Le Figaro nous cite ainsi le cas de ces 2 Père Noël braqueurs en Allemagne, l'un de 4 banques, l'autre d'un magasin de meubles. Un troisième s'est fait flasher sur l'autoroute à 150km/h... En Nouvelle-Zélande, un gang d'une quarantaine de faux Santa a uriné sur des voitures et vandalisé un centre-ville. Sans parler des autres usurpateurs saouls, exhibitionnistes, voire pédophiles...!

Comment s'étonner dès lors que le vieux bonhomme rouge soit présenté comme client de prostituées et zoophile par la SNCF ? C'est Alain du passionnant blog "La Boîte à Images" qui nous parle de ces affiches.

J'ai découvert avec émerveillement Amsterdam, il y a quelques années. C'est une ville pleine de charme, à la fois traditionnelle et moderne et, grâce à la préférence des Hollandais pour la bicyclette, exempte de ce bruit assourdissant des grosses agglomérations. Les habitants sont très souriants et tolérants. Bref, c'est très dépaysant ! :)

Mais quand le Père Noël y va, que choisit-il de faire ? Bien sûr ! Il va voir les vitrines, vous savez, celles où la marchandise est humaine...

Tout me révolte dans cette image : l'avilissement du Père Noël, la caution apportée à la prostitution, la réduction d'une ville à ce qu'elle a de pire...

Je ne sais pas quel est le support choisi pour ces pubs : panneaux en ville ? insert dans les magazines ? quels magazines ? Si vous avez plus d'infos, je suis preneuse. Si l'agence de pub qui a fait ce choix veut me contacter, je l'écouterais avec intérêt. En attendant, qu'on me laisse du merveilleux pour Noël, ce n'est qu'une fois par an...

Delphine Dumont
www.RedacBox.fr, mon site professionnel

Technorati Tags: SNCF, Père Noël, provocation

Joyeux Noël ! (StockXchang)