Spirou a 70 ans !

Par Delphine Dumont, le 21 avril 2008 | Général

Et c’est un véritable exploit ! Les autres magazines de BD sont soit bien plus récents, soit morts. Mais Spirou a su se renouveler, quitte à déplaire aux habitués. Risqué, mais payant visiblement !

Bon annif, Spirou !

Le célébrissime calot de Spirou

Spirou et moi, c’est une vieille histoire d’amour. Mon père et mes oncles maternels étaient abonnés depuis leur plus jeune âge. Un jour, je devais avoir cinq ou six ans, j’ai trouvé la clé de la grande armoire d’une chambre du second étage. Derrière les portes, un trésor m’attendait : les exemplaires de Spirou de mon père et de mes oncles. Des piles plus hautes que moi ! J’ai immédiatement sorti plusieurs Spirou pour les lire et je me suis plongée avec délices dans la lecture.

Un peu plus tard, constatant mon silence, ma grand-mère et ma mère en ont déduit que j’avais trouvé quelque chose à lire. Il faut dire que j’étais une adorable enfant : soit bruyante, soit absorbée par la lecture. La maison était grande et elles ont mis du temps à me dénicher dans cette chambre du second. Partie très loin avec Spirou, Fantasio, Lucky Luke, Gil Jourdan et la Ribambelle, je n’avais pas entendu leurs appels. Quand j’ai enfin relevé la tête, j’avais l’air si heureuse que je ne me suis même pas fait gronder.

En grandissant, mon amour pour le groom rouquin et sa bande n’a jamais faibli. J’achète beaucoup de BD Dupuis et tous les trois mois, j’achète mon recueil Spirou. Nous le dévorons tous les trois, les enfants et moi. Bien sûr, en tant que véritable mère indigne, je me devais de les initier à la Spiroumanie. :)

Je suis toujours émerveillée par la créativité de la rédaction Spirou, de leurs prises de risques. Je me souviens, par exemple, de ce numéro dont Kid Paddle était le rédac’chef. Adepte du cracra-beurk, celui-ci avait décidé de faire courir sur les pages, de nombreux asticots. Des reportages gores complétaient le numéro. Très space… :)
Et ça n’a pas plu à tout le monde… :D

Les nouveaux récits et auteurs qui ont rejoint l’aventure de ce magazine sont aussi des prises de risques, c’est impressionnant et manifeste. Pour chaque période, j’ai de terribles coups de cœur et des déceptions, mais j’aime vraiment ça. J’aime découvrir de nouvelles BD, de nouveaux auteurs et j’oublie vite les déceptions. Au pire, si elles s’installent, je ne les lis pas. Même pas grave ! :)

Idem pour le personnage de Spirou qui a été confié à des dessinateurs successifs mais toujours en les laissant l’imprégner fortement de leur propre personnalité. Je suis ravie de voir que cette liberté a permis à Spirou d’évoluer et de durer.

C’est super bateau à dire mais je le dis quand même : Spirou a 70 ans et il est plus jeune que jamais ! :D

Pour en savoir plus

  • Spirou.com
  • Spirou (le périodique) sur la Wikipédia
  • Inedispirou pour tout savoir sur ce journal
  • BD Oubliées de Spirou
  • Spirouworld

Il y aura interro demain.

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Pour commenter ce billet, merci de venir sur mon blog.
Sauf indication contraire, tous les droits sur ce contenu sont réservés.
Vous avez aimé ce billet ?
Faites-le connaître en votant pour lui sur Wikio :
Voter pour cet article sur Wikio.fr

Technorati Tags : Spirou, journal de Spirou, Dupuis

Lire aussi :

17 commentaires pour “Spirou a 70 ans !”

  1. -|- effigy dit :

    ah oui! bien avant desproges je me suis laissé séduire par les calembours, lourds, d’un libellule; la clope au bec d’un lucky luke pas encore politiquement correct, et surtout les aventures de spirou et fantasio, que de souvenirs,et je dois être le seul à avoir plaisir à attendre dans la salle dévoluée à cet effet chez mon dentiste, car on y trouve ce périodique précieux. merci de nous y faire penser, eviv bulgroz.



  2. -|- PMB dit :

    Je ne suis qu’un lecteur occasionnel de l’hebdo.

    Mais je partage tout ce que vous en dites.

    Et même si je reste un inconditionnel de Franquin (j’ai tous ses Spirou et tous ses Gaston), je ne suis pas choqué de ce qu’est devenu son Spirou.

    Je n’en dirai pas autant de Lucky Luke, qui s’est mis à lentement dépérir après la mort de Goscinny, et dont la fin, scénars et dessins, fut sordide. Si vous laissez vos enfants approcher de ces pauvres choses, alors là, oui, vous êtes une mère indigne !



  3. -|- Delphine Dumont dit :

    Effigy > Et encore, on échappe au doux rire de Libellule ! ;D
    Eviv Bulgroz ! (je suis ultra-ultra-fan)

    PMB > Pas de Lucky Luke ou d’Astérix postérieurs à la mort de Goscinny chez moi ! Ces héros sont entrés dans le coma le 5 novembre 1977, ils n’en ressortiront que si les ayant-droits ont l’intelligence de laisser des gens talentueux les reprendre, sinon ils deviendront des antiquités comme Tintin.

    Mais il reste tellement d’autres bonnes BD à lire. Et il en sort de nouvelles très souvent. J’aime beaucoup Lou de Julien Neel, par exemple. Sous une apparence douce et enfantine, il y a beaucoup de choses très profondes. Et d’autres plus légères aussi. Enfin, c’est comme la vie, quoi. :)



  4. -|- PMB dit :

    J’ai tous les vrais Lucky Luke en double : les brochés Dupuis, et les cartonnés.

    Je vous mets en lien le site d’un ami peintre-dessinateur-sculpteur-graphiste-maquettiste-etc, qui a d’abord voulu faire de la BD (on trouve quelques planches dans l’onglet Dessins).

    Bon, personne n’est parfait : il a ausi dessiné les couvertures de mes livres.

    yannlefeuvre.fr

    Connaissez-vous les BD dYvan Pommeaux ? (Marion Duval et sa Rolls : la série Angelot du Lac)



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    J’aime beaucoup le travail de Yann Lefeuvre, les couvertures qu’il a réalisées pour vous sont magnifiques !
    Pour Yvan Pommeaux, je n’accroche pas du tout, par contre.



  6. -|- Rikko dit :

    Merci, merci, merci, merci, merci Delphes….

    J’étais en train de me creuser l’occiput à propos d’un sujet pour le prochain article de mon blog….

    Je vais tout simplement copier coller le tien puis faire un annule et remplace de "Spirou" par Playboy et c’est dans la boite !

    Il faut quand même que je vérifie que les dates concordes et que je récupère quelques couv’ pour illustrer….

    Encore merci !

    J’ai un doute quand au passage "Quand j’ai enfin relevé la tête, j’avais l’air si heureuse que je ne me suis même pas fait gronder." Peu crédible dans ma version…

    Souhaites tu que je te site comme source ?



  7. -|- Delphine Dumont dit :

    Je ne préfère pas. Playboy présente des photos de playmates retouchées sur Photoshop, il participe activement à la déformation de l’image de la femme idéale avec tous le poids que cela fait peser sur les femmes et les jeunes filles. Oui, je sais, ce n’est pas drôle, mais l’anorexie non plus, ce n’est pas drôle.



  8. -|- Rikko dit :

    Je ne dirais pas que les playmate sont anorexique ….

    Retouchées je dis pas…. amis anorexique… c’est de ma désinformation !!!

    Et ce n’est pas beau de vouloir brimer les garçons qui ont droit aussi à leur part de rêve !!!



  9. -|- Delphine Dumont dit :

    Tout ce qui participe à une barbiesation de l’image de la femme augmente le malaise des femmes avec leur image.



  10. -|- Rikko dit :

    Alors que dire de KEN ???



  11. -|- PMB dit :

    Pour Pommeaux, essayez d’aller voir la série Angelot du Lac (couvertures sur Google images). On doit trouver ces livres ne médiathèque. C’est un fabuleux coloriste.

    Vos enfants connaissent-ils Achille Talon ?

    Pour vous : Etienne Davodeau (voir son site).

    Merci pour mon ami. Ces couvertures, surtout la deuxième, sont l’heureux résultat d’une lutte acharnée entre lui et moi : il a fait exactement ce que j’ai voulu… et exactement ce qu’il a voulu !

    Pour mon troisième livre, sa punition est celle-ci : je ne lui donne rien d’autre que le manuscrit.



  12. -|- Delphine Dumont dit :

    J’ai déjà eu l’occasion de feuilleter Angelot du Lac et je n’ai pas du tout accroché, vraiment. Pour Talon, c’est pareil, je n’accroche pas, c’est terriblement bavard.



  13. -|- PMB dit :

    "Pour Talon, c’est pareil, je n’accroche pas, c’est terriblement bavard."

    C’est justement ce qui en fait l’intérêt (pour ceux qui aiment, bien sûr). Il y a une invention verbale qui peut faire qu’un enfant ou un ado (que nous étions alors) mordu au Talon améliore son français autrement mieux qu’en lisant des Fantômette ou équivalents actuels.

    Bon, et Claude Ponti ? (pour les plus jeunes)



  14. -|- Rikko dit :

    Talon c’est barbant… nah!



  15. -|- Delphine Dumont dit :

    Mon fils aime beaucoup Soda, Garfield et Léonard. Ma fille ne se lasse pas de son album Sorcelleries, mais elle est aussi complètement fan de Yoko Tsuno et de Valérian et Laureline, je me demande de qui elle tient ça… :)
    Et j’ajoute une mention spéciale pour les BD de Naheulbeuk qu’on adore tous les trois. :)
    Perso, je suis très fan de Jérome K. Jérome Bloche de l’excellent Dodier. :)



  16. -|- PMB dit :

    Je ne connais pas Soda, peu Garfield et beaucoup Léonard. Mes élèves avaient gagné à un concours : premier lot, un a-m avec Turk et de Groot, plus un album dédicacé chacun. Dont moi !

    Mon fils était fan de Yoko et de Laureline

    (Rikko, seriez-vous des ayant-droits d’Hilarion Lefuneste, vierge et martyr ? Ok, je sors ;-)



  17. -|- Rikko dit :

    rapporte le pain !



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog