Facebook, c’est le mal

Par Delphine Dumont, le 15 décembre 2007 | Internet

Comme je vous le disais dans “Facebook, c’est bien ou pas ?“, en ce moment, beaucoup d’articles et de billets ont pour sujet des critiques de Facebook. En voici quelques exemples et leur résumé.

Facebook, c'est le mal ?

Mauvaise protection des données privées

Sur son blog Technaute, en intitulant son billet “Facebook: gare à votre vie privée“, Tristan Péloquin a l’air de suggérer que Facebook est ultra-vulnérable et que vos données sont accessibles au premier script-kiddie qui passe. En fait, il s’agit de Beacon (en) que Tristan Péloquin qualifie de “mouchard”.

Ce qui est un peu dommage, c’est que Tristan publie son billet le 11 décembre alors que Marie-Eve Morasse avait publié “Beacon: Facebook plie face à la pression” le 30 novembre, sur Technaute aussi. À croire qu’il ne lit pas son propre journal, le vilain !…

Beacon ???

Beacon, c’est un programme qui permet une interaction entre les sites marchands affiliés et Facebook. Par exemple, si vous achetez le dernier “Harry Potter” sur Amazon, cela apparait sur votre profil Facebook. Même si ce livre n’a rien de compromettant, on sait qu’il n’y a pas que les enfants qui soient fan du jeune sorcier, vous n’aviez pas demandé l’affichage de cet achat sur votre profil et vous n’êtes pas forcément ravi de le voir apparaître.

Un effet malheureux célèbre est celui d’un jeune homme qui a ainsi découvert ce que sa copine lui avait acheté pour Noël. Rien de dramatique, bien sûr, mais on ne va pas sur Facebook pour se faire pourrir ses surprises. Comment savoir quels sites sont affiliés ? Comment savoir ce qui apparaîtra sur votre profil ? Comment savoir exactement ce que les sites marchands retirent comme avantages de cette application ? Connaissent-ils les données demandées à l’inscription, et ce, même si vous aviez demandé qu’elles ne soient pas affichées ?

Mark Zuckerberg a publié un billet d’excuse à propos de Beacon, Adscriptor nous en propose une traduction rapide : “Zuckerberg s’excuse sur Facebook Beacon“. Beacon change aussi de statut, d’opt-out (inscription d’office, vous devez vous désabonner), il devient opt-in (c’est à vous de vous y inscrire, rien n’est fait d’office). C’est un pas considérable mais cela semble encore insuffisant pour beaucoup.

Au Web 3 (c’est comme le salon de l’agriculture mais pour Internet), Mark Zuckerberg est intervenu mais n’a pas convaincu Estelle Demout en ce qui concerne la protection de la vie privée. Ses remarques sont pertinentes mais sévères.

Le premier amoureux déçu

L’un des premiers à avoir parler de son amour déçu, c’est Fred Cavazza dans un billet devenu célèbre : “Pourquoi je ne crois plus en Facebook“. Je comprends ses remarques mais je les trouve partiellement injustes. En gros, Fred nous dit qu’il ne croit plus en Facebook car Facebook n’est pas tel que lui l’avait imaginé. Ses réflexions sont bonnes mais c’est un peu comme s’il parlait d’un autre produit, ce qui leur fait perdre de leur pertinence.

Plutôt que de répondre en détail, je préfère vous lier le commentaire de Régis Langlade avec lequel je suis complètement d’accord. :)

Faut-il quitter Facebook ?

C’est Jean-François qui se pose la question dans son billet “Should I just leave Facebook ?” où il développe 10 bonnes raisons de le faire (sauf la huitième raison qui avait piscine).

Je vais lui répondre dans mon billet suivant “Facebook, c’est bien“, ça me permettra d’étayer mon propos.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.

Technorati Tags : Facebook, social network, réseau social

Lire aussi :

3 commentaires pour “Facebook, c’est le mal”

  1. -|- Xuen-des-Bois dit :

    J’sais pas si c’est volontaire, mais ton lien vers "facebook c’est bien" ne fonctionne pas, il y a un "le" en trop…
    Sinon, j’ai toujours pas compris à quoi sert Facebook moi… J’ai entendu l’autre jour des vibrants plaidoyers (le jour du salon-de- l’agriculture-du-web3-sans-les-vaches) mais bon… J’dois êre un peu têtue !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Oups ! Merci ! Coquille réparée ! :)
    Facebook, c’est une bonne idée qui est devenue un peu bor***ique par manque de vision d’ensemble. Mais l’idée de base est très bonne. Je vais peu sur LinkedIn, parce que c’est moche et triste, encore moins sur Ziki parce que c’est leeeeeent. Facebook, c’est rapide et fun, j’y vais. Il faudrait pouvoir catégoriser ses “amis” et ses événements et que les gens ne rajoutent dans leur carnet que des gens qu’ils connaissent vraiment, sans chercher à faire du nombre (ouah, j’ai plus d’amis que toi, gnagnagna). Donc, il faut que le réseau social devienne un peu plus adulte sans tomber dans l’austérité sinistre des concurrents. Peut-être qu’Open Social de Google parviendra à ça ?
    Oui, forcément, je vais y ouvrir un compte, par curiosité… :)



  3. -|- Rikko dit :

    Donc, si j’ai bien compris, FACEBOOK, c’est mal….



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog