Handicapé ne veut pas forcément dire dépendant

Par Delphine Dumont, le 29 novembre 2007 | Tous concernés

Être handicapé, ça veut dire qu’il y a des jours où on rigole moins que d’autres. Ça veut dire aussi que des actes simples de la vie quotidienne peuvent devenir incroyablement compliqués. Ça implique aussi de devoir se faire accepter par la société. Oh, pas que la société n’aime pas la différence, non, juste qu’elle est un peu distraite et qu’elle oublie qu’elle existe, cette différence, quelque soit sa forme.

Mais être handicapé, ça ne veut pas forcément dire être à la charge de la société. Parfois, il faut bien s’y résoudre, mais parfois seulement. Et heureusement !

Logo non officiel pour la Journée internationale des Handicapés

La Journée Internationale des Handicapés, c’est tout bientôt, le 3 décembre. Ça va encore être totalement invisible dans les anciens médias, bref, c’est encore une bonne occasion pour Internet de montrer qu’il est un média différent. L’an dernier, j’avais créé un logo pour ma colonne de gauche afin de parler de l’événement.

À ma grande surprise, il a beaucoup plu et de nombreuses personnes m’ont fait l’honneur de l’afficher sur leur site/blog. Le revoici donc actualisé pour 2007. Si vous le voulez en plus grand format, je l’ai chargé sur Flickr : JourHandicap07_big. Les deux formats sont placés sous licence Creative Commons by-nc-sa (paternité, pas d’utilisation commerciale, partage à l’identique). Servez-vous si vous l’aimez toujours ! :)

L’enfer est pavé de bonnes intentions

C’est l’un de mes proverbes préférés, j’en vérifie la justesse très, très souvent. Cette fois-ci, c’est sur La France de Toutenbas, un blog Libé signé Thierry Pelletier, que j’ai vu comme les bons sentiments peuvent conduire aux pires stupidités.

Dans son billet “Vas-y, rejoue z’en moi, de ton pipeau en bois“, Thierry Pelletier parle de sa visite à l’ANPE en tant que journaliste. Il y est invité dans le cadre de «la semaine d’accession à l’emploi des handicapés». Café, petits gâteaux, l’ANPE a bien fait les choses et tout “ronronne gentiment” comme il le dit lui-même.

Et puis, soudain, c’est le drâme ! Une intervenante rappelle que, suite à des accidents du travail, des employés ne peuvent plus occuper le même poste de travail qu’avant et qu’il faut donc procéder à des aménagements pour leur permettre de revenir travailler. Et notre Robin des Cois de demander s’il ne serait peut-être pas :

« plus important de dédommager les victimes de maladies professionnelles que de les maintenir à tout prix en emploi, que dans bien des cas on travaille pour vivre et non pas le contraire, que c’est peut-être le travail qui n’est pas adapté à l’humain plutôt que le salarié qui serait «inapte» à l’emploi, que toutes ces constatations prouvent bien qu’il est absurde de vouloir faire marner les gens jusqu’à 65 ans, et que commencer par imposer des conditions de travail dignes et humaines serait moins coûteux et plus juste. »

Je comprends très bien que ça part d’un bon sentiment, mais visiblement Thierry Pelletier ignore que, pour beaucoup de gens, travailler est important, que c’est un lien social fort, qu’il arrive, mais oui ! qu’on aime son travail et, houla !, que tout le monde n’a pas forcément envie de devenir un assisté.

Je connais de nombreux handicapés, leur volonté de bosser est stupéfiante. Il y a indéniablement une question d’argent, les pensions sont misérables, indignes, scandaleuses même ! Mais il n’y a pas que ça. Être handicapé, c’est être inapte à un certain nombre d’actes, savoir qu’on est apte à beaucoup d’autres, c’est vital ! En plus, beaucoup de handicapés ont tellement pris l’habitude de se battre contre la douleur, contre leurs faiblesses, contre les aménagements impraticables, etc… qu’ils n’accepteraient pas qu’on leur dise de ne plus se battre pour le boulot et de se laisser porter. Qu’on les aide, oui, bien sûr, qu’on les fasse renoncer, non !

Et puis, suivons l’hypothèse de Thierry Pelletier, dispensons de travail les handicapés (en leur versant une pension décente, bien sûr), OK. C’est qui, les handicapés ? Le monsieur qui a perdu une main sous une presse ? La dame qui n’entend plus depuis que le four a explosé derrière elle ? La jeune femme qui souffre d’une maladie des muscles qui l’empêche de se tenir debout ? Ils ne sont pas grabataires, leur tête va bien, merci. Au nom de quoi, on leur dirait “Vous êtes inutiles, restez chez vous” ?

Les bons sentiments, c’est bien. Réfléchir, c’est mieux. Rencontrer les personnes concernées avant de décider leur sort, c’est encore mieux.

En faisant un lien vers le site des Nations Unies, je m’aperçois que le thème de cette journée 2007 est précisément “un travail décent pour les personnes handicapées” ! Voici ce qu’il y est dit :

  • 3 décembre 2007 : un travail décent pour les personnes handicapées
  • Faits et chiffres sur l’emploi et le handicap

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : Journée Internationale des Handicapés, assistanat, handicap

Lire aussi :

14 commentaires pour “Handicapé ne veut pas forcément dire dépendant”

  1. -|- Claudius dit :

    Dans l’extrait du blog de Thierry Pelletier que vous avez fait figurer (ou que tu as fait figurer) figure la phrase :
    " … que c’est peut-être le travail qui n’est pas adapté à l’humain plutôt que le salarié qui serait «inapte» à l’emploi, que toutes ces constatations prouvent bien qu’il est absurde de vouloir faire marner les gens jusqu’à 65 ans, et que commencer par imposer des conditions de travail dignes et humaines serait moins coûteux et plus juste. "
    fin de citation.

    il me semble cohérent avec ce que vous pensez et ne demande pas autre chose qu’un travail adapté au handicap; ce n’est hélas pas toujours le cas. Il ne s’agit de leur permettre de rester chez eux ou de s’occuper à autre chose qu’une activité salariée s’ils le désirent; mais s’ils préfèrent intégrer le monde du travail salarié, il faut leur faciliter la vie quotidienne.



  2. -|- Rikko dit :

    Entre les jambes de bois, les bandeaux sur l’oeil, et les crochets… qui c’est les champions de l’embauche des handicapés ????

    Je vous le demande ???

    ♪♫♪♫ Oeil de verre !
    Jambe de bois !!
    Je suis Corsaire !!!
    De haut en bas !!! ♪♫♫♪

    "Et l’enfer est pavé de bonnes intentions" est une bonne vrai Maxime comme on les aime, mais qu’elle ne nous affranchisse pas trop vite de nos bonnes intentions….
    (perso j’en ai pas de bonne intentions, donc l’enfer c’est les zôtres !!! )

    T’as oublié de souffletr la bougie pour le gateau de ton logo !!!



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Claudius > Tutoyons-nous, c’est la bloglife ! ;)
    Perso, quand je lis “dédommager plutôt que maintenir dans l’emploi”, j’ai vraiment le sentiment d’un appel à l’assistanat, mais ta version se tient aussi. Si Thierry veut passer préciser, il sera le bienvenu. :)

    Rikko > Moi aussi, je préfère ceux qui tentent, même s’ils se plantent, que ceux qui ne font jamais rien par peur de mal faire. ;)



  4. -|- Rikko dit :

    Delphes reine du grand écart…..

    "Faites pas mais faites, sinon ça va pô !"

    Yoho !!!♫♪ Yoho !!♫♪ A pirate’s life fer me !!!♫♫♪



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Pas compris. :(



  6. -|- Rikko dit :

    Pô compris ???

    j’explain !

    Donc, tu dis que l’enfer est pavé de bonnes intentions et que ce cher journaliste aurait mieux fais de rester à la maison pltôt (comme le chien) que d’aller dire de telles bêtises (de Cambrai)…

    Puis, tu dis que finalement c’est quand mêm pas mal d’en parler mais que c’est sujet à interprétations…

    Alors je dis : grand écart !

    Ouala …

    C’est plus mieux comprendu ?

    Ou il faut un tischéma ? :)



  7. -|- Antoine dit :

    >>La Journée Internationale des Handicapés, c’est tout bientôt, le 3 décembre. Ça va encore être totalement invisible dans les anciens médias

    Eh bien heureusement que tu es là parce que dans les nouveaux médias, c’est aussi un peu le désert.
    Google laisse quand même apparaître le site de l’ONU mais après, c’est un peu le désastre.
    OMS : les manifestations 2003
    Union européenne : j’apprends que le 3 décembre est aussi la journée européenne du handicap mais les manifestations sont celles de 2006.
    Certes, en France, la date tombe mal entre la semaine de l’emploi des personnes handicapées http://www.service-public.fr/act... et le téléthon.
    Mais la mondialisation est-elle réservée aux phénomènes de délocalisation ?



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > 1) Je n’ai pas dit que ce cher journaliste aurait dû rester chez lui. En fait, j’ai même précisément dit le contraire, je l’ai invité à rencontrer des handicapés afin de savoir de quoi il parlait.
    2) Depuis le temps que je dis que je déteste l’immobilisme, je ne vois pas où je serais illogique en disant que je préfère ceux qui tentent au risque de se planter à ceux qui ne font rien…
    Elève Rikko, relisez ce blog, y’aura interro demain. ;)

    Antoine > L’an dernier, ç’avait déjà été minable, je ne suis pas étonnée qu’il n’y ait aucun progrès. Monique est bien silencieuse en ce moment, d’habitude, c’est elle qui fait bouger les choses dans ce domaine. Je vais aller soumettre le logo sur les Influenceurs et sur Eldiz, mais bon, là aussi, c’est calme. :(

    [Edit]C’est fait pour Eldiz, allez voter !
    C’est aussi fait pour les Influenceurs, mais il faut attendre la validation.

    [Edit 2] C’est validé pour Les Influenceurs : Journée internationale des Handicapés.



  9. -|- Rikko dit :

    Bouhouhouhou…. je fais mon possible pour que de temps en temps soit réaffirmés les fondamentaux du blog au travers de processus intercatifs et me voilà affublé d’un bonnet d’âne……

    (à part : ok bon, la prochaine fois je lirais pas en diag…)



  10. -|- Delphine Dumont dit :

    Tu plaisantes, j’espère ?
    Ne me dis pas que… que tu me lis en diagonale ???!!!



  11. -|- Rikko dit :

    non … lâche ce balai !!!… non je ne lis pas en diagonale !!!….

    Aïe ! Ouille !



  12. -|- Antoine dit :

    http://www.24heures.ch/pages/hom...



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    Rikko > Va briquer le pont ! Et t’as intérêt à faire du bon boulot, Aymeric a placé la barre très haut, jamais vu un pont aussi beau.

    Antoine > Merci pour le lien et pardon pour le passage par la trappaspam ! ;)



  14. -|- Le Blog de l'Atelier des Bois dit :

    Journée Internationale des Handicapés le 3 décembre

    Delphine est formidable et elle a encore raison : noyée dans la masse des informations dans les médias “traditionnels”, la journée internationale des Handicapés passe quelque peu inaperçue…



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog