Les Pakistanais du web vous saluent bien (évolution des médias – 2)

Par Delphine Dumont, le 28 mai 2009 | Général

S'il y a un article qui a fait du buzz cette semaine sur le Net, c'est bien celui de Xavier Ternisien sur Le Monde : "Les forçats de l'info". Le titre laisse déjà présumer de la croustillance de la suite. On se croirait dans les plus riches heures d'Envoyé Spécial. :)

Petit rappel, ceci est la seconde partie d'un long billet dont voici la première partie : Sauvez Internet, adoptez un journaliste (évolution des médias - 1)

Typique des journalistes old-style qui découvrent les journalistes modernes, cet article du Monde accumule les poncifs et les clichés entre deux généralisations. La première fois que j'ai découvert le lien, je n'ai pas dépassé la première page (sur les deux que compte l'article) tellement je le trouvais pauvre. Suite aux réactions diverses et passionnées, je suis retournée lire la suite, aussi amusée qu'agacée.

Je ne suis pas journaliste mais j'aime ce métier. Ceux qui le font mal et ceux qui le dénigrent systématiquement me hérissent. Xavier Ternisien réussit l'exploit de faire les deux, même s'il ne vise qu'une partie des journalistes ! Son billet, je le disais, accumule les idées préconçues. De nombreuses inexactitudes et approximations maladroites le ternissent. Enfin, j'imagine que les Pakistanais seront flattés d'être classés en bas de l'échelle de la dignité humaine.

La joyeuse équipe de rédacteurs du Monde.fr

La joyeuse équipe de rédacteurs du Monde.fr

Parole de syndicaliste, tous des esclaves !

Xavier Ternisien n'avait pas loin à aller pour interviewer des journalistes web, il y en a au Monde ! Mais il n'a interrogé qu'un syndicaliste. Je ne dis pas que celui-ci n'avait pas de choses intéressantes à dire sur la question, mais j'en serais tombée à la renverse s'il avait dit quelque chose de ce genre :

« Tout n'est pas parfait, mais il faut bien reconnaître que les journalistes web font un super boulot dans d'assez bonnes conditions. Bien sûr, on peut toujours améliorer leurs outils et leurs salaires mais, en gros, ça se passe plutôt bien. »

LeFigaro.fr ? Connais pas !

Le premier site d'info en ligne français, c'est LeFigaro.fr. Que ça plaise ou non, c'est ainsi. Pour un journaliste digne de ce nom, ça méritait au minimum un peu de curiosité pour voir comment les choses s'y passent. Mais non ! Xavier Ternisien ne cite même pas le nom du Figaro !

Parti pris, œillères et autres boulettes

Cette approximation permanente dans une enquête qui aurait pu être passionnante est déjà lamentable, mais, comme si ça ne suffisait pas, elle s'accompagne de boulettes. Je vous cite ces deux passages à titre d'exemple :

« On dit aussi "les journalistes "low cost"", ou encore "les Pakistanais du Web". »

« Internet a accouché d'une nouvelle race de journalistes. Moyenne d'âge : 30 ans. Le teint blafard des geeks, ces passionnés d'ordinateur qui passent leur temps devant l'écran. »

Ils sont épatants, ces journalistes en ligne ! Ils arrivent à avoir simultanément le teint blafard et à ressembler à des Pakistanais. Je vous ai mis une photo de Pakistanais ci-dessus pour que vous puissiez comprendre ce qu'est un teint blafard.

T'as le bonjour d'Albert de Samuel !

Je pourrais continuer longtemps à décortiquer et critiquer cet article mais je préfère laisser la parole à Samuel Laurent du Figaro.fr. Il a moins de 30 ans, il est journaliste en ligne, c'est un geek, un vrai* et, en plus, ce garçon a un bon gros talent, ce qui ne gâche rien. :)

  • Des forçats, des Pakistanais, des geeks blafards et autres considérations professionnelles

Cerise sur le gâteau, vous trouverez dans sa réponse à Xavier Ternisien de nombreux liens vers les réactions d'autres journalistes en ligne.

À Xavier Ternisien

Je ne vous connais pas, je ne sais rien de vous. J'ai peut-être lu d'autres articles signés de votre main mais je n'ai pas fait attention au nom de leur auteur. Je ne mène aucune croisade contre vous. J'ai, comme je le disais, beaucoup d'affection pour le métier de journaliste, votre article m'a choquée. J'ai encore plus d'affection pour Internet, vous avez tenté de le présenter sous un jour pitoyable.

Peut-être, comme d'autres journalistes que j'ai critiqués avant vous, me ferez-vous l'honneur d'un commentaire acerbe ou d'un mail menaçant, mais j'espère très sincèrement que vous comprendrez ce qui me motive. Je suis à votre disposition pour vous parler d'Internet, des professionnels du Net (j'en suis une, je suis rédactrice de contenu) et vous aider à comprendre où vous vous êtes trompé. Je serais heureuse si je pouvais vous faire découvrir la richesse de ce média et les promesses qu'il renferme. Pour ce qui concerne le journalisme, je crois que vous avez de nombreux confrères et consœurs impatients de discuter avec vous. :)

  • * : Je précise parce que les gens ont trop tendance à appeler "geek" toute personne qui passe de nombreuses heures devant son PC. C'est comme si on appelait zoologiste, toutes les personnes qui ont un animal de compagnie. ^^ - remonter au texte

Photo : Wikimedia Commons

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

À lire aussi sur ce blog :

18 commentaires pour “Les Pakistanais du web vous saluent bien (évolution des médias – 2)”

  1. -|- Julien Appert dit :

    Si on veut se faire une fausse idée d'un métier, peu importe lequel, se contenter d'interroger un syndicaliste est probablement le meilleur moyen.

    Tu as oublié les poulets en batterie. Vraiment, tu me déçois !



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah non ! Les animaux, c'est ton rayon ! Il est pas marqué "Gaïasphère", là !



  3. -|- Julien Appert dit :

    Oui non mais si je parle de Xavier Ternisien sur Gaïasphère, mes lecteurs me demanderont quelle est son espèce... Et ça va me gêner de leur répondre.



  4. -|- Julien Appert dit :

    (en passant, tu as essayé de laisser ta souris sur le lien vers mon blog ? Chez moi, ça le fait passer à la ligne, et ça clignote... Le gras en lien hover, c'est le mal !)



  5. -|- Delphine Dumont dit :

    Notons que tu peux parler des poulets en batterie. Ils ont un syndicat ?

    (ah oui, c'est laid, bouh ! bon, je modifie ça tout de suite !)
    (voila, avec un peu de padding à droite, on ne devrait plus avoir le problème)



  6. -|- Julien Appert dit :

    Oui, mais ils sont très mal représentés. C'est le coq français. Un privilégié.

    (oh l'infâme tricherie !)



  7. -|- Stéphane dit :

    (+1 pour le :hover en gras
    Pk tu mets pas tes a:link en gras ?)

    Pas mal l'idée ! En gros, pour les journalistes il faudrait un tour du web qui sorte de la visite guidée du redline district d'amsterdam (pour prendre une comparaison osée du monde réel) ?



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    L'idée est une vanne en fait. =)
    Mais si ça plait, ça peut devenir une vraie idée. :)

    Je n'aime pas les a:link en gras. Un texte en gras signifie qu'un passage est important, il attire l'œil. Trop de passages en gras dans un texte rendent la lecture fatigante. En revanche, la mise en gras au survol souligne qu'un élément est activable.



  9. -|- Julien Appert dit :

    C'est plus désagréable qu'autre chose. Le changement de couleur suffit. Ou mieux, souligner le lien. La mise en gras, c'est beurk !



  10. -|- Stephane dit :

    +1 Comme Julien, la mise en gras c'est beurk.
    Il vaut mieux un soulignement, voire un changement de couleur du background de ton lien. Le gras te cassera forcément la mise en forme du texte et est visuellement désagréable selon l'endroit où ça se trouve dans le texte.
    Si j'étais un pro de l'ergonomie, je dirais que ça casse l'expérience de navigation de l'utilisateur, et j'ajouterai sans doute des remarques sur les title de tes liens en comment, mais bon le web j'y connais rien ! ;oP
    Demande son avis à Monique, elle c'est une pro ! ;)



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Ça vous tuerait de parler du sujet du billet ?

    Et puis, c'est quoi le problème avec mes "title" ?

    Pour le gras, je vais voir. Je viens de lire un article passionnant dans CSS-Mag : Perdez du gras pour l'été. Je vais voir si ça marche... :)



  12. -|- Stephane dit :

    Pour tes title, rien de plus que ce que j'ai dit ; tu as pas mis de title sur ton lien de commentaire, sinon les autres sont parfaits (sincèrement).

    Pour ton article, je suis d'accord avec toi, donc je n'ajoute pas grand chose. Ou juste une question, pk le figaro comme 1ere source de news ?(les autres mag fr sont si mauvais ?) pk pas slashdot ou boingboing ? Moi ma première source d'info ce sont les alertes google...



  13. -|- Delphine Dumont dit :

    Ce n'est pas un jugement de valeur, c'est juste statistique. :)
    Encore que LeFigaro.fr, si on intègre son filtre, est un canard plutôt bon, bien moins serveur de soupe qu'on ne veut bien le dire et très en avance (par rapport aux autres titres) sur l'exploitation des ressources web.



  14. -|- Soho dit :

    Je découvre avec délice ce nouveau billet, Delphine.
    Je n'ai rien à ajouter si ce n'est +1 pour le gras et une remarque (aussi constructive essentielle sur le fond du sujet) : le mot "obligatoire" (required) n'a pas été traduit pour le champ "nom" des comm.

    Voila... ceci pour prouver que les écrits des lecteurs sont bien plus pertinents que ceux des journalistes... (à l'exception bien sur des pakistanais blafards qui sont mes auteurs favoris)



  15. -|- Delphine Dumont dit :

    Bon, si même toi, ma douce, tu n'aimes pas le gras, je vais sortir mon baril de lessive et nettoyer ça ! ;)

    Moralité : si les journalistes web sont blafards, mes lecteurs sont brillants. :D

    [Edit : c'est fait. :)]



  16. -|- Julien Appert dit :

    Lecteurs : 1
    Gras : 0



  17. -|- Soho dit :

    ... required 0
    .. obligatoire : 1

    Tu froles la perfection, ma belle (k)



  18. -|- Delphine Dumont dit :

    Julien : Tu as déjà pensé à une carrière d'arbitre ? Je trouve que tu as un talent incroyable !

    Soho : Je frôle la perfection chaque fois que tu t'approches puisque tu es la perfection.



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2010 Redacbox