Boulette ou intox ?

Par Delphine Dumont, le 8 juillet 2006 | En bref

On connait la puissance des images, elles sont décryptées et mémorisées prioritairement au texte qu’elles illustrent. C’est pourquoi je me demande si, dans ce cas précis, il s’agit d’une intox ou d’une erreur ?

En effet, dans cet article du Nouvel Obs, intitulé “Des sans-papiers reçus au domicile de Klarsfeld“, une image de mains menottées accompagne le texte. Pour voir l’article avec l’image, cliquez sur le logo ci-dessous.

Logo du Nouvel Obs
Cliquez pour voir l’article

L’affaire des sans-papiers est assez difficile sans qu’on y rajoute ce genre de manipulation. Il faut que certains intellos cessent de clamer qu’il faut régulariser sans regarder, ils ne font que convaincre d’autres candidats à l’immigration que C’EST possible. Oui, c’est possible de venir en France et d’avoir la chance d’habiter un bidonville, oui, c’est possible de venir en France pour y crever de la tuberculose parce qu’on a peur d’aller à l’hôpital, oui, c’est possible de devoir vendre ses enfants pour qu’ils puissent manger, oui, c’est possible de se retrouver dans un charter pour un retour au pays, plus pauvre, plus désespéré, plus démuni que jamais.

Quand nous serons en mesure d’accueillir tous les nouveaux immigrants décemment, je ne parle même pas de confort, juste de décence, alors oui, nous pourrons tenir de grands discours pseudo-humanitaires. Pour l’instant, il suffit d’aller dans les quartiers défavorisés (avant on disait “misérables”) pour voir la réalité de l’immigration et elle n’est vraiment pas belle, cette réalité. Mais évidemment, il faudrait pour cela que nos grands spécialistes quittent la rive gauche et ce n’est pas fait.

En tant que Française, j’ai honte pour ces donneurs de leçons qui utilisent les sans-papiers et les habitants du Tiers-Monde pour leur promotion et leur amour propre. J’espère qu’il sera possible de donner la nationalité française au plus grand nombre des demandeurs, voire à tous. J’espère que pour autant ça ne sonnera pas comme une invitation à tout quitter pour tenter sa chance. J’espère aussi que nous allons enfin avoir une politique de l’immigration intelligente. Ce n’est pas parce que nous avons besoin d’immigrés que nous pouvons nous comporter comme ces thonniers qui considèrent la mort des dauphins comme des dommages collatéraux à négliger. Il ne s’agit pas seulement de reconduire à la frontière, il faut aussi agir pour que la survie ne passe plus par l’exil.

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : immigration, Klarsfeld, Nouvel Obs

Lire aussi :

12 commentaires pour “Boulette ou intox ?”

  1. -|- François dit :

    Comment tu fais pour ouvrir larticle comme ça ? C’est top !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Ca jette hein ? :D
    C’est de la magie… De la magie à base de plugin lightbox, le lien est dans la sidebar. :)



  3. -|- Antoine Fowler dit :

    J’ai bien apprécié ton billet mais par manque de temps, je n’ai pas répondu bien vite.
    Pour l’image, je me demande s’il n’y a pas eu volonté de créer un amalgame avec le jeune majeur de 19 ans qui a été expulsé au Maroc. http://www.lefigaro.fr/france/20...

    J’ai entendu Arnaud Klasfeld à France-Inter ; c’était désolant. A peine réveillé ou entre 2 joints, on avait bien du mal à comprendre sa mission : a priori, il s’agit de bien unifier les critères de régularisation selon les différentes préfectures. En pratique, j’ai bien l’impression que l’on nous endort doucement : il n’y aura pas d’enfant expulsé avant mi-août et après…
    Encore de la bricole.

    La régularisation de tous les sans-papier va évidemment créer un appel d’air fantastique.
    Pour moi, la seule solution sont des accords bilatéraux entre les pays et la vraie aide au développement des pays de l’exil et l’arrêt du pillage de leurs ressources.
    La Cote d’Ivoire est un pays riche, le port d’Abidjan est administré par Bolloré et l’argent du pétrole, où va-t-il ?
    Malheureusement, certains pays délivrent des visas touristiques de façon complaisante en sachant bien que leurs ressortissants ne reviendront pas.
    Moins qu’une politique d’immigtation intelligente (à faire) , je priviligierai le développement car nous ne pouvons pas accueillir tous les déhérités de la terre. Mais cela oblige à une révision complète des échanges Nord-Sud.
    Vaste chantier.



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    L’image a été modifiée lorsque l’article a été repris dans l’édition suivante. Je ne sais toujours pas si c’est une boulette ou pas. Je trouve cependant cela grave, la situation est trop délicate pour souffrir de ce genre de manipulation, même involontaire. A l’instar des parrainages républicains qui ne sont que de l’agitation médiatique et n’apportent aucune aide sérieuse aux immigrés en difficulté (n’est-ce pas un pléonasme d’ailleurs ?).

    Je préfèrerais un parrainage sérieux, implicant. Par exemple, pour chaque immigré, il faudrait 2 parrains (de sexe différent ou non, cela n’a aucune importance) qui lui apporteraient leur aide dans ses démarches administratives, lui donneraient des cours de français si nécessaire, le guideraient dans sa recherche d’emploi et/ou de logement, se portant éventuellement garants, etc… Bref, une démarche qui ne reposerait pas sur l’Etat mais sur les citoyens. Je trouve cela extrêmement commode de huer Sarkozy, le gouvernement, l’UMP et tous les boucs émissaires que l’on veut quand on n’a soi-même rien fait pour l’intégration, ni pour le développement ou la paix des pays de provenance.

    Je serais curieuse de savoir combien d’immigrés sont venus en France pour le charme du pays (pas pour l’espoir d’y survivre) et combien seraient bien plus volontiers restés au pays. Je pense que la proportion des premiers est extrêmement faible et que, tu as raison de le souligner, c’est là le vrai fond du problème. Les aides aux pays en voie de développement sont des exemples parfaits d’opacité, les budgets sont là mais je doute du bien-fondé des utilisations. Pour que cela change, il faut que chaque citoyen, chaque consommateur exige plus de transparence sur les dépenses de l’Etat et sur les produits qu’il achète. La solution ne viendra jamais d’en haut si elle n’est pas exigée de façon intransigeante d’en bas.



  5. -|- David Latapie dit :

    Lightbox, c’est excellent : avant, comme un nul, je pomme-cliquais pour ouvrir dans un nouvel onglet et pouvait même sélectionner le texte ou avoir une URL permanente que je pouvais envoyer à d’autres. T’imagines le naze?!

    Maintenant, avec Lightbox, je peux apprécier la joie de devoir activer les plugins et le javascript, d’attendre plusieurs secondes pour avoir mon information, d’avoir un comportement inattendu (principe de moindre surprise fr.wikipedia.org/wiki/Pri… pas d’adresse à donner à d’autres et même pas la possibilité de copier le texte. C’est ça la magie du Web deuzero?!

    Pour en revenir à des considérations plus intéressantes : merci pour ton texte, que je m’empresse de commenter tu sais où :-)



  6. -|- Empyrée dit :

    Sans-papier, légalisme, rigueur et démagogie

    C?est non seulement naïf, mais également profondément démago, voire antilégaliste. C?est un appel à l?illégalité.



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Tsss ! Quel ronchon ! ;)
    Je double toujours l’image d’un lien vers l’article (et sans js ou autre, un bête hyperlien avec title et hreflang, 100% accessibilité), l’image n’est là que parce que je supposais, à raison visiblement, que l’article risquait d’être illustré autrement. :)

    Euh… j’ai une page d’erreur sur ton trackback ! :-/



  8. -|- David Latapie dit :

    Corrigé



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    J’ai toujours une page d’erreur :

    Erreur d’analyse XML : mal formé Emplacement : http://blog.empyree.org/?2720-sans-papier-lgalisme-rigueur-et-dmagogie Numéro de ligne 250, Colonne 20 : div id="c11447"class="me">



  10. -|- François dit :

    ET pour centrer ton image tu fais comment?



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Dans le plugin, il me semble que c’est d’origine. Dans le billet, c’est un style spécial pour le paragraphe (centrage, texte en italique, etc…).



  12. -|- faz dit :

    Je suis étonné de la méconnaissance du sujet des gens qui s’expriment ici. Deux exemples

    "J’espère qu’il sera possible de donner la nationalité française au plus grand nombre des demandeurs, voire à tous."

    Il s’agit de demande de titres de séjours. Entre titre de séjour de 6 mois et nationalité, il y a un écart , qui peut se chiffrer en année de demande, dossiers, etc. !! (en France, en tout cas, au Canada, ça va plus vite). Confondre les deux, c’est vraiment ne pas regarder la situation des milliers de gens qui doivent retourner régulièrement à la préfecture, perdre une journée pour recevoir à nouveau le grand privilège de rester ici, où ils vivent, travaillent, aiment, payent des impots.

    "Malheureusement, certains pays délivrent des visas touristiques de façon complaisante en sachant bien que leurs ressortissants ne reviendront pas."

    Désolé, mais c’est la France qui délivrent les visas pour… la France !! D’ailleurs, si vous connaissiez des gens dont la mère, par exemple - habitant un pays dit "à risque" et qui veut venir en France voir son petit fils - galère pour obtenir un visa à l’ambassade de France, vous le sauriez !!

    La désinformation fait des ravages, y compris chez les gens de bonnes volontés, il semble… Pas autant que le débat soit totalement à côté de la plaque…



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog