Affaire Mitterrand, Hadopi coupable ?

Par Delphine Dumont, le 10 octobre 2009 | Politique-tac

C'est ce qu'affirme Frédéric Mitterrand. Si on lui cherche des poux dans la tête, c'est à cause de la loi Hadopi. Rappelons que la loi a été adoptée au sénat le 21 septembre et que ce n'est qu'après le 27 septembre, date de son soutien inconditionnel à Roman Polanski, que le scandale a commencé.

C'est parfaitement expliqué dans cet article de Numérama : Mitterrand : "on veut sans doute me faire payer la loi Hadopi".

Pourtant, si les opposants à l'Hadopi ont sauté sur cette occasion pour mettre en difficulté le ministre de la culture, ils ne sont pas les seuls à mener la fronde. Certains politiques de droite et de gauche ont rejoint cette foule indignée. Le grand gagnant de l'histoire est le FN qui peut taper sur la droite et la gauche d'un seul coup et affirmer ainsi que l'UMPS est bien une réalité.

Ce scandale est le fruit de plusieurs éléments

En fait, ce scandale est le fruit de plusieurs éléments. D'abord, l'insulte permanente faite aux internautes a agacé et exacerbé les sentiments d'une population très hétérogène. Sur Internet, nous disent les politiques et les vieux médias, il n'y a que des terroristes, des pédophiles et des assassins d'artistes. Oui, quand on ne torture pas des enfants ou des populations, on cible les artistes pour les torturer lentement jusqu'à la mort.

Les internautes ont été particulièrement patients et respectueux malgré ces insultes répétées. Le fait qu'ils ne soient pas vraiment structurés et associés permettaient de les attaquer violemment sans risquer la moindre riposte.

Parallèlement, Internet a permis de rompre l'omerta qui régnait autrefois sur le monde politique. Des faits génants sont subitement devenus accessibles via un journal étranger ou un blog. Les internautes insultés ont pu constater que les donneurs de leçons avaient les mains très sales.

Ce que Mitterrand paye aujourd'hui, c'est la fin de l'omerta. La petite entente entre amis est bien terminée, il ne l'a pas compris, tant pis pour lui.

Ses explications à la télé ne m'ont pas convaincue, j'ai même eu l'impression qu'il essayait de retrouver ce silence complice et je souhaite qu'une enquête soit menée sur les faits dont il parle. Comment peut-il parler de "garçons" dans son livre et de "boxeur quadragénaire" sur TF1 ? Il a d'ailleurs réutilisé ce terme de "garçon" dans son interview et je vois mal comment on peut utiliser ce mot pour un homme mûr à la tête cabossée.

Enfin, Frédéric Mitterrand a affirmé que ses partenaires étaient tous consentants. Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas le pistolet sur la tempe d'un ou d'une prostitué(e) que la menace n'est pas réelle. Je doute fortement qu'après des heures d'avion, monsieur Mitterrand ait pris la peine de faire une longue enquête précise pour vérifier la totale liberté de ses partenaires.

Je ne réclame pas la tête du ministre, juste une enquête. Ni Polanski, ni lui ne sont au dessus des lois, quels que soient leurs mérites par ailleurs.

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Lire aussi :

3 commentaires pour “Affaire Mitterrand, Hadopi coupable ?”

  1. -|- Rikko dit :

    Mouais ....

    C'est crétin... le rapport avec Hadopi est plus que capillolotracté !

    Quand à ses agissements pédophiles, s'il croit être intouchable, ben justement je dirais qu'il se touche !

    Je ne crois pas que la position des politiques soit si négative à l'encontre des internautes, par contre, il est important de les diaboliser quand ils ne sont pas d'accord...

    T'inquiètes, on nous reprendra dans le sens du poil dès qu'il faudra passer par les urnes !

    Quand aux enervements de Marine Le Pen...

    La Marine ne lui dit pô merci !



  2. -|- effigy dit :

    Frédéric Mitterrand a inventé un nouveau vice : la gériatophilie.
    abuser d'un pôv' boxeur d'au moins 40 ans, quelle ignominie.



  3. -|- Rikko dit :

    Et bientôt vous pourez assister à l'accouplement de Frederick Mitterand avec un Varan de Komodo !

    Il va y avoir du sport !

    (réservez vos billets !)



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2009 Redacbox