L’édito de Christophe Barbier

Par Delphine Dumont, le 20 septembre 2007 | En bref

Quand L’Express ne me prend pas pour une truie, c’est un magazine que j’apprécie. Je ne partage pas toutes leurs analyses, ça serait de la gourmandise, mais je trouve que c’est l’une des rédactions les moins farouchement partisanes du PIM (paysage inter-médiatique). Ils ont leurs opinions, ils les affichent mais elles ne les aveuglent pas. Bref, j’aime bien. Cerise sur le gâteau, l’édito de Barbier. Si son contenu me plait, la forme, par contre, commence à me saouler sérieusement.

L'édito de Christophe Barbier

L’édito de Christophe Barbier est en vidéo. Ça fait djeun, c’est hype, coco ! C’est sans doute pratique pour les nomades. Moi, ça commence à me saouler.

D’abord, parce qu’il faut du son pour l’entendre. Je n’ai plus de casque pour cause de souris technophile, mes enceintes sont souvent utilisées sur le portable pour regarder un film, bref, il faut que je trouve une sortie son. Ensuite, suivre un film et lire en même temps, je peux le faire. Si, sérieusement. Par contre, suivre deux sources audio en même temps, non. Il faut donc que j’arrête le film pour l’édito de Barbier ou que je m’en décroche un instant. Ça me fait râler à chaque fois.

Note du clavier : je refuse de la laisser retranscrire ce qu’elle dit dans ces cas-là, ça salirait mes belles touches.

Ensuite, Barbier s’amuse visiblement énormément à tourner ses petites vidéos. On le voit dans la rue (tant pis pour la qualité du son), dans la cage d’escalier (tant pis pour la qualité de la lumière), sur une terrasse à Venise (tant pis pour les touristes qui n’en demandaient pas tant), etc… Aujourd’hui, il était sur un Segway, enfin, j’imagine d’après le déplacement et le bruit. Résultat, au lieu de l’écouter, je commence par me demander ce qu’il a bien pu imaginer comme cadre pour la prise de vue. Puis je m’aperçois que j’ai loupé le début, il faut donc que je revienne en arrière et je re-râle.

Note du clavier encore : Non, c’est non !

Enfin, comme tout auteur d’édito quotidien, notre Cricri n’est pas tous les jours au top. Des fois, il a du mal à démarrer, on aimerait bien écouter en diagonale, sauf que ce n’est pas possible. Donc, on se farcit une demie-minute, une minute, une minute et demie pour s’apercevoir finalement qu’aujourd’hui, il n’avait rien à dire mais qu’il l’a dit quand même.

Les podcasts

Christophe Barbier est loin d’être le seul à avoir choisi le podcast pour s’exprimer, je ne lui jette pas la pierre. Il a l’insigne honneur d’être le seul podcast que je suis d’ailleurs. Quand je serai tout à fait saoulée, j’arrêterai de le regarder, je ne lui enverrais pas de colis piégé, mais certaines de ses analyses me manqueront et puis c’est tout.

Dans le cadre d’une interview, une vidéo peut avoir son intérêt, le langage des corps étant intéressant et le ton perceptible, ce qui peut modifier du tout au tout le sens des propos. Mais dans le cadre d’un édito ? C’est quoi l’avantage ? Et, comme je suis sûre que Barbier prépare soigneusement ses enregistrements, pourquoi ne pas mettre le texte en dur en dessous ?

Comme beaucoup de nouveautés que les early-adopters utilisent avant de savoir si c’est avec justesse, le podcast est un outil qui n’est ni bon, ni mauvais, mais seulement trop souvent mal utilisé. Ça me déçoit toujours un peu quand ce genre de boulette provient d’hommes intelligents comme Barbier…

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags : L’Express, Christophe Barbier, podcast

Lire aussi :

14 commentaires pour “L’édito de Christophe Barbier”

  1. -|- Rikko dit :

    Il coupe les cheveux aussi ?

    Je veux dire en plus d’être rasoir de temps en temps…



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Oui, et quand ça lui prend, c’est en quatre, même ! ;)



  3. -|- Balise dit :

    Pareil, la vidéo fait partie des trucs avec lesquels j’ai le plus grand mal. Je t’avouerai que lors du "grand débat de la morkitu" présidentiel, je ne l’ai PAS regardé à la télé, j’ai patiemment attendu les retranscriptions dans les media le lendemain.
    Je ne sais pas me concentrer sur une vidéo, c’est vraiment pas mon media de prédilection ! (Sauf pour les séries télé, oeuf de course)



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah mais une série télé, c’est de l’Arrrrt, chérie-chérie ! On peut pas comparer !
    (ceci dit pour “6 feet under” plutôt que pour “Sous le soleil”, race-egg too)



  5. -|- nouchema dit :

    Mais voila !
    Ce sont des billets comme ça que je rêverais de faire = Débiter toutes mes "idées" en marchant , avec un cameraman à 2 doigts de tomber, tellement il fait que reculer !
    Je devrai m’y essayer …

    Et pr dire via un podcast gratuit, que le WEB 3.0 sera payant , c’est sur ca passera mieux :O (je sais, j’exagère un peu …)

    nouchema



  6. -|- Rikko dit :

    J’ai déjà été clair a propos des bulots… aminteant, c’est au secours des cadreurs que je me doit d’accourrir !

    Si ce style vous interesse je vous conseille plutôt le style "ce soir je dors chez vous" très bonne emission sur ARTE



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Nouchema > Tu remarqueras que Barbier ne fait pas ses éditos le soir, mais de jour ! ;)
    Rikko > Ce pauvre cadreur quand même… Il a dû suivre le boss à Venise, et tout. Quand je pense qu’il a refusé un poste au 6 Minutes de M6…



  8. -|- damocles dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Delphine. J’aime beaucoup les analyses de Barbier, mais je préfèrerais qu’il nourrisse son blog de ses éditos à l’écrit. D’autant que je ne peux pas les écouter depuis le travail, où je ne mets jamais de son.

    En passant, j’aime de plus en plus ton blog, et le ton à la fois léger et précis qui le caractérise.



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Merci ! :)



  10. -|- Rikko dit :

    Qui c’est qui pourra pas retirer ses bottes et son chapeau ????



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    C’est bibi. A dormi avec. Avait pas le choix.



  12. -|- Rikko dit :

    yark yark yark…

    Mon conseil : les tongues et le bonnet en laine…

    AKIKONDIMERCI ????



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    A Damoclès ! \o/
    Merci encore ! ;)

    Rikko > Trop facile, tes devinettes… :D



  14. -|- Rikko dit :

    je m’entraine…



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog