Au lendemain du premier tour, vous avez été plusieurs à me demander si j'étais heureuse de la première place de Sarkozy. Certains seront sans doute surpris mais non, je ne le suis pas. Même si, comme je le souhaite, il remporte cette élection, je serais soulagée mais pas heureuse.

Lire la suite