Bien sûr, mon indignation a été largement partagée et il est bien possible que le Figaro reçoive quelques mails furieux. En effet, à quoi sert de nous battre pour faire progresser le web si les journalistes continuent à parler sans savoir, sans enquêter et sans vérifier leurs infos ?? Résumer Internet à un média agressif et pervers est aussi absurde que de résumer une maison à sa poubelle !

Je reviendrais plus longuement sur cela, mais dès aujourd'hui, je vous laisse apprécier l'excellent billet de Stéphane. :)

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags: Figaro, Internet, Stéphane Carpentier