Faits divers, plus faciles à lire qu’à vivre

Par Delphine Dumont, le 19 juillet 2006 | Hyperliens

Je ne veux pointer personne du doigt, la généralisation est d’une bêtise totale. Les deux faits divers dont je veux vous parler sont des anecdotes tragiques du quotidien, du genre qui ne méritent pas la une des journaux. Pourtant, quand on le vit, c’est l’horreur et le fait que tout le monde trouve ça banal, rend l’horreur encore plus forte.

Encore une fois, je le redis, je ne veux pas accuser un homme ou un groupe. Je ne suis pas juge et je n’oublie pas à quel point les souffrances vécues peuvent amener un homme ou une femme à commettre des choses épouvantables. Mais l’indifférence, j’ai du mal, j’ai vraiment du mal à la supporter. Je voudrais juste qu’une minute, rien qu’une minute, nous pensions à Sabah, Laurent et Nicolas, victimes avant tout.

Casser du pédé, c’est tellement fun !

C’est encore une fois à Jimini que je dois cette info. Deux homosexuels ont été agressés par un cocktail molotov lancé chez eux, puis ont dû fuir leur quartier en urgence à cause des menaces de mort. Banale histoire d’homophobie ? Imaginez… Vous reprenez le même texte en remplaçant le mot “homosexuels” par “juifs” ou “maghrébins” et ça donne quoi ? Oui ! La une du 20 heures, des reportages spéciaux sur l’antisémitisme ou/et le racisme, des sondages, un gouvernement interpellé, une déclaration officielle du Premier Ministre et/ou du Président, etc…

Pour Laurent et Nicolas, rien de tout cela. Pour Laurent et Nicolas, la solidarité française se traduit par l’aide de quelques amis et un article de Têtu. Enorme…
Lire l’article de Têtu : Agression homophobe au cocktail Molotov

C’est reparti comme en 40 !

Quand je lis qu’une mère a été arrachée à sa famille, qu’elle a été séparée de son bébé de 5 mois qu’elle allaitait, j’ai l’impression qu’il s’agit des sinistres années noires du IIIème Reich. Sauf que non ! En fait, ça vient de se passer à Cholet (Maine et Loire). Alors, je veux bien admettre qu’il faille s’attaquer au problème de l’immigration et de façon urgente parce que l’heure est grave. Je veux bien admettre qu’il est possible (je n’en sais rien) que Sabah ait traîné pour accomplir les formalités de naturalisation ou qu’elle ne remplisse pas les conditions nécessaires à sa régularisation. En bref, je veux bien admettre qu’elle ait des “torts”. Mais rien ne justifie la méthode employée. On voudrait créer des martyrs qu’on ne s’y prendrait pas autrement !

J’espère que l’Etat français reconnaitra ses fautes dans cette affaire et qu’elle servira de leçon à tous les intervenants dans le processus de lutte contre l’immigration illégale. Quelques soient les torts (éventuels, je le rappelle) de Sabah, elle ne méritait pas un tel traitement et son enfant encore moins.
Lire l’article du Nouvel Obs : Menace d’expulsion pour une mère sans-papiers

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : homophobie, immigration, indifférence

Lire aussi :

7 commentaires pour “Faits divers, plus faciles à lire qu’à vivre”

  1. -|- Jimini dit :

    sans commentaire…
    Une "bonne" nouvelle, cependant. La mère de Patimat, une fillette de 6 ans originaire du Daghestan où elles risquent toutes deux la mort par lapidation car la fillette est née hors mariage a enfin obtenu un titre de séjour provisoire, après 4 mois de démarches pendant lesquels la fillette a été cachée par des parents d’élèves de son école de Brest et donc pendant lesquels elle n’a pu voir sa mère… j’ai mis bonne entre guillemets parce que ce permis provisoire est semble-t-il valable un mois…
    plus d’infos : ouest.france3.fr/dossiers…



  2. -|- Louis dit :

    tiens, c’est rigolo, le fait divers est la forme que j’ai choisie pour m’exprimer sur mon blog… see you maybe alligator?
    Et bonne continuation!



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Les faits divers et leur médiatisation sont très révélateurs d’une société. Quand ils sont vrais, bien sûr. Pour ceux qui ne sont jamais arrivés, ils ne révèlent que l’imagination de leur auteur ! ;)

    Et je syndique ton fil avec plaisir, au doux son de la sacquebute (mon voisin est dans la fanfare et il répète). ;)



  4. -|- Louis dit :

    En l’occurence, j’essaie de faire un mélange pas toujours réussi, mais j’y travaille, entre une bonne dose d’imagination et de jeux de mots avec quelques références et un tout petit message, le tout pour essayer d’éviter de sombrer dans la pure chute.
    En ce qui concerne la syndication, je n’ai jamais réussi à m’y faire, je te mets donc dans mes favoris, ce qui est au moins tout aussi bien!



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah bon ? Qu’est-ce que tu n’aimes pas dans la syndication ? Les clients utilisés ou le principe ? (c’est une vraie curiosité, pas un sondage marketing ;)).

    Merci pour les favoris, c’est effectivement très bien aussi. :)



  6. -|- Antoine Fowler dit :

    @ Louis
    Tu commences à fréquenter un blog d’anges heureux.
    Delphine va t’expliquer la syndication, son intérêt et t’enseigner un bon client de messagerie.
    Je me suis fait avoir…..

    En fait, je trouve çà très pratique notamment pour suivre les commentaires et aussi lorsque l’on a une liaison à bas débit.



  7. -|- Louis dit :

    Sachant que j’ai été très rapidement connecté à internet après son arrivée en france, j’ai eu le temps de voir défiler des dizaines de versions de navigateurs. Et finalement, on je m’en suis toujours très bien sorti en organisant un minimum (cad en mettant plein de liens n’importe comment en vrac).
    Et puis j’ai pris mes petites habitudes. J’en reste à préférer visiter chaque blog une fois au moins par jour plutôt que me moderniser.
    Et le flux rss me présente une bouillie illisible et incohérente des blogs que j’aime bien, alors j’aime pas.
    Sinon, comme client éventuel, au pire j’ai yahoo, j’y suis fidèle depuis mes débuts.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog