La notion de « femme en danger » enfin prise en compte

Par Delphine Dumont, le 31 juillet 2008 | Tous concernés

La Grande-Bretagne réfléchit à propos d'une loi qui comprendrait enfin la notion de "femme en danger". C'est à dire que lorsqu'une femme s'est sentie menacée au point de ne voir que le meurtre comme issue de secours, son crime serait requalifié en homicide involontaire.

Ça ne veut bien sûr pas dire que toutes les meurtrières seront quasiment excusées par avance. Non, ça veut dire qu'on va enfin intégrer un certain nombre de points.

La violence conjugale

Qu'il s'agisse de violences physiques, morales ou des deux conjuguées, il faut savoir que leur répétition agit exactement comme la mer lorsque ses vagues attaquent les falaises. On a beau être solide et équilibrée, l'isolement et le harcèlement finissent par vous saper. On finit par croire qu'on a mérité cela, que c'est normal. Pourtant, on sait bien que ce n'est pas normal puisqu'on n'en parle pas, on le cache soigneusement même. Ce paradoxe permet à certains de croire sincèrement qu'une femme battue qui reste avec son mari, le fait parce qu'elle aime les coups...

Il faut le hasard d'une rencontre, un déclic, une main tendue au bon moment pour s'en sortir. Quelqu'un vous voit telle que vous êtes, vous reconnait au sens littéral du terme, vous rend votre dignité, vous pouvez alors relever la tête et affronter votre bourreau.

Mais parfois, avant que se produise ce déclic, la terreur engendrée par l'autre atteint son paroxysme et la femme ne voit plus que le meurtre ou le suicide comme issue.

La panique brutale

Quand on est une femme, on a forcément été confrontée peu ou prou à des hommes indélicats. Ça va de la remarque insultante à la main baladeuse, voire inquisitrice. C'est au minimum désagréable, au pire traumatisant.

Parfois, des hommes en groupe se sentent plus forts d'être à plusieurs et cela les désinhibe. Ils s'amusent à bloquer le passage aux femmes ou les obligent à se glisser entre eux, provoquant un contact des plus désagréables et des plus angoissants.

Parfois, ça va encore plus loin et c'est le viol.

En tant que femme, on a toutes cette peur en tête. On vit tellement avec qu'on arrive à l'oublier par moments, mais il suffit que la menace se précise pour que la peur nous revienne brutalement. Il suffit d'être seule dans un parking souterrain obscur ou une ruelle sombre et d'entendre des pas pour que l'angoisse monte.

Je ne suis pas un homme, je ne sais pas quel type d'angoisse similaire, ils peuvent ressentir, mais en tant que femme, je peux certifier que c'est lourd. Pas invivable, mais lourd.

Une femme qui a été confrontée plusieurs fois à cette angoisse dans une période récente doit atteindre un niveau de stress très élevé. Que cela l'amène à tuer un agresseur dont elle est absolument convaincue qu'il va la violer, ne me surprend pas. Tout comme je ne suis pas surprise dans le cas d'une mère tuant l'agresseur de sa fille, par exemple.

Il suffit d'observer le plus doux des chiens menacé et acculé dans un coin d'une pièce pour voir l'effet "instinct de survie". Nous avons une part d'animalité en nous qu'il est inutile de nier. Dans certaines circonstances, des instincts primaires, l'instinct de survie par exemple, nous guident. Cela ne veut pas dire que nous sommes des êtres privés de raison, juste que cette partie de nous doit être reconnue.

Ce que changerait la loi britannique

La loi britannique prendrait donc en compte le fait qu'une femme puisse vivre dans un état de terreur permanent qui la conduise au crime. Même si elle n'est pas immédiatement menacée à l'instant précis où elle tue, même si elle prémédite son meurtre, les juges et les jurés pourraient enfin tenir compte du fait qu'elle ne voit que la mort de son agresseur comme issue, une sorte de légitime défense non immédiate mais toute aussi pertinente.

Je ne sais pas où en est exactement le projet de loi, mais j'imagine, j'espère, qu'il s'adresse aussi aux souffre-douleur masculins qui se retournent contre leur(s) bourreau(x).

Bien sûr, je préfèrerais qu'on change les valeurs dans l'éducation des enfants plutôt que faire des lois de ce type. Qu'on arrête de transformer les petites filles en bimbos, qu'on leur apprenne qu'être jolie, c'est bien, mais qu'être autonome, c'est mieux. Qu'on apprenne aux garçons à respecter les filles et vice-versa. On pourrait aussi inciter les filles à apprendre un art martial afin qu'elles apprennent à se défendre et qu'elles se sentent moins vulnérables. Etc...

On pourrait aussi arrêter de dire que le porno, c'est bien. Le porno, c'est un style de littérature ou de cinéma. Ce n'est pas "bien" par essence ou alors, il faut dire "le policier, c'est bien", "la comédie dramatique, c'est bien", "le style épistolaire, c'est bien". Toutes les œuvres, quelque soit leur style, ne se valent pas, toutes les idées qu'elles véhiculent ne se valent pas.

Alors, oui, définitivement, je préfèrerais qu'on respecte les petites filles, qu'on apprenne aux enfants à se respecter, qu'on redonne du sens à tout ce qui devrait en avoir, mais en attendant, il y a des femmes et des hommes qui, au bout de leur terreur, ont tué et dont il faut comprendre l'histoire. Cette loi, si elle est écrite avec les garde-fous nécessaires, me parait indispensable.

Sources :

  • Le Royaume-Uni revoit sa loi sur l'homicide pour lutter contre les inégalités homme-femme sur 20Minutes ;
  • Changes in murder laws proposed sur la BBC (en anglais) ;
  • Kiranjit Ahluwalia sur la Wikipédia (en anglais).

Lire aussi :

20 commentaires pour “La notion de « femme en danger » enfin prise en compte”

  1. -|- Rikko dit :

    Au rayon des angoisses masculine, nous avons aussi notre lot, ne vas pas croire !!!
    Quelques exemples :
    - A pu de bières dans le frigo
    - Madame dit : j’ai pas un peu grossi ?
    - Tu viens d’engeuler un automobiliste; il s’arrête, il sort, il est grand beau et fort*… La camionette derrière toi, c’est ses copains, et ils sont 5… donc 6 au total….

    A propos de l’instinct animal… c’est comme le grand géant et le petit nain ?

    About sex industry !
    [quote]
    Ce n’est pas “bien” par essence ou alors, il faut dire “le policier, c’est bien”, “la comédie dramatique, c’est bien”, “le style épistolaire, c’est bien”. Toutes les œuvres, quelque soit leur style, ne se valent pas, toutes les idées qu’elles véhiculent ne se valent pas.
    [a fini quote]

    Tu sais, il y a des pornos pas terribles, avec des histoires qui gâchent l’action, des scènes totalement inutiles où les gens parlent tout habillé… Je suis d’accord ! Ne généralisons pas !!!

    Par ailleurs, et à propos de l’éducation à l’école… et si on commençais par l’éducation par les parents ? (je sais je rêve)

    Tu voudrais un monde meilleur ou les femmes seraient en sécurité…

    Et c’est toi qui m’accuse de faire du bisounoursisme ? ts ts ts !

    Allez, rassures toi, les mecs on est tous des pourris, mais pas tous des salauds !

    Et puis, frapper une femme par une chaleur pareil… ça va pas non ! Surtout qu’il ya plus de bière dans le frigo !

    *il pourrait aussi être petit laid et chétif, mais comme tu as beaucoup de lectrice, j’essaye d’égayer un peu en faisant rêver… c’est kado ! ça me fais plaisir !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    « Tu voudrais un monde meilleur ou les femmes seraient en sécurité… »

    Montre-moi le passage où je dis ça, comique ! ;D



  3. -|- Polydamas dit :

    Espèce de réactionnaire, va… :-)



  4. -|- Rikko dit :

    Comique… Réactionnaire… c’est la St Rikko
    (Rappel : la St Rikko agace le hugenot !)

    Et pis je traduis tes propos avec mauvaise foi, je prétendrais que j’ai pô compris parce que c’étais pas clair !



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Puisqu’il faut expliquer en détail, je ne crois pas à un monde où chacun serait en sécurité. Les déséquilibrés, les catastrophes naturelles et les accidents, pour ne citer qu’eux, font que la notion même de sécurité absolue est absurde.

    Mais entre la résignation et la perfection, il existe un certain nombre d’autres états. J’aimerais juste qu’on aille vers le mieux. Le monde qui avance, tu te rappelles du concept ?

    Et je peux me tromper, mais je crois que c’est moi, la saleté de réac’, arrête de faire ta victime !… Bon sang, mais c’est bien sûr ! Ségolène Royal, sors de ce corps ! ;D



  6. -|- Rikko dit :

    Je ne suis pas possédé… ni là ni ailleurs!

    Et si mes remarques ne t’ont pas semblée réactionnaires, c’est peut être que :
    - tu n’as pas lu (j’y crois pô…)
    - tu es plus réctionnaire que moi (possib’)… (probab’)
    - Poly parlais d’un autre billet et son commentaire a atteri là (ça c’est déjà vu…)

    Sinon, bien sûr que la sécurité absolue n’existe pas, bien sûr que le « monde doit avancer » mais pour aller où ?

    parce que ça a l’air loin !!!

    Et on a pu de bières !!!

    Nous sommes donc confrontés à un prob’ de logistique…..

    Je met Nath sur le coup ?…..



  7. -|- cilia dit :

    C’est du lourd ce billet !
    Je ne sais pas du tout si cette loi serait une bonne chose ou une mauvaise chose. Je me méfie peut-être un peu des lois sur le sujet des rapports homme/femme ; à titre d’exemple moins dramatique, les lois, les règles sur le harcèlement au travail aux Etats-Unis ne me plaisent pas même si je suis certaine qu’elles permettent à beaucoup de femmes d’être justement défendues.
    D’un autre côté, quand je constate l’impact profond sur les mentalités qu’ont pu avoir les lois sur le côté ‘excusable’ des crimes dit-passionnels, je peux penser qu’une loi qui intègre et officialise la singularité de la situation des femmes en danger et l’absence d’issue de ces situations (réelle ou supposée, mais supposée avec une telle réalité…) serait propice à l’évolution des mentalités.
    Mais tu le dis toi-même, les lois ne peuvent pas suffire si l’éducation n’est pas faite. Comme le dit le proverbe africain, il faut tout un village pour élever un enfant.

    PS : euh …pardon de trancher à ce point avec l’ambiance des précédents com’! ;)



  8. -|- Rikko dit :

    Je suis d’accord avec toi Cilia, (indépendament du côté léger des précédents com’).

    Légiférer sur le sujet n’est pas forcément une « fausse bonne idée », mais cela aura forcément des effets de bords, comme pour les « harassements » aux US.

    Exemple : les américaines ne prennent plus l’ascenceur seules avec un homme, parce que certaines jurisprudences d’états réactionnaires (encore) ont décidé que prendre l’ascenceur seule avec un homme… elle l’a bien cherché… o_0
    Pareil avec « les sous vêtements noirs » qui ont été dans certains cas décidés comme incitatoires re o_O…

    Donc, une loi en la matière, même si elle est certaienment utiles amènera à des comportements qui ne seront pas beaucoup plus sains…

    Espérons (et agissons pour) une évolution des mentalités !

    Ps : did donc ! t’en a sous la coquille !



  9. -|- cilia dit :

    Ca, c’est un compliment de pirate qui va au minimum me faire la journée ;)



  10. -|- Rikko dit :

    Vas-y ! Profites ! Gaspille même si tu veux ! J’ai du stock !
    :)



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Cilia, je suis d’accord avec toi et c’est pour cela que j’ai parlé de garde-fous.

    Je préfèrerais moi aussi que cela ne doive pas passer par une loi, que les juges puissent intégrer d’eux-mêmes le sentiment de vulnérabilité qui a poussé au crime certaines femmes.

    Cela dit, je ne connais pas la loi britannique. Peut-être était-il impossible d’introduire cette circonstance atténuante même si les juges en étaient tout à fait conscients ?

    Pour ce sujet comme pour celui des vidéos pornos dans un espace public, j’aimerais que le bon sens suffise, mais ça ne semble pas être le cas.



  12. -|- Rikko dit :

    Le bon sens est un diamant pur ! ça expliqe peut être sa rareté, et sa rareté encore plus grande chez les femmes… Mais elles ont les diamants pour s’en consoler !

    Par sens aigüe du bon goût je n’offre que des zémeraude… Je n’offre pas de bijoux aux connes (en général…)



  13. -|- cilia dit :

    Ah mais au risque d’énoncer une évidence, j’approuve chaque mot, chaque virgule de ton billet Delphine !
    Bon…pour ton dernier lien sur le porno dans les transports en commun, tu comprends, clavier, toilettes, lavabo, clavier…ça prend toujours un peu de temps…
    Maintenant, c’est assez troublant pour moi de lire ce billet parce qu’en ce mois de juillet, j’ai vécu une expérience un peu remuante.
    En l’espace de quelques jours seulement, j’ai pris connaissance de l’affaire de cette femme à qui on a refusé la nationalité française en raison de sa non-intégration à notre société, très notamment par son port d’une burqa, et peu après donc, d’un courrier de mon fils qui est en stage en Scandinavie et qui me raconte une fin de soirée classique, dans un sauna, tout le monde à poil, et lui, assis juste à côté d’une pure bombe…particulièrement fleur bleue…
    La loi… les usages…les mentalités, les transmissions de mentalités…l’éducation de nos fils…



  14. -|- Delphine Dumont dit :

    Avec toute sa grandeur d’âme, l’auteur ignore le troll de Rikko

    Cilia : En même temps, j’ai moi-même vu un type regarder un porno à la terrasse d’un café. Si les gens ne comprennent plus les bases de la bienséance, c’est qu’il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark.

    Pour la femme voilée, je crois que le problème était plus sa soumission à son mari que son voile. Elle a reconnu qu’elle obéirait plutôt aux lois de son mari qu’aux lois françaises, c’est délicat.

    Mon fils me raconte souvent les exploits (peu vraisemblables) dont se vantent ses copains de classe. La soumission et la violence sexuelle reviennent fréquemment. Pas très sain…



  15. -|- Rikko dit :

    @ Delphes Faites des filles !

    Ignore mon troll si tu veux !
    Il t’ignore aussi (normal, c’est crétin un Troll !)

    @ Cilia : il t’as filé le tel de la fleur bleue ton fils ?
    Parce que si je la fais rougir …elle deviens violette ! ça m’interresse !



  16. -|- effigy dit :

    c’est un peu à côté, quoique, mais connais-tu le cas de cette athlète afghane, menacée de mort ?
    http://femmes.blogs.courrierinternational.com/archive/2008/07/17/y-aura-t-il-une-athlete-afghane-aux-jo-de-pekin.html



  17. -|- Delphine Dumont dit :

    Effigy : Non, je n’étais pas au courant, merci pour le lien. C’est vraiment inquiétant, le sort des Afghanes n’a pas eu le temps de s’arranger et les Talibans reprennent le dessus dans de nombreuses régions, ce qui n’annonce rien de bon.

    Je regrette vraiment de ne pas pouvoir relayer l’info sur Eldiz puisque nous sommes en pleine refonte. Merci encore pour ce lien.



  18. -|- Mistral dit :

    Merci Delphine pour ce très beau texte, pour avoir bien dit les choses.

    En complément de ton opinion, et si on commençait par arreter les films porno à la télé, le sexe à tout va sur le net, les pubs raccoleuses avec les filles à poils etc etc …

    Et si on remettait un peu de moral et de respect dans la société ???

    Je crois qu’il n’y aurait pas que les femmes qui en bénéficeraient.

    Un homme papa de trois petites filles :) …



  19. -|- cilia dit :

    Mistral, ce serait sûrement positif, mais je crains que ce ne soit inenvisageable !

    Rikko, désolée non. C’est un peu le problème dans un sauna, on a rarement de quoi écrire sur soi.



  20. -|- Rikko dit :

    @ Cilia : tant pis, merci quand même… (penser à distribuer des tatouages « N° de téléphone » waterproof à l’entrée des sauna scandinaves)

    @ Mistral : j’ai trois fois de filles que toi, et je pense qu’une moralisation au niveau de la pornographie est importante, il ne faut cependant peut être pas tomber dans la pudibonderie la plus absurde, c’est peut être au niveaux des comportements et de l’éducation se trouve le problème.

    Accuser l’industrie du sexe quand un gus se matte un porno dans le TGV, c’est un peu se trompeer de cible.

    A propos d’internet, je comprends ton inquiétude, c’est pourquoi je reprends mon cheval de bataille et re dis : le contrôle parental c’est être là et accompagner les enfants dans leurs consultations !

    Investir du temps plutôt que de chercher un outil qui ne sera jamais fiable à 100%

    En plus, cela permet de passer du temps avec ses enfants.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2009 Redacbox