet âge-là, ils n'entendent que la voix des hormones ! :'D

    Pour ton chalet, je suis sûre que ce sera possible tôt ou tard ! J'habite bien dans un village de 1000 âmes à peine, en plein milieu de la campagne bourguignonne et qui ne s'est doté de l'ADSL que depuis 18 mois à peine. Quel beau jour c'était, d'ailleurs... :')

    Les trolls sont les bienvenus aussi sur ZDnet, ils sont amusants et ne mordent jamais la main qui les nourrit ! ;)



  12. -|- ylyad dit :

    Là je suis d'accord, mais dans ton commentaire précédent, tu disais l'inverse, c'est là où je fus largué. Oui, je ne me fais pas d'illusions sur la durabilité de mon avance technologique sur mes enfants :)



  13. -|- Jean-Pierre An Alré dit :

    Bonjour

    Je pense que les enfants ne sont pas plus doués que leurs parents en informatique.

    Par contre je crois qu'un enfant utilise très efficacement et conformément aux attentes des concepteurs, l'interface visuelle sur laquelle ont travaillés nombre de grands esprits depuis les années 70 => Ils appuient sans réfléchir sur le bouton OK.

    Parfois sans même voir réellement le bouton, car quand on apprend à cliquer plusieurs fois par seconde dans un jeu on apprend à oublier de réfléchir.

    Les parents tout au moins ceux qui sont trop vieux pour avoir eu une adolescence marquée par les Doom et autres jeux d'Apprentissage de l'Assassinat par Ordinateur (AAO), eux prennent le temps de réfléchir...

    L'informatique et l'Internet comme moyen d'abêtissement accéléré...

    Jean-Pierre



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Bonjour Jean-Pierre,

    Quelle colère ! Un grand ressentiment envers l'informatique et les professionnels du secteur ? :)
    Les enfants ne sont pas plus "doués", mais plus "à l'aise", c'est très différent. Ils sont nés avec de l'informatique partout autour d'eux, ils ont intégré au plus vite la logique informatique. Ils ne cliquent pas sur "OK" sans réfléchir, ils savent parfaitement ce qu'ils font, il suffit de les observer pour le comprendre. Je parle de façon générale, bien sûr.
    Si vous voulez une comparaison, ils cliquent sur un bouton sans réfléchir de la même façon qu'on trace une lettre ou un chiffre sans réfléchir, mais le but est le fruit d'une réflexion et d'une prise de décision.

    Votre réflexion sur "l'Apprentissage de l'Assassinat par Ordinateur" semble suggérer que tous les jeux vidéo sont violents, c'est totalement faux. Avant tout, je rappelle qu'il appartient aux parents d'encadrer leurs enfants dans le choix et la pratique des jeux, ensuite que la variété des jeux est incroyable. Doom et tous les Doom-like n'en sont que le coté sombre.

    Enfin, les parents sont peut-être trop vieux pour avoir connu les jeux vidéo lors de leur adolescence, mais rien ne les empêche de les essayer aujourd'hui. Rejeter les jeux vidéo, c'est rejeter la culture de ses enfants, personnellement, je plains les enfants dont les parents ne veulent pas faire l'effort de découvrir ce qu'ils aiment. Il est si facile de décréter ce qui est bien et ce qui est mal quand on ne prend pas la peine de savoir de quoi on parle.

    Quand vous déclarez : "L'informatique et l'Internet comme moyen d'abêtissement accéléré", je suis désolée pour vous, Jean-Pierre, vous vous accrochez à une époque révolue : la préhistoire. Trouvez-vous une grotte et des silex, si vous le souhaitez, si vous y trouvez votre bonheur, j'en serais ravie pour vous, sincèrement. Mais le monde avance et vous n'y pouvez rien. Je serais réellement heureuse que vous puissiez comprendre tous les cotés positifs des progrés technologiques même si vous ne les voulez pas chez vous, ce qui est votre droit le plus total. :)



  15. -|- Pragmaclic dit :

    Censure informatique 2 (le retour)

    Censure informatique 2 (le retour) Ça y est le gouvernement prend des décisions pour protéger les droits de l'enfant... Sauf que l'on croit rêver. Il aurait diminué de moitié le budget de l'armée pour financer l'enseignement, la rec



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2019 Delphine Dumont