Recherche

  RSS

  Fil Twitter

  Moi sur Twitter

Nuage de tags

Réclame

Combien tu m'aimes ?

Un cadeau ?

   Le blog du Monde qui avance

   LinKzat

24
juin

Le mystère des oiseaux de Hitchcock enfin éclairci !

-|- Par Delphine Dumont dans Sérendipité -|- Tags : , , .

Tout le monde se souvient de la violence et de la férocité des oiseaux dans le film éponyme d'Alfred Hitchcockfr.wikipedia.org* ? On ne savait pas trop ce qui avait rendu les volatiles si agressifs.

La Wikipédia nous apporte la réponse :
»» : les oiseaux ne descendent pas des dinosaures mais sont des dinosauresfr.wikipedia.org

Jurassic Parkfr.wikipedia.org n'a plus eu qu'à faire une démonstration du caractère amical et joueur des dinosaures.

* : pour ceux qui ne connaissent pas "éponymefr.wiktionary.org", je parle du film "Les Oiseauxfr.wikipedia.org".

Flattr this!

Commentaires (21)

 
  • Rikko  :

    Ce qui nous ramène à l'angoisse de l'homme face au volatile !

    Pour bien s'en impregner, je vous conseille Le pigeon de Patrick Süskind... Moi j'adoooooooooooooooooooore !!!!!


  • bob  :

    Bonjour à tous,

    En fait « éponyme » ne s'utilise pas ainsi. La définition de l'Académie française c'est : "qui donne son nom à ...."; Exemple : Athéna était la déesse éponyme d'Athènes.

    Donc, dans ton article, il faudrait écrire :

    Tout le monde se souvient de la violence et de la férocité des oiseaux éponymes du film d’Alfred Hitchcock* ?

    Car ce sont bien les oiseaux qui donnent leur nom au film et pas l'inverse. Tu es pardonnée car quasiment tous les journalistes (surtout dans la presse rock) font la faute.

    Sans rancune ?

    a+


  • Delphine Dumont  :

    Hello !

    Je t'en veux d'autant moins que j'ai raison et que c'est toi qui es dans l'erreur :
    "Se dit d’une œuvre dont le titre provient du nom de l’auteur ou d’un des personnages."
    éponyme sur le Wiktionnaire
     
    Sans rancune aussi ? ;)


  • Rikko  :

    là je dis ya querelle d'expert
    (se retire sur la poinpointe des piedpieds)


  • Delphine Dumont  :

    Tu as la grâce du ballerine, je suis émerveillée !


  • bob  :

    Bonjour à tous,

    Désolée de te contrarier si tôt mais je pense que tu te trompes. C'est là où wikipedia et ses acolytes montrent leurs limites :

    Mediadico : « Dans l'Antiquité, magistrat qui donnait son nom à l'année.
    Se dit aussi des divinités qui, donnant leur nom à une ville, l'avaient sous leur protection.
    Qui donne son nom à. »

    L'Académie française :
    « Dans l'Antiquité, magistrat qui donnait son nom à l'année.
    Se dit aussi des divinités qui, donnant leur nom à une ville, l'avaient sous leur protection.
    Qui donne son nom à. »

    Le dictionnaire.com : « Adjectif singulier invariant en genre
    qui donne son nom à quelque chose, à quelqu'un
    (théâtre et cinéma) relatif au rôle correspondant au titre de la pièce (Otello)

    Nom masculin singulier
    celui qui donne son nom à quelque chose ou à quelqu'un
    (théâtre et cinéma) le rôle correspondant au titre de la pièce (Otello)

    ... and so on.

    Tu copieras 10 fois éponyme : « qui donne son nom à quelque chose ou quelqu'un et pas l'inverse (la chose qui porte le nom de quelqu'un) », pour le billet de demain.

    Toujours pas grognonne ?

    a+


  • Delphine Dumont  :

    Toujours pas grognonne. Le wiktionnaire précise bien que le sens dans lequel je l'utilise est réservé au domaine de l'art et de la littérature et que c'est un anglicisme. Je sors donc mon Collins :

    « eponymous ip--im-uss ADJ
    1 (of a person) being the person after whom a literary work, film, etc., is named ⋄ the eponymous heroine in the film of Jane Eyre
    2 (of a literary work, film, etc.) named after its central character or creator ⋄ The Stooges' eponymous debut album
    Greek epōnumos giving a significant name »

     
    Jeu, set et match : moi !
     
    Grognonne ? Moi ? Après une victoire pareille ? :D


  • Delphine Dumont  :

    Au fait, veux-tu un stylo pour recopier 10 fois "je dois vérifier avant d'accuser à tort et à travers" ? ;D


  • bob  :

    Bonjour à tous,

    Le wiktionnaire précise bien que le sens dans lequel je l’utilise est réservé au domaine de l’art et de la littérature et que c’est un anglicisme.

    Moi qui suis une grande utilisatrice de wikipedia et ses amis sait aussi qu'il faut prendre parfois certaines précautions en ce qui concerne la précision des informations fournies.

    En l'occurrence, "éponyme" n'est pas un anglicisme (toujours en référence à l'Académie française, qui, en dépit du mauvais goût vestimentaire de ses membres et leur épée en carton doré, fait foi en matière de vocabulaire), c'est le détournement de son usage qui provient de l'anglais.
    C'est d'ailleurs ce que précise clairement wikipedia dans le dernier paragraphe intitulé fort à propos : Utilisation parfois incorrecte du terme « éponyme » (anglicisme) et qui commence par ces mots : « On prendra garde à ne pas utiliser le qualificatif « éponyme » à la place de « homonyme » », écrits en gras.

    Je pense, donc, que tu t'es un peu avancée avec : « Jeu, set et match : moi ! ».

    Comme je n'accuse personne, je vais fermer les yeux sur ton outrecuidance mais je ne lèverai la sanction que lorsque tu auras fait amende honorable. :-D

    Prête à entrer à l'Académie Française ? (tu as sans doute déjà la couleur, il ne te manque que l'habit...) :-))

    a+


  • Delphine Dumont  :

    Tsss ! C'est pas beau d'être vilain joueur. Et le Collins ? Il est en feuilles de Lotus® peut-être ? ;D


  • bob  :

    Re,

    Et le Collins ? Il est en feuilles de Lotus® peut-être ?

    Bien évidemment non, selon mes informations. Il fait très certainement référence en matière de langue anglaise mais je serais un poil surprise que l'Académie Française s'en rapporte à lui concernant le sens d'un adjectif français issu du grec ancien.

    Je te concède qu'en anglais c'est ainsi, mais en français...

    a+


  • Delphine Dumont  :

    Dans ton commentaire de 10h55, tu réhabilites la Wikipédia, je ressors donc le Wiktionnaire et te renvoies à mon commentaire d'hier à 12h13.
    C'est à dire qu'en matière d'œuvres d'art, l'utilisation du mot "éponyme" dans son sens anglais est correcte.


  • bob  :

    Bonjour à tous,

    Je ne suis pas d'accord mais ce n'est pas grave. Mais, méfies-toi, tu risques de finir journaliste à Télérama ! ;-D

    a+


  • JulienA  :

    Ou alors remplace "éponyme" par "du même nom" et hop, la question est réglée.


  • Rikko  :

    Ou alors on va tous à Nimes rouler des épaules...
    ...
    C'est au choix !


  • Delphine Dumont  :

    Bob : Je ne t'ai pas insulté, alors garde ton "journaliste à Télérama", s'il te plait. ;D
    De l'art et de la manière de se faire des amis chez Télérama...
     
    JulienA et Rikko : J'hésite entre vos 2 solutions, elles sont toutes les deux super tentantes...


  • JulienA  :

    Ça existe encore Télérama ? Y a des gens qui lisent ça ? Mais dans quel monde vit-on ???


  • Rikko  :

    Nous vivons dans un monde ou des gens lisent Télérama... P'tain d'un coup ça fait peur !


  • JulienA  :

    D'un coup, on comprend les attentats du 11 septembre et tout le toutim.


  • bob  :

    Bonjour à tous,

    --> DD : Bon, d'accord, je retire "à Télérama"...
    --> JulienA : trop facile la dissimulation! En plus, éponyme c'est un adjectif qui sonne bien dont l'orthographe me rappelle mes années de grec (sans oignon) et qui ne s'utilise qu'après une petite gymnastique cérébrale que j'aime bien.
    --> Rikko : Connais pô Nimes, c'est où ?

    a+


  • Rikko  :

    dear BOB
    gade don' sur mappy !
    ...
    Et le grec sans oignons, c'est un peu comme la sauce aux capres sans capres...


Ecrire un commentaire