Chaque jour, je constate la baisse du niveau du français utilisé à l'écrit et à l'oral. Au début, ça ne faisait que me chagriner, voire m'agacer. Aujourd'hui, je suis réellement alarmée. Je vois des gens qui ne se comprennent plus. Il n'y a pas que les problèmes de jargon, de code des adolescents ou de néo-barbarismes, cela va bien plus loin. Les mots sont déformés, vidés de leur sens, les phrases ne sont plus construites, les déterminants passent à la trappe, etc...

Lire la suite