Il y a 50 ans, 262 mineurs trouvaient la mort

Par Delphine Dumont, le 7 août 2006 | Hyperliens

Ça se passait en Belgique, au Bois du Cazier. Un incendie a éclaté à l’intérieur de la mine, laissant peu de chances aux mineurs qui s’y trouvaient.

C’est juste un drâme comme il en existe beaucoup, malheureusement. Je vous invite à lire l’article de la Libre Belgique à ce sujet : 8 août 56, le jour le plus noir.

Ce qui m’a marquée, c’est le traitement réservé aux survivants, blessés et choqués, qui ont été obligés de retourner à la mine. L’un d’eux, Frans Lowie, témoigne : “L’horreur, vécue de l’intérieur” dans la Libre Belgique. Cela permet de mesurer les progrés accomplis avec le traitement reçu par les pompiers et les policiers après le 11 septembre. J’espère que ce cinquantenaire sera l’occasion d’une reconnaissance officielle de la double peine des survivants du Bois du Cazier.

Delphine Dumont
RedacBox.com, mon site professionnel

Technorati Tags : mine, Bois du Cazier, 8 août 1956

Lire aussi :

Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog