Nouvel Obs - Le Monde, mêmes cons bas…

Par Delphine Dumont, le 12 mai 2007 | En bref

Je vous présentais hier une réaction particulièrement stupide d’un lecteur du Nouvel Obs. Je ne vais pas en faire une habitude, sinon, vous auriez droit au bêtisier quotidien des réactions en ligne mais quand on trouve une perle, on ne la jette pas aux cochons. Voici donc, une perle pour mes précieux et estimés lecteurs. :)

L’article du Monde concerné s’intitule : “Les femmes ont encore du mal à accéder aux positions politiques prestigieuses“. Allez le lire si ça vous chante mais, malgré son titre prometteur, il n’a guère d’autre intérêt que de dire que Ségolène Royal n’a fait aucune boulette pendant sa campagne, les attaques n’étaient dûes qu’à des manifestations de sexisme. Bon… Je ne commente pas, on ne va pas reprendre ce débat non plus.

Toujours est-il que je lis les réactions encore une fois (il faut que j’arrête d’ailleurs, c’est pas bon pour moi). La première m’a suffi amplement. Je vous la recopie ici :

« Pourquoi diable faudrait-il absolument la parité en politique ? Les femmes ne s’interessent pas à la politique, il n’est qu’à constater ce fait. Mais avoir les yeux ouverts, c’est déjà trop demander pour les féministes qui aspirent à changer la nature de la femme avec des méthodes staliniennes. » Cliquez ici pour voir la copie d’écran

Je ne sais pas si nous avons là l’empereur des trolls ou un abruti fini, mais bon… Je ne pouvais tout simplement pas laisser passer ça. Il fallait que je le partage avec vous !… :)

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : Le Monde, réactions des lecteurs, sexisme

Lire aussi :

19 commentaires pour “Nouvel Obs - Le Monde, mêmes cons bas…”

  1. -|- Axel dit :

    Euh…

    On peut ne pas trouver ca trop trop méchant ?

    Au lieu de dire "Les femmes ne s’interessent pas à la politique" il ferait mieux de dire "Les femmes s’interessent moins que les homme à la politique, en valeur absolue", ce qui n’est pas forcement faux (j’en sais rien, j’ai pas les chiffres…)

    Je sais juste que c pas toujours facile pour toutes les listes de trouver 25 femmes candidate pour des municipales… (expérience vécué, la)

    J’affirme par contre que la parité forcée est une connerie sans nom, comme les quota de black ou d’hispanique a la TV américaine…

    Pas tapé, pas tapé, pas tapé



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Le type qui affirme que les femmes ne s’intéressent pas à la politique juste après une campagne où les femmes ont pris une importance aussi énorme, c’est hallucinant.

    En plus, les derniers sondages l’ont montré, les femmes étaient plus intéressées par les programmes que les hommes, elles avaient plus d’idées (bonnes ou mauvaises, d’ailleurs) sur ce qu’il fallait changer, etc… Bref, elles ont plus d’envie et de notions politiques que les hommes.

    Mais elles ont moins d’appétit de pouvoir et plus de contraintes logistiques et domestiques d’où des difficultés de se rendre disponibles.

    Enfin, la parité, au début, ça ne me plaisait pas non plus comme principe. Mais quand je vois le paquet de vieux cons qui s’accrochent à leur circonscription comme des moules à leur rocher, je pense que c’est un mal nécessaire.

    Et ici, on ne tape pas. ;)



  3. -|- Axel dit :

    Le type qui affirme que les femmes ne s’intéressent pas à la politique juste après une campagne où les femmes ont pris une importance aussi énorme, c’est hallucinant.

    ==> d’ou la reformulation que je te proposai, qu’il aurait du dire, le couillon :-)

    Mais elles ont moins d’appétit de pouvoir et plus de contraintes logistiques et domestiques d’où des difficultés de se rendre disponibles
    ==>Ca serait pas sexiste, ca ??

    Mais quand je vois le paquet de vieux cons qui s’accrochent à leur circonscription comme des moules à leur rocher, je pense que c’est un mal nécessaire.
    ==> Faut pas melanger lard et cochon… Met une femme, elle s’accrochera pareillement (sauf Sego qui veut lplus de Melle, doit avoir peur de se reprendre une branlée :-) )
    Mais des guigou ou bachelot accroché a leur siege, doit y avoir le compte aussi

    Et ici, on ne tape pas. ;)
    ==> Ouf (t’facon, chui un mec, un vrai, avec du poil et la sueur, alors : meme pâââs mal !



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Tu as raison pour la reformulation, mais le mieux qu’il avait quand même à faire, c’était de tourner 7 fois son clavier sur son bureau avant de l’utiliser. ;D

    Sinon, ce n’est pas sexiste. On en avait parlé il y a quelques mois. Les filles sont éduquées pour ne pas conquérir contrairement aux garçons à qui on apprend à gagner. A éducation égale, je pense que l’appétit serait le même. Sinon, les pères célibataires sont quand même super beaucoup moins nombreux que les mères célibataires. Et même quand ils ne sont pas célibataires, ils peuvent généralement compter sur leur femme pour assurer, contrairement à la plupart des femmes qui ne peuvent pas en espérer autant… Regarde Royal, Hollande ne l’a pas soutenue, tsss ! ;D

    > "Mais des guigou ou bachelot accroché a leur siege, doit y avoir le compte aussi"
    Je ne dis pas que les femmes ne s’accrochent pas aussi, au contraire, elles sont souvent salement tenaces (c’est pas méchant, c’est admiratif). Je dis juste que si la parité peut permettre de virer des Frêche ou des Vanneste, je ne m’en plaindrais pas _du tout_ !

    > "t’facon, chui un mec, un vrai, avec du poil et la sueur"
    Pour le coup, je suis ravie de rappeler qu’on n’est vraiment pas au Fight Club, là ! ;D



  5. -|- Rikko dit :

    Ben quoi… moi j’ai des poils, de la sueur et une rapière !! Et alors ça m’empêche pas d’aimer les femmes, si tu relève toutes les conneries du New Obs, tu as de quoi alimenter ton blogs pour les 20 années à venir !!!



  6. -|- manichéen dit :

    De plus je rappelle que la, il s’agit d’un courrier de lecteur, qu’il s’agit de l’expression de ce lecteur et pas forcément du support qui le diffuse.

    Sur un sujet différent, mais pour donner un exemple, il y a un certain nombre d’années dans le courrier des lecteurs d’un magazine télé, une lectrice s’indignait que pendant la retransmission des questions au gouvernement, il y avait une personne en petit qui faisait plein de gestes…
    Pour autant, ce journal partageait-il ce point de vue? je ne croit pas.

    (en tout cas une bonne chose c’était une lectrice qui était intéressée par les questions au gouvernement, comme quoi pendant qu’elle repassait elle avait une occupation).



  7. -|- manichéen dit :

    le problème, et la je crois que nous serons d’accord, (quoique), est dans le besoin ressenti encore de faire des article de ce genre.
    Ce que je veux dire c’est comme j’ai marqué plus haut en boutade avec le repassage les actions sont analysées non pas au regard de la personne mais parce que c’est une femme, un noir etc.
    je te raconte pas une femme noire musulmane, ou pire encore agnostique.
    C’est marrant j’ai l’impression d’enfoncer des portes ouvertes.



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > On pourrait consacrer un blog effectivement à ce bêtisier. Je n’ai pas l’intention de le faire mais plutôt d’arrêter de lire les réactions. ;D

    Manichéen > Je me souviens de ce courrier de la lectrice, ça ne m’a pas fait rire tout de suite tellement j’étais hallucinée. C’était vraiment ENORME ! :’D

    Pour ce besoin d’en faire des articles, tu as complètement raison. Cela rejoint les innombrables articles de presse sur le premier présenteur black du 20h de TF1. Mince ! Quelle histoire ! TF1 a mis un journaliste très compétent, populaire et beau gosse au 20h, ça c’est de l’info ! 0_o

    Si les journalistes étaient couillus, ils pourraient citer les noms des hommes politiques qui font des cacas nerveux quand on leur demande de céder leur circonscription à une femme. Cela permettrait de souligner l’écart entre leurs déclarations, celles de leurs partis et la réalité, ce serait une vraie info. Mais je rêve là encore…



  9. -|- manichéen dit :

    delphine tu vois que tu es machiste : "Si les journalistes étaient couillus" tu demandera à la reine christine si elle apprécie cette référence quand même assez masculine me semble t’il?.

    pour ce qui concerne le "cédage" de circonscription, parfois aussi et souvent des titulaires sont "invités" à ne pas se représenter pour laisser la place qui à un parachuté national ou à un qui semble mieux représenter le mouvement politique dont il dépend. Généralement, il se présente quand même.



  10. -|- Delphine Dumont dit :

    Tu vois comme on peut être contaminée ? ;)
    Bien que la reine Christine, vu son langage riche hérité de sa période sur le terrain, ne serait probablement pas choquée, tu as raison, il faut que je prenne l’habitude de remplacer "couillu" par "solide", "sérieux" ou "courageux". J’aimais bien "gonadé" mais c’est toujours inadéquat.

    Le jeu d’attributions de circonscriptions est souvent injuste. Un bon député (terme généraliste non sexiste ;)) peut être remercié de son boulot en étant fermement invité à ne pas se représenter, c’est démotivant et ça place l’efficacité du lobbying avant l’efficacité sur le terrain.

    Un pré-bilan par un organisme comme la Cour des Comptes, effectué à un an de la fin du mandat d’un député pourrait permettre aux électeurs de se faire une idée du travail réellement effectué et de refuser des parachutages là où le député en mandat est efficace. Mais quel serait la garantie de l’impartialité du rapport ? Et quel serait le coût d’une telle procédure ?



  11. -|- manichéen dit :

    Je ne voit pas ou tu veux en venir?

    En effet si un député est élu à l’échelon local son champ d’intervention est national, l’inauguration des chrysanthèmes n’étant pas son activité principale normalement, mais plutôt le pouvoir législatif, vote et propose des lois ainsi que travail en commission.

    Même si pour beaucoup des électeurs de la circonscription on retient surtout les visites d’écoles, (les 2 étant aussi utile car permettant de rester au contact du moment que ce contact ne deviennent pas le coté prépondérant.)

    Quand à ta proposition de pré-bilan pourquoi la cour des comptes, pourquoi pas le conseil constitutionnel?

    Mais je voit n’en pas l’intérêt, je trouve même ça dangereux, tu te rend compte ça veux dire l’Etat va dire en gros il faut penser ça je mets en place un "prestataire qui va dire ce(tte) député(e) est bien celle(celui) la non.

    Je ne suis pas certain que ça n’entraîne pas des levées de boucliers. Enfin j’espère.



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    Quand je parle de terrain, je ne parle pas que de terrain local, de visites d’usines d’andouillettes, je veux dire "aller au charbon", une vraie présence à l’assemblée (pas que dans les séances filmées du mardi/mercredi) et dans les commissions, une vraie implication au niveau local aussi, etc… On en connait des députés qui font les marchés, mais brillent par leur absentéisme à l’assemblée, des députés qui ne connaissent pas le terrain économique et social de leur circonscription en dehors des notions marketing pré-électoral.

    Un député travaille autant pour le national que pour le local. Quand une loi ou un projet menace sa circonscription, c’est à lui de la protéger. C’est aussi pour ça que j’ai une préférence pour les députés indigènes par rapport aux parachutés qui ne réussissent pas toujours leur greffe, voire ne font que passer, comme un préfet.

    Pour les instances de contrôle, le problème de l’impartialité, je l’ai soulevé, c’est la principale difficulté. On peut sans doute s’inspirer des modèles nordiques où les politiques sont étroitement surveillés par les journalistes et la population. C’est imparfait car si les petits abus sont immédiatement repérés, les grosses malversations échappent à cette vigilance. Mais ça permet en tous cas d’éviter à un grand nombre de confondre leurs poches avec celles de l’Etat.



  13. -|- x dit :

    "Mais quand je vois le paquet de vieux cons qui s’accrochent à leur circonscription comme des moules à leur rocher, je pense que c’est un mal nécessaire."

    "Avec mon méga max poudre, j’élimine le gras et la tache"
    Copyright: Les nuls

    Si vous me cherchez, je suis déjà dehors :D



  14. -|- xavierP dit :

    pas x mais xavierP (I’m a boulet YEAHHH)



  15. -|- Delphine Dumont dit :

    Waouw ! Pour un boulet sorti, c’est un retour fulgurant ! ;D

    Tu me donnes envie d’aller visiter quelques députés avec mon baril de lessive, n’empêche… :)



  16. -|- Rikko dit :

    Comme moi vous avez entendu, quelqu’un viens de dire : "I’m a boulet"

    Bien entendu il s’agit la d’une tentative de causer l’européen en juxtaposant, avec énergie et intelligence, deux propositions, l’une issue de la langue de Shakespeare, et l’autre pas.

    Nous étudierons donc ces deux proposiitons séparément pour plus de clareté !

    Première partie de cette phrase lourde de sens : "I’m a"
    On voit tout de suite que celui qui a écrit ça ne se reli pas parce que c’est pas français, ou mal écrit. ..Essayons de comprendre l’intention de l’auteur !
    recherchons dans notre belle langue ce que cela peut bien vouloir dire, nous découvrons de suite (parce qu’on est brillant et qu’on a l’habitude), que le mot le plus proche est : miam. Ceci ne nous éclare que partiellemnt sur le sens de la phrase mais nous indique d’ores et déjà qu’on va se régaler !!!

    Deuxième parttie : "boulet" (que l’on prononcera boulette, parce c’est c’est komssakondi de l’autre côté de la manche), après étude, il s’agirait d’un agglommérat de quelquechose sous forme de sphère, parfois irrégulière, mais dont la rotondité impose le respect aux plus grands défenseurs de l’angle droit*.

    La boulette peut être de viande, de farce (qu’est ce qu’on se marre), de mie de pain pour les plus ballistiques, de papier pour les plus scolaires et les moins affamés !

    Résultat de cette étude, l’intention de l’auteur serait donc d’exprimer son désir et son bonheur à consommer des boulettes (probablement de viande), ce qui n’a pas beaucoup de rapport avec ce qui avait été dit précedament…

    Bonsoir !

    C’était un communiqué du Portnawak Research Center TM.

    * rappelons que l’angle droit est à 45 degrés, ce qui est trop pour un bain, mais pas assez pour cuire les nouilles, cela explique que les casseroles soit rondes et assez dépourvues d’angles. Nous pourrions rebondir sur cette découverte afin de faire un parallèle audacieux entre les casseroles à Angles et le fait que les britanniques ne savent pas cuisiner, mais on est pas là pour ça !



  17. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci, professeur.



  18. -|- Rikko dit :

    de rien ça me fait plaisir!



  19. -|- champagne au mont d'or dit :

    ton billet aura au moins eu le méritze de faie réagir quelques personnes ! :)



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog