Recherche

  RSS

  Fil Twitter

Trappaspam

  • La trappaspam souhaite 2009 muffins aux invités de la trappaspam ! (au boulot, Rikko !)

Liens

Nuage de tags

Favicon www.Redacbox.fr   Le blog du Monde qui avance

   

  • Hokamp : pur design
  • Magnets monstrueux sur ton frigo
  • La barbe à papa, c’est la fête à la maison !
  • Artoys figurine les célébrités
  • Dior Vernis : des ongles sublimes de chez Sublime !

   Eldiz.net

  • 1909, où sont les femmes
  • Chômage: les femmes plus touchées
  • La Quadrature du Net appelle à un blackout de l’Internet français
  • Où sont les hommes?
  • Conférence “Libertés numériques et droit d’auteur” par Richard Stallman l …
13
oct

Le fantasme de la geisha est toujours vendeur

-|- Par Delphine Dumont dans Grrrr -|- Tags : , , , , .

Pour vendre un billet d’avion, il vaut mieux s’adresser à Popaul qu’à Cortex. Singapore Airlines nous en fait la démonstration éclatante. Sur leur site, on peut ainsi découvrir qu’il ne faut pas moins de deux geishas pour servir monsieur plus une troisième pour aller endormir le vigile.

D’autres photos prouvent de façon aussi éclatante qu’on peut avoir un cul d’éléphant et s’asseoir dans un siège de Singapore Airlines et se faire servir comme un notable nippon :
»» : sur Gizmodo et sur Le blog luxe

Vous trouvez ça innocent ? Pas bien méchant ? Oui… Sauf que du coup, certains en concluent que, puisque les places sont si chères (environ 14 000 €), on a aussi un droit de cuissage sur l’hôtesse :
»» : La bagatelle interdite dans les lits doubles de l’A-380 (à la fin de l’article)

Toutes des putes, sauf sa mère…

(Merci Cilia de me l’avoir signalé ! ;))

Commentaires (5)

 
  • effigy  :

    oui même les photos de S.A. sont rétrograde, elles semblent dater des années cinquante :)


  • cilia  :

    Certes eff, d’où la pertinence du titre de Delphine !

    Delphine, le lien ‘deux geishas pour servir monsieur’ ne marche pas pour moi. En petite photo :

    http://www.singaporeair.com/saa/fr_FR/content/exp/index.jsp

    et merci delphine ;)


  • Delphine Dumont  :

    Cilia : Toutes mes excuses, c’est corrigé. :)


  • rikko  :

    Je ne vois pas le problème… On propose de te chouchouter, de te materner, de s’occuper de toi…
    C’est vous qui y mettez du sexe !!!
    Désolé, dans les images il n’y en a pas !
    Vous tirez des conclusions qui ne sont pas dans les images, donc vous supposez qu’elles sont supposées !
    On est à la limite de l’invention !
    .
    Quand au fait de couchez avec une hôtesse de l’air, ces filles là n’ont pas le droit d’avoir des aventures ?


  • Delphine Dumont  :

    Rikko : En tant que publicitaire, ta mauvaise foi n’était plus à démontrer, tu t’es fatigué pour rien. :(
     
    Pour ceux qui seraient un peu lourds et qui ne comprendraient pas que le commentaire ci-dessus est celui d’un publicitaire doublé d’un pirate, donc garanti scrupule-less et éthique-less (mais certainement pas mots-less) :
    1) C’est sans doute pour ça que les hôtesses portent des tenues qui n’évoquent absolument pas les geishas et sont bien montrées en gestionnaires du pool passagers (un métier qui n’est d’ailleurs pas a piece of cake). Elles ne sont pas non plus montrées en femmes soumises et dans l’attente de l’ordre de leur seigneur. Non, non, non…
     
    2) Il n’est pas question d’empêcher l’hôtesse de s’envoyer en l’air si elle le désire, le problème est que l’auteur du billet sur Gizmodo dit que, puisque le billet est cher, il a bien le droit d’utiliser l’hôtesse comme bon lui semble.
     
    Oui, on sait, c’était de l’humour. D’ailleurs, on en rit encore…


Ecrire un commentaire