Lettre au Père Noël (1)

Par Delphine Dumont, le 14 octobre 2007 | En bref

Quand vient le 2 décembre, le moment d’écrire la lettre au Père Noël, j’ai toujours du mal à me rappeler de tout ce dont j’ai envie. Pour simplifier, je vais utiliser ce blog pour faire une lettre en épisodes. :)

Le livre électronique que j’attendais depuis toujours

C’est encore une découverte de l’excellent Greg (que sa descendance soit bénie à l’infini) :

le nouveau eReader de Sony

Bon, idéalement, il faudrait dire le “nouvel eReader”, mais je ne chicanerais pas, je suis trop emballée ! :D

En plus, il ne coûte que 300 dollars avec 100 livres inclus. Pas cher, achète !
La seule question que je me pose est le nombre de livres qui seront disponibles pour ce truc. Pourra-t-on entrer dans une librairie pour le recharger aussi facilement qu’on achète un livre ? Pour sauver les arbres et la culture, c’est indispensable, mais les éditeurs joueront-ils le jeu ?

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : ebook, livre électronique, eInk

Lire aussi :

21 commentaires pour “Lettre au Père Noël (1)”

  1. -|- djails dit :

    y a pas je préfère un vrai livre.
    Tu sais le "support" qui as une odeur un format différent selon la maison d’édition ou la collection. Enfin bref un livre quoi.
    Vu l’expérience des disques suis pas sur que les maison d’édition se dépêche de proposer des version électronique de leur fond déjà que défois elles voulais taxer les bibi.



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    J’adore aussi les livres, j’en avais parlé sur ce blog, mais ce truc pourrait bien me faire changer d’avis. D’abord parce que son écran n’est pas fatigant, ensuite parce que le prix des livres ne cesse d’augmenter et que je suis obligée de vraiment me priver, c’est très frustrant. Reste à savoir combien serait vendu les ebooks, si la réduction de prix est comparable à celle des mp3 à télécharger légalement par rapport à un CD acheté en boutique, ce n’est effectivement pas intéressant.



  3. -|- djails dit :

    Et il reste les bibliothèques qui peuvent te prêter des livres quand même. Pour une adhésion qui souvent coûte moins cher qu’un livre.



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    La bibliothèque de Trouperduland a des choix assez éloignés de mes centres d’intérêt, la bibliothèque de Dijon est trop loin. En termes scientifiques, on appelle ça : la loose. ;)
    Il me reste les livres d’occase (je déteste ça mais moins que de n’avoir plus rien à lire), le problème, c’est que la boutique est dans un quartier de Dijon où je ne vais que rarement.



  5. -|- greg dit :

    "que sa descendance soit bénie à l’infini"
    > Inch allah :)

    en parlant de ça, c’est vrai que j’adore aussi l’odeur des livres … et des journaux. Miam, j’en mangerais.

    Ma copine ne me trouve pas normal.
    C’est vrai que c’est chelou :/

    PS: si je tombe encore dans la boite à spam, c’est que j’ai pas compris un truc qu’il fallait comprendre.



  6. -|- Balise dit :

    Et pis les bouquins, encore, niveau tarif, bon. Mais les étagères !! Ça c’est cher ;)
    Les ebooks, j’aurais tendance à dire que le "marché" le plus porteur serait celui (à mon avis, hein) des scolaires. On verra bien si l’avenir donne raison à ma boule de cristal :p



  7. -|- Balise dit :

    Enfin bon, va encore falloir que ça sorte en France ces bidules là ET que l’offre "librairie" se développe violemment… pas gagné pour l’instant par chez nous.
    Amazon.com (par rapport au .fr) semble proposer _beaucoup_ plus d’ebooks, en tous cas.



  8. -|- djails dit :

    t’as beau dire, mais je reste encore sur ma position de préférence du livre papier.
    Rien que l’idée de lire toujours au même format, que ce soit un San Antonio ou R. Merle ou le guide du routard galactique même si la ça semble un mauvais exemple. et quid des BD.
    J’avais et j’ai toujours un avis similaire pour les disques je préférais les 33T parce que ce n’étais pas formaté, certes moins pratique mais quelle perte extra musicale on a eu : la pochette sticky finger avec une vrai fermeture, la pochette vraiment en carton de muscle of love d’Alice Cooper. ensuite avec les Cd la pochette a perdu de l’importance et elle a maintenant complètement disparu vu que maintenant le modèle est l’achat de morceau. Tout le monde se souvient de la pochette de The Wall il y bientôt 30 ans mais qui saurait me dire comment est la pochette du dernier je sait pas ben harper par exemple.

    Donc ça c’est ce qui est arrivé au disque et la couverture des livres paradoxalement n’a pas la même charge, en effet ça fait déjà quelque temps que les couverture change au fils des rééditions. Toutefois l’objet livre je n’aimerait pas qu’il disparaissent que l’on achète qu’un paragraphe de celui-ci un autre de celui la. ça existe déjà un peu mais ça développerait a une vitesse…Et la ca serait la mort de la littérature, ne resterait que des "livres" nrj ou tf1

    pour les étagères plusieurs choses c’est surtout l’espace mais s’il il est limité je revient a ma bibliothèque. certes Delphine la bibi de trouperduland ne contient pas tout, mais elle en contient déjà. de plus rien ne t’empêche de te rapprocher de l’équipe qui anime cette bibliothèque pour faire des propositions et en général les personnes sont content d’avoir des personnes qui viennent les soutenir et chacun y trouve ainsi son compte. En plus dans certain département il existe des bibliothèque départementale qui peuvent fournir aux petites bibliothèques un fond de livre plus important que peut se payer une petite commune.

    Ensuite rien ne t’empêche pour des coups de cœur d’aller acheter le livre de ton cœur justement qui comme en plus il sera fait désiré n’en sera que meilleur.



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Tout à fait d’accord avec toi, ma Chouchoute ! Tous ceux qui étudient (du scolaire à l’étudiant) seraient sûrement heureux de voir condensés en un petit objet, l’équivalent de 160 livres. :)
    Pour les livres, j’ai jeté un œil sur Connect (l’eStore Sony), c’est cher !
    Je vais écrire aux éditeurs pour savoir s’ils vont jouer le jeu, mais moi, à ce prix-là, je vois pas trop l’intérêt, c’est le même prix qu’une édition papier… :(



  10. -|- djails dit :

    j’aime quand tu m’appelle ma chouchoute mais le dit pas a Balise…;)



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Djails > Non, non, je n’ai qu’une chouchoute, c’est Balise. Sinon, “chouchoute” n’aurait aucune valeur. ;)
    Djails et Greg > On voit que Rikko a fait le plein de muffins, vous vous êtes précipités dans la trappaspam ! Désolée… ;)
    Pour la trappaspam, il ne faut pas toujours chercher à comprendre. Même moi, je m’y retrouve parfois ! ;)

    Pour en revenir au sujet : moi aussi, j’aime l’odeur des livres, le son des pages qu’on tourne, j’aime regarder les couvertures quand j’ai fini le livre, tout ça me manquerait dans les ebooks. Mais à 7 € le moindre livre de poche, il y a des sacrifices qu’il faut accepter.

    Pour la bibliothèque, monsieur qui croit que je ne connais pas le sujet, celle de Trouperduland est dirigé par une dame dont le mari tue des chats pour patienter en dehors des périodes de chasse. Mes goûts littéraires ont autant de chances d’être pris en compte lors de l’achat des livres que moi de gagner au loto sans miser. De plus, vu le budget culturel de la commune, l’achat de 3 livres par an doit être considéré comme une folie.

    De ce coté-là, c’est plus mort qu’un poisson d’Ordralfabétix.

    Il n’y a pas de bibliobus ou truc du genre, on est trop loin d’une grande commune pour cela, il n’y a que des bleds par ici, personne ne pourrait budgeter cela. Je ne pense pas d’ailleurs qu’il y ait la moindre demande non plus.

    Enfin, ta comparaison avec les disques est nulle et non avenue. On ne peut pas comparer un livre et un disque. Un livre, ça ne coûte pas grand chose à produire, ce sont l’impression, la distribution et la promotion qui coûtent cher. En évitant à un éditeur de prendre un risque sur l’impression de quelques milliers d’exemplaires d’un ouvrage, on l’incite au contraire à publier plus facilement.

    Il existe déjà des éditeurs indépendants (comme Lulu.com, par exemple) qui propose de s’auto-publier sur papier ou ebook. L’adoption massive d’ereaders entraînerait certainement une multiplication de ce type d’initiatives.

    Bref, l’ereader est bien plus une chance pour la culture que le CD ne l’a été pour la musique. Sur ce point, tu regrettes les couvertures des vinyles, dont certaines étaient grandioses, c’est vrai. Ça me fait penser aux personnes qui regrettent les plaques émaillées pour la publicité, certaines étaient très belles aussi, mais c’est fini. La technologie moderne a donné aux artistes des possibilités de montrer leur univers d’une autre façon. Les sites de certains groupes sont extraordinaires, leurs concerts foisonnent de créativité visuelle, etc… Tu ne peux pas faire comme si avant, il y avait les Floyd et qu’aujourd’hui, il n’y ait plus que la Starac, ou alors, c’est que tu ignores 99% de la production musicale actuelle. ;)



  12. -|- Bruce dit :

    Encore une fois, je vais m’être en avant mon côté pas nerd du tout : impossible pour moi de lire sur ce genre de choses. J’ai été étudiant et fauché et j’avais honteusement téléchargé pas mal de livres que j’ai lu sur un écran. Pour être franc, je crois que la lecture de bilbo le hobbit et de la trilogie du seigneur des anneaux en VO et en .txt m’a achevé…
    Maintenant, les livres, c’est directement la bibliothèque ( bml.lausanne.ch/ ). Niveau quantité, ça laisse de la marge : "La bibliothèque municipale de Lausanne met à votre disposition environ 445′000 livres dont 310′000 en libre-accès". Sinon, c’est amazon pour les livres un peu particuliers (ceux avec une bête immonde sur la couverture et marqués o’reilly su rle côté par exemple), ceux qui peuvent être prêtés ou ceux que je veux garder. Même pour un gros lecteur, ça reste un budget raisonnable si on met de côté les problèmes de stockage (là, la solution, c’est prêter le livre à maman).
    Quand les e-books arriveront à sentir le papier chiffon et le cuir de la couverture, j’arrêterai des livres papier, mais jusque là, je crois que je vais continuer de polluer…



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    Bruce > Oui, lire sur écran, c’est pénible. Mais la particularité de ce reader, c’est qu’il offre le confort de lecture du papier (ni rétro-éclairage, ni balayage). Je demande à voir, bien sûr, mais là, ils marquent un point. ;)



  14. -|- djails dit :

    tiens pour ta culture bdp.cotedor.fr/jahia/Jahi…
    et pour les disques c vari que comparaison n’est pas raison mais je trouve que l’on es pas oblige de passer notre tremps devant un écran il y a autre chose ds la vie.
    je craint que ce ne soit une préférence de geek, regarde déja le nombre de personne qui ont du mal avec les lecteurs de MP3
    si ca existe.



  15. -|- djails dit :

    et tant pis si je suis foutrement moyenâgeux



  16. -|- Xuen-des-Bois dit :

    Eurghhh moi non plus ca me tente pas trop… Et en plus, il me surprendrait fort que le prix soit plus bas qu’un livre (un poche tout au moins).
    Sinon c’est livré avec 100 titres inclus, mais peut-on les choisir ? (j’imagine la saisie du bon de commande :D )



  17. -|- Delphine Dumont dit :

    Djails > Oui, il y a un projet de soutien des bibliothèques. Un projet. ;)

    Xuen > Haha ! Trop bon ! :D
    ligne 58 : La vie des neutrons - Mortimer Abengrabtz - Editions Lamartinière
    ligne 59 : Ecureuil, mon ami - Jean Passédémeyeur - Editions Duvécu
    ligne 60 : Loustic, l’élastique caustique - Rikko - Editions du pirate
    ligne 61 : Analyse sociologique d’Internet - Loosia Bulot - Editions Adebal
    pas compliqué du tout… :D



  18. -|- Rikko dit :

    J’ai été tenté de faire un fort long commentaire…

    Finalement j’ai délégué au PRC parce que ….

    blog.ifrance.com/therikko…



  19. -|- djails dit :

    alors dans mon département cela longtemps que la BDP soutient les bibliothèques.
    Sont pas moderne dans le 21, depuis 1986 je croit que ca existe, pourrait faire des efforts…



  20. -|- Delphine Dumont dit :

    Ça serait pour soutenir la chasse, ça bougerait plus, à mon humble avis… :(



  21. -|- Rikko dit :

    Ya qu’a lancer une chasse au lecteur !!! Les chasseurs paieront ce qu’il faut pour être sûr d’avoir du gibier !!!



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog