Le malaise vagal de l’UMP

Par Delphine Dumont, le 15 mars 2010 | Politique-tac

Le mot "claque" a été répété à l'envi hier pour parler du très mauvais score de l'UMP aux régionales. Le P.S. et le reste de la gauche y voit un rejet et une insulte. Et s'il y avait plus ?

Il serait difficile de prétendre que Nicolas Sarkozy est le président le plus aimé des Français. Même parmi ceux qui ont voté pour lui et le soutiennent toujours, il n'est pas forcément question d'affection. Chirac et Mitterrand avaient joué sur ce registre jusqu'à l'abus, Sarkozy est une tête de Turc et il semble en avoir pris son parti.

Puisqu'il ne peut y avoir d'adhésion par le cœur, les Français doivent le suivre par la raison ou par réaction. Soit, ils écoutent, comprennent et adhèrent aux idées de leur Président, soit ils trouvent en lui quelqu'un susceptible de les aider ou de les rassurer.

Nicolas Sarkozy a été grand à la tête de l'Europe, ainsi que lorsque la crise a éclaté. Il s'est posé en leader véritable, toujours pas aimé mais plus qu'acceptable. Et puis... Et puis, il est allé aux choux parce que c'est pas tout ça, mais il y a le marché demain et qui c'est qui va faire la récolte si c'est pas lui, hein ? Du moins, c'est ainsi que je l'analyse.

Kangourou assis - Photo : Yoann Le Goff (Flickr)

Hadopi, Loppsi et dépit

On ne sait pas trop ce qui s'est passé à l'Élysée, quelqu'un a dû raconter que tout allait bien et qu'il n'y avait rien de plus urgent que de s'occuper des téléchargements illégaux. C'était pour déconner mais tout le monde y a cru, c'est malin.

On a d'abord dit que l'Hadopi ne faisait réagir que les geeks1, c'était vrai au début mais ça a pris de l'ampleur, les vieux médias se sont mis à en parler, à réfléchir même sur la question.

L'Hadopi a dû peser moins qu'un moineau déshydraté dans le résultat des régionales mais elle a instauré un climat de défiance contre le gouvernement sur Internet. La Loppsi a aggravé les choses sans répondre le moins du monde à une attente des Français. L'UMP s'est mis tout un média à dos, ça s'applaudit, s'il vous plait.

Le calamiteux débat sur l'identité nationale

Je l'ai dit, l'idée de ce débat était bonne, le laisser partir en cacahuète était stupide. Bien mené, ce débat était déjà un pari plus que risqué pour les régionales, dans les faits, il est devenu un épouvantail très efficace.

Discuter de la nature profonde du Français moyen quand, précisément, le Français moyen se demande s'il va pouvoir bouffer demain ou si c'est lui qui va se faire bouffer, ça ressemble à du foutage de gueule. Je ne dis pas que ça en est mais juste que c'est inopportun.

Où est Sarko-ho-ho-ho ?

C'est la question que je me pose. Qu'est devenu le leader de l'UMP, le brillant président de l'Europe, celui qui tapait du poing face à Obama ? Alors que les Français sont inquiets, il semble parti jouer à la politicouille de bas étage. Moins fédérateur que lui, il n'y a que Besancenot.

Oui, il y a eu une claque hier, une double claque même. La première, c'est l'abstention record. L'UMP a beau jeu de dire qu'elle touche aussi le P.S., c'est vrai mais c'est hors sujet. La seconde claque, c'est le score du F.N., bien plus haut que prévu. Sarkozy a voulu racoler sur les terres du Borgne, mal lui en a pris.

Pour autant, je ne crois pas que ce soit une agression comme l'affirment les Socialistes (mais c'est leur métier de cracher sur Sarkozy), je crois qu'il s'agit plutôt de claques comme celles qu'on inflige à la blonde hystérique dans l'avion ou comme celles qu'on donne à quelqu'un qui s'est évanoui.

Quelles chances pour le second tour ?

On peut ricaner (et on ne s'en privera pas) devant les petits arrangements malsains du P.S. avec Europe Ecologie, eux au moins disposent d'une réserve de voix. L'UMP n'a même pas ça. Alors, qu'est-ce qui peut améliorer le score au second tour ?

Mes suggestions :

  • Un envoutement national du marabout Mdiala Galo ;
  • Un miracle divin ;
  • L'enlèvement des candidats P.S. par des aliens.

Sinon, je ne vois pas. Bon, bien sûr, il y a aussi l'hypothèse où Sarkozy et l'UMP se relèveraient et tiendraient des propos sensés, mais je n'ai voulu évoquer que des idées vraisemblables. :)

[Copyright : Delphine Dumont - Tous droits réservés]

Photo : Kangourou - Yoann Le Goff sur Flickr (photo empruntée sans la moindre autorisation, quel culot !)

Tweet

À lire aussi sur ce blog :

12 commentaires pour “Le malaise vagal de l’UMP”

  1. -|- effigy dit :

    voilà voilà,



  2. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah, ça fait plaisir de pouvoir compter sur les amis ! ;)



  3. -|- Jean Meyran dit :

    Comme d'hab, deux ou trois bricoles :

    L'abstention : pour des élections régionales, le moins que l'on puisse dire, c'est que les sortants (PS) n'ont pas réussis à mobiliser leur base. Les grands médias, de toutes façons, se sont focalisés sur des débats nationaux peu mobilisateurs pour la plèbe de province dont je fais partie. De plus, on a plus vu les tirages de maillot Big Roger vs Sweet Valérie qu'autre chose. Mon point de vue : le PS n'a pas pu/voulu mobiliser et l'abstention leur est en grande partie redevable mais ils en sont les bénéficiaires.

    La branlée UMP : Une bonne excuse (sans ironie) les élections de mi mandat. Par contre, histoire d'enfoncer le clou :
    1 Le parti unique avec Xavier "je veux voir qu'une tête" Bertrand, le fail complet : Faut m'expliquer la synergie, Nihous, Villiers, Arthuis, Wauquiez, merci d'avance et bon courage.

    2 Le débat obcène : On en a déjà parlé trois ou quatre billets au-dessus (on est radicalement en désacord, je n'y reviens pas). A l'arrivée, quand on déculpabilise les pensées qui puent, le borgne ramasse (et 21% chez moi, ça fout les boules)

    3 On ne peut pas impunément dire tout et son contraire très longtemps (je fais pas campagne mais je m'agite là où j'espère glâner des billes : la Corse (que j'arrose), Franche Compté, Centre, j'en passe et j'ai le culot de blablater au FigMag la veille du scrutin. Si au moins ça pouvait servir de leçon (à lui comme à ses successeurs ;-)

    Enfin comme flèche du Parthe, faudra que tu me trouves, ma douce, UN article de la presse étrangère bénissant son passage à la Présidence de l'Union.



  4. -|- Delphine Dumont dit :

    Le débat a bon dos. S'il était vraiment responsable de la montée du FN, le FN serait haut dans toutes les régions, ce n'est pas le cas. Le débat a été mal mené mais il n'a pas été obscène, ce mot est excessif. L'angélisme est bien plus responsable de la montée du FN que ce pauvre débat médiocre.

    Pour les articles saluant la présidence de Sarkozy, très cher, il y en a eu et beaucoup. Bien plus à l'étranger qu'en France, comme c'est curieux ! Je te recommande de les chercher tout seul comme un grand. Il faudra un jour ou l'autre que vous compreniez que je ne suis pas payée par l'UMP pour construire les archives à sa gloire ou un dossier à charge du PS. Quand je dis que ces articles existent, c'est que je les ai lus. Je ne les ai pas archivés, c'est bien mon seul tort. Donc, mon grand, sans la moindre agressivité mais avec la plus grande fermeté, je t'invite à ouvrir tes yeux et à sortir des left-blogs pour t'informer.



  5. -|- Rikko dit :

    Je m'installe avec mes cahouettes et je regarde le match !

    On a qu'à dire que l'UMP a gagné... comme ça tous le monde est content !



  6. -|- Delphine Dumont dit :

    Ah non ! Cette claque ne peut que leur faire du bien, ça roupille, là ! Et ils ronflent quand ils dorment ! On n'a qu'à dire que le PS a gagné.

    Ah ben non, c'est pas bon non plus.
    Le Modem ? Pour faire une farce à Fanfan Maiheuuu. =)



  7. -|- Jean Meyran dit :

    Je parlais de PRESSE et pas de blogs...

    Bonne recherche, ma douce ;-)



  8. -|- Delphine Dumont dit :

    Je ne considère pas vraiment le NY Times comme un blog, je voulais dire que les articles élogieux n'ont certainement pas été repris par les left-blogs. Tu trouveras sûrement des liens chez notre ami défenseur du Pape et des cochons. ;)



  9. -|- Rikko dit :

    N'empêche que nous nous engluons dans les sables (et s'engluer dans le sable... c'est émouvant!)façon XXIIème dynastie depuis que notre "petit Nicolas pharaon" est victime des Sarkophages tandis que les momies du PS ce font rares...

    désolé....



  10. -|- Rikko dit :

    Question : pourquoi l'image d'un kangourou dépréssif ? Je croyais que le second tout c'étais dans la poche !



  11. -|- Delphine Dumont dit :

    Quoi ? C'est déjà l'heure de Pyramide* ?
    Je trouvais que le kangourou avait bien su copier le manque d'enthousiasme des électeurs.

    * On me dit que ce jeu n'est plus diffusé depuis 2003. Je ne regarde pas assez le service public en journée. On se demande bien pourquoi avec des programmes si passionnants.



  12. -|- Rikko dit :

    Pyramide c'est comme Capri, c'est en Italie, mais plus en Egypte surtout au Mexique !

    Le service publique, n'écoutant que la censure, à cette heure ci, nous dit maintenant MOTUS !

    Mais on ne baillonnera pas le Rikko ! (même à Bayonne)

    NON !



Écrire un commentaire

Propulsé par WordPress | Blue Weed par Blog Oh! Blog | modifié par Delphine Dumont
Billets (RSS) et Commentaires (RSS). | Fil Twitter de ce blog
copyright © 2006-2011 Redacbox